TEST: 2269

Thibault Lavergne, créateur du Wine Story club, nous raconte son histoire de rosé

Par Elzéa Colomb | Publié le 24/06/2021 à 15:12 | Mis à jour le 24/06/2021 à 15:42
Photo : Aesop Wines - Unsplash
Une bouteille de rosé couleur pastel trônent aux côtés de fleurs qui lui sont assorties

Si vous êtes à la recherche de voyages et de nouveautés gustatives vous êtes au bon endroit. Le « Wine Story Club » vous propose une expérience unique à travers ses vins aussi exquis que chargés d’histoire. Thibault Lavergne son fondateur et conteur de vins partage avec nous l’histoire de ses 3 bouteilles de rosé.

 

Entretien réalisé par Luther Beaumont.

 

En plein début de la période estivale, quoi de mieux que ces moments de copains si précieux à notre existence. Ne serait-ce pas l’opportunité rêvée pour notre Wine Wizard de compléter le tableau d’un élégant verre de rosé à la main ? Ainsi, l’enchanteur de terroirs propose de découvrir à travers son coffret de 3 vins des cépages et caractères qui diffèrent drastiquement de ce que nous pouvons trouver au sein de nos chaumières habituelles. De quoi ravir tous les palais !

Comment est créé un rosé ?

Commençons par le commencement, à savoir comment un élixir rosé voit le jour. Deux méthodes sont principalement utilisées dans sa création : le pressurage direct et la saignée. Le pressurage direct abouti à un vin rosé de couleur assez claire et légère, répondant au doux nom de pétale de rose, et de « blush » pour nos amis les anglais. La saignée procure a contrario un vin plus caractériel assorti d’une couleur rubis ainsi qu’une plus grande ampleur en bouche. L’intensité de la couleur est déterminée par le temps de macération, « le colorant étant contenu dans la peau du raisin et non dans la chair, plus la macération est longue plus le vin aura une couleur intense » précise Thibault Lavergne. Mais plus qu’une question de teinte, l’intensité révèle également le caractère du breuvage.

 

Le rosé de Fonvène 2019 : sublimer le plaisir d’un vin quotidien

Le Fonvène tire son nom de la contraction de Font vive, source de montagne ardéchoise dont le lieu de provenance n’est autre que nos chères Cévennes. Assemblage de Merlot, de Syrah et de Grenache noir, ce nectar jugé d’entrée de gamme par notre marchand de vins est un allié de choix pour vos apéritifs et salades. Il encense un équilibre délicat saupoudré de couleurs et de saveurs et se situe adroitement dans un entre-deux coloré. À servir frais, ce rosé léger aux notes de fraise présente à £8,50 un excellent rapport qualité-prix.

 

Le Provence Héritage de Vannières 2019 : l’enthousiasme tonitruant

Sa lumineuse couleur pastel n’a d’égal que son bouquet floral et son arôme fruité. Il est un vin organique obtenu grâce à l’assemblage de Grenache, de Cinsault et de Mourvèdre mis en bouteille au château de Vannières, domaine réputé de l’appellation Bandol. Ce vin pétale de rose est issu d’une macération très courte. Léger en bouche, il s'assortit parfaitement à la salade niçoise ou à la pissaladière pour la somme de £18.

 

Le Clairet rosé de Bordeaux 2019 : un caractériel au coeur d’artichaut

Le Clairet rosé de Bordeaux, devenu « Claret » pour nos bobos britanniques adorés, jouit d’arômes bien plus prononcés que ses pairs. Sa couleur rubis, proche d’un rouge léger, est obtenue grâce à une macération pelliculaire plus longue. Son goût et sa texture quasi-velouté lui donnent un côté vin nouveau. Mais ce caractère bien trempé lui permet de se marier à merveille avec de la charcuterie, du fromage et même de la viande blanche. Cet assemblage de Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot n’entend pas moins rester accessible pour un budget de £18.

 

Rappelons tout de même que toutes ces excellentes bouteilles sont rendues accessibles à pareils prix grâce à un taux de remise de 10% concédé par le Wine Story Club à tous les lecteurs du petitjournal.com !

 

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale