Après son poste de Premier ministre, Boris Johnson pourrait perdre sa maison

Par Colin Porhel | Publié le 11/08/2022 à 13:13 | Mis à jour le 11/08/2022 à 13:20
Photo : Number 10 - Flickr - Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic
Boris Johnson met en vente sa maison

Le chef du gouvernement britannique, qui quittera officiellement ses fonctions en septembre prochain, a récemment mis en vente sa demeure de Camberwell (sud de Londres). Prix annoncé : 1,6 million de livres.

 

Sale temps pour Boris Johnson. L’ancien maire de Londres, trahi par plus de cinquante membres de son gouvernement en juillet dernier, souhaite désormais se séparer de sa maison de Camberwell, qu’il détenait depuis 2019 avec son épouse, Carrie. En cas de vente au prix espéré, le couple pourrait réaliser un bénéfice de 400 000 livres par rapport à leur achat trois ans plus tôt.

 

Si la demeure est inoccupée depuis leur emménagement à Downing Street, celle-ci reste néanmoins célèbre pour son histoire mouvementée avec les Johnson. Achetée à la suite d’une violente dispute de couple lors de laquelle la police avait été appelée, la maison avait de nouveau fait la une des tabloïds après qu’une voiture a foncé sur sa façade en pleine nuit, abattant un mur et endommageant la haie de la propriété.

 

« Un joyaux caché de Londres »

Décrite par l’agence Davis & Gibbs comme « un joyau caché de Londres », la maison de 195 m2 comprend notamment quatre chambres et trois salles de bain. Décorée « avec goût », elle dispose également d’une double salle de réception ainsi que d’une grande cuisine équipée. À l’extérieur, un jardin arboré à l’abri des regards offre un joli écrin de verdure à quelques pas du centre de Londres.

 

La maison, située en face de l’entrée du Victorian Myatts Field Park, se trouve dans un quartier « apprécié par les familles qui recherchent une vie tranquille mais proche de tout ce que Camberwell et le centre de Londres ont à offrir ». Une aubaine donc, à condition toutefois…d’être millionnaire. Les Johnson, quant à eux, pourrait se rabattre sur le quartier de Herne Hill. Des sources proches du dossier ont déclaré ont Daily Mail qu’ils étaient à la recherche d’une nouvelle maison une fois la page gouvernementale définitivement tournée.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale