Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2269

La « Petite Amal » à Londres ce week-end, bientôt la fin du voyage

Par Lili Auriat | Publié le 25/10/2021 à 16:46 | Mis à jour le 26/10/2021 à 11:28
Photo : Capture d'écran Youtube
Petite Amal

Une marionnette géante, de 3,5 mètres de haut, est arrivée mardi en Angleterre après avoir traversé une bonne partie de l’Europe. Dénommée Petite Amal, « espoir » en arabe, elle représente une petite fille de neuf ans et symbolise « les millions d'enfants (syriens) exilés ».

 

Petite Amal a quitté la frontière turco-syrienne il y a 3 mois et achèvera son long voyage dans la ville de Manchester le 3 novembre prochain. Son périple de 8000 km, intitulé « The Walk », est produit par Good Chance Theatre, une compagnie internationale qui, à travers le théâtre et l’art, cherche à collecter des fonds pour soutenir la cause de l’immigration.

 

L’accueil d’Amal à Folkestone

Mardi, elle fut chaleureusement accueillie sur le territoire britannique, à Folkestone, par un invité choix en la personne de l’acteur Jude Law. Elle s’est ensuite rendue dans la capitale londonienne. Parmi la foule réunie pour la recevoir, on pouvait lire des pancartes "Bienvenue à la maison, Petite Amal !". Elle a même gravi les marches de la cathédrale Saint Paul, entourée d’un certain nombre de chefs religieux. Après le Pape François à Rome, elle a ainsi fait la rencontre de l'ancien chancelier chanoine de St Paul, Giles Fraser.

Une chorale d'enfants était aussi présente pour l'occasion et a interprété « Consider Yourself », de la comédie musicale Oliver !, tandis que la marionnette dansait grâce aux trois personnes qui la font bouger. Une debout sur une paire d'échasses à l'intérieur de son corps et deux autres à côté, tenant ses bras. Après ce spectacle, elle s’est ensuite dirigée vers le Globe Theatre, avant de continuer le long de Southbank, sous les acclamations des Londoniens.

 

Petite Amal représente « des millions d’enfants exilés »

Amir Nizar Zuabi, directeur artistique du projet explique que "la petite Amal mesure (3,5 mètres) parce que nous voulons que le monde devienne assez grand pour l'accueillir. Nous voulons qu'elle nous inspire à voir grand et à agir plus grand."

Petite Amal a parcouru la Grèce, l'Italie, la France, la Suisse, l'Allemagne et la Belgique pour parvenir jusqu’en Angleterre. Itinéraire typique emprunté par la plupart des 19 500 réfugiés qui ont fui leur pays et traversé la Manche cette année. Comme eux, elle a emprunté le détroit du Pas de Calais plus tôt cette semaine, un voyage périlleux effectué d’habitude sur des petits bateaux gonflables par les nombreux exilés. Lors de cette traversée chaotique de l’Europe, beaucoup d’enfants se retrouvent séparés de leur famille. D’autres entreprennent ce voyage seuls, pour fuir les conflits à tout prix, mettant leur vie en danger. « La petite Amal marchera pour qu'on ne les oublie pas », ont annoncé les organisateurs du projet.

 

Petite Amal contre Priti Patel

Ce défilé survient alors que le gouvernement britannique, la ministre de l’Intérieur Priti Patel en première ligne, fait face à des critiques concernant les projets de loi sur la nationalité et les frontières, et la gestion de la crise de l’immigration.

 

Entre proposition de piscine à vague dans la Manche et refoulement systématique à la frontière, l’exil des migrants continue de s’obscurcir avant de pouvoir enfin atteindre le sol britannique.

Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir