L’ensemble du pays en alerte jaune face à l’arrivée de la tempête Barra ce mardi

Par Judith Chouzenoux | Publié le 07/12/2021 à 14:05 | Mis à jour le 07/12/2021 à 20:05
Photo : Khamkeo Vilaysing - Unsplash
un arbre secoué par la tempête

La tempête Barra suit de près la tempête Arwen, qui a frappé une partie du Royaume-Uni à peine deux semaines plus tôt. Tout le pays est placé en alerte jaune, et de nouveaux dégâts matériels sont attendus.

 

Le Met Office a encore fois émis une alerte jaune pour la quasi-totalité du pays, et cette dernière ne fait évidemment pas référence à un trop fort ensoleillement ou au retour du pollen. L’alerte concerne la tempête Barra, la seconde grosse tempête de la saison, qui devrait arriver mardi depuis l’Atlantique et déclencher des vents violents.

 

Les Britanniques doivent s’attendre à de fortes rafales de vent

Selon les météorologues du Met Office, Barra devrait toucher le pays ce mardi, après un temps humide et venteux lundi. Ils précisent que « le pire de la tempête » devrait toucher l'ouest de l’Irlande. Des alertes jaunes au vent ont également été mises en place en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Frank Saunders, météorologue en chef au Met Office, a estimé que les vents forts qui arrivent à l’ouest du territoire ce mardi matin « s'étendront à l'intérieur des terres et atteindront les zones orientales dans l'après-midi et en début de soirée. » Des rafales allant jusqu’à 80 km/h sont attendues sur l'ensemble du territoire, les zones côtières les plus exposées peuvent, elles, s’attendre à des pics allant jusqu’à 120 km/h.

 

De la neige et du verglas dans certaines régions

Dans certaines régions de l'ouest de l'Écosse et du nord de l’Angleterre, l’alerte est doublée d’une alerte jaune au verglas pour les premières heures de la matinée.

La pluie apportée par la tempête devrait également se transformer en neige en raison des faibles températures dans le nord de l'Angleterre et en Écosse au cours de ce mardi. En conséquence, des alertes jaunes à la neige et au verglas ont aussi été mises en place dans ces régions. Deux à cinq centimètres de neige devraient s'accumuler assez largement dans la zone d'Écosse couverte par l'alerte à la neige jaune.

Brent Walker, météorologue du Met, a rapporté que « localement, ces précipitations pourraient atteindre 10 cm, en particulier dans certaines parties des Southern Uplands et des Highlands. »

 

Des inondations en Irlande du Nord et en Angleterre

Le Met Eireann a émis une alerte jaune au vent et à la pluie pour Antrim, Armagh, Down, Fermanagh, Tyrone et DerryPour en Irlande du Nord. La région devrait connaître des vents forts et de fortes pluies entraînant un risque de perturbation des déplacements et d'inondations.

L'Agence pour l'environnement a émis trois alertes aux inondations pour la côte sud de l'Angleterre, ainsi que 35 alertes aux inondations. La semaine s’annonce particulièrement difficile pour les zones qui ne se sont pas encore remises complètement de la tempête Arwen.

En Irlande, les écoles ont été invitées à garder leurs portes fermées en raison d'une rare alerte rouge pour Cork, Kerry et Clare.

 

Quelles conséquences pour la population ?

Le Met rapporte que les habitants des zones couvertes par les alertes à la neige et au vent doivent s'attendre à voir leurs déplacements perturbés, notamment s’ils avaient prévu de prendre le train. L’agence météo a averti les compagnies ferroviaires qu’elles seraient sûrement contraintes à annuler certains trains, en plus des retards que la météo risque d’engendrer.

La Royal National Lifeboat Institution a pour sa part exhorté les populations côtières couvertes par l'alerte au vent à se tenir loin des bords d’eau car seront elles probablement touchées par des embruns et de grosses vagues qui pourraient s’avérer dangereuses pour la population.

 

Des problèmes d’approvisionnement électrique sont (encore) à prévoir

Barra survient dix jours après le passage de la tempête Arwen, qui a fortement perturbé et affecté l'alimentation en électricité d'environ un million de foyers au Royaume-Uni. À ce jour, des milliers de familles sont toujours privées d’électricité dans les zones les plus rurales du territoire.

Simon Partridge, météorologue du Met Office, a prévenu que les alertes jaunes aux fort coups de vents prévus pour ce mardi et mercredi ne faciliteraient pas la tâche de ceux qui tentent de reconnecter les foyers restants.

Un porte-parole de l'Association des réseaux énergétiques a toutefois tenu à rassurer la population en assurant que les opérateurs « travaillaient ensemble » pour se préparer à la tempête. Il a ajouté « nous surveillons régulièrement les prévisions, coordonnons les plans d'intervention et nous nous préparons à partager les ressources si nécessaire. »

 

Sur le même sujet
Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale