Les temps forts du marathon de Londres ce dimanche

Par Lili Auriat | Publié le 04/10/2021 à 13:08 | Mis à jour le 05/10/2021 à 11:12
Les participants au marathon de Londres 2021

Le marathon de Londres a accueilli 80 000 participants, en personne et en ligne, ce dimanche. Un retour triomphant pour cette course de 26,2 miles, après 2 ans d’absence dus à la pandémie.

 

Qui sont les vainqueur.e.s ?

Sisay Lemma a remporté la course masculine avec un temps de 2 heures 4 minutes à 17 secondes, après avoir terminé troisième lors de la dernière course avec le sixième temps le plus rapide jamais enregistré sur le parcours. Joyciline Jepkosgei est, elle, à la première place de la course féminine avec un temps de 2 heures 17 minutes et 43 secondes. Brigid Kosgei, détentrice du record mondial, a fini à la quatrième place après avoir remporté les deux derniers marathons.

Marcel Hug a gagné la course masculine en fauteuil roulant après 1 heure 26 minutes et 27 secondes d’efforts contre 1 heure 39 minutes et 52 secondes pour la gagnante féminine Manuela Schar. David Weir, huit fois vainqueur a, lui, pris la troisième place, pour sa 22ème participation consécutive à la course.

 

Des records pour le Royaume-Uni

S’ils n’apparaissent pas sur les podiums, les athlètes britanniques ont réalisé des performances remarquables cette année. Le médecin junior Phil Sesemann est devenu le premier homme britannique à terminer le marathon de Londres. Son temps lui permet de se qualifier pour la sélection des Championnats d'Europe et des Jeux du Commonwealth de l'année prochaine, et il passe à peu de choses des qualifications pour les Championnats du monde. Bien que la course ait été très difficile pour lui, « les six derniers milles ont été une marche de la mort" a-t-il déclaré, il a tenu bon et a relevé le défi en 2 heures, 12 minutes et 58 secondes.

Du côté féminin, Charlotte Purdue a pris la 10e place, achevant la course en 2 heures 23 minutes et 26 secondes, soit le troisième temps le plus rapide jamais réalisé par une Britannique. Après sa performance, Charlotte Purdue a tenu à rendre hommage à Sarah Everard et a dénoncé les violences faites aux femmes au Royaume Uni. « Mes parents m'ont toujours dit de ne jamais courir dehors seule la nuit. Mon père conduisait la voiture à côté de moi quand j'étais plus jeune. » a-t-elle confié. Elle a également expliqué ne jamais se sentir en sécurité en allant courir. « C’est triste » a-t-elle regretté.

 

Buzz l’éclair, Madame Patate, et cabines téléphoniques ont participé à la course

Le marathon de Londres est aussi célèbre pour ses participants aux costumes les plus originaux. On a ainsi pu voir défiler des Buzz l’éclair, Madame Patate, des momies, des cabines téléphoniques, des cornets de glaces et même des gardes nationaux. De nouveaux records ont été battus cette année notamment avec Sarah Dudgeon et Max Livingstone-Learmonth, déguisés en chiens, qui ont réalisé le meilleur temps dans un costume pour deux personnes en finissant la course en 3 heures, 17 minutes et 12 secondes.

 

 

Un groupe d’amis a également réalisé le meilleur temps dans un costume pour 6, habillés en gâteau Colin la Chenille. Ils ont ainsi expliqué que le marathon avait « « testé leur amitié » et qu’ils étaient « incroyablement fiers de leur réussite ». Et il y a de quoi, quand on sait qu’ils ont levés avec cette performance 30 000£ pour 6 associations différentes !

 

Une remise des prix sans vainqueur

Malheureusement, ce marathon s’est conclu avec un petit arrière-goût d’inachevé. Le gagnant de la course masculine, Sisay Lemma, ne s’est pas rendu à la cérémonie pour recevoir son trophée après avoir été en contact avec des coureurs positifs au Covid-19. Il a donc été contraint d’envoyer son agent à sa place. Les coureurs dans le centre de Londres avaient pourtant dû montrer un test de flux latéral négatif pour participer au marathon.

Sur le même sujet
Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale