Plus que 100 jours pour dépenser vos anciens billets de £20 et £50

Par Colin Porhel | Publié le 23/06/2022 à 14:57 | Mis à jour le 23/06/2022 à 15:04
Photo : Toa Heftiba - Unsplash
Les anciens billets vont bientôt disparaître en Angleterre

Ils seront remplacés par des billets en polymère, plus durables et plus sûrs pour les paiements. Ces derniers sont déjà en circulation depuis plusieurs mois.

 

Comme annoncé par la banque d’Angleterre l’année passée, les billets de £20 et £50 en papier ne seront plus acceptés comme moyen de paiement à partir du 30 septembre 2022. Il ne vous reste donc plus que 100 jours pour les dépenser, sous peine de les voir refuser par les commerçants. Une fois la date expirée, il sera tout de même possible de les déposer sur un compte ou de les échanger à la Banque d’Angleterre.

 

« La majorité des billets de banque en papier a été retirée de la circulation, mais un nombre important d’entre eux circulent toujours dans l'économie. Nous vous demandons donc de vérifier si vous en avez chez vous », a déclaré la caissière en chef de la Banque, Sarah John.

 

William Turner et Alan Turing mis à l’honneur

Pour accompagner les nouveaux billets, la Banque d’Angleterre a choisi de célébrer le peintre William Turner et le mathématicien Alan Turing, tous deux britanniques. Le premier cité était considéré en 2020, date de mise sur le marché du billet, comme « l’artiste britannique le plus influent de tous les temps » par Mark Carney, ancien gouverneur de l’institution.

 

Le second, décédé en 1954, est devenu célèbre pour sa participation au décryptage de la machine Enigma, utilisée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Précieux dans la victoire de l’Axe, le scientifique est également connu pour le traitement homophobe dont il fut victime dans les années 1950. Tout un symbole, au moment où Londres s’apprête à fêter les 50 ans de sa première gay pride.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale