PLACEBO – L’aventure du célèbre groupe de rock a débuté au métro South Kensington…

Par Laurent Colin | Publié le 30/01/2022 à 10:45 | Mis à jour le 30/01/2022 à 11:01
Photo : Brian Molko
Brian Molko chanteur de Placebo, célèbre groupe de rock alternatif britannique

Tout le monde connaît Placebo sur la planète Rock. Mais savez-vous que le groupe britannique, formé à Londres, a certainement choisi son nom en référence à « The Cure » (le remède, le traitement). Placebo, ou le « médicament fictif », constituant dès lors une excellente  alternative à la musique de Robert Smith. Zoom sur la naissance de ce groupe aux mélodies et guitares ravageuses.

 

La création de Placebo est d'abord due à la rencontre de Brian Molko (chanteur emblématique de la formation) et de Steve Hewitt (batteur). Ils se sont croisés pour la première fois dans un Burger King du borough londonien de Lewisham et ont fait leurs premières armes dans différents pubs du Grand Londres. 

Autodidacte, Brian Molko perfectionne alors son jeu de guitare tout en suivant des études d'art dramatique au Goldsmith's College. Quant à Steve Hewitt, il joue de la batterie depuis l'âge de 11 ans et multiplie les expériences dans différents groupes.

C'est en janvier 1994 que l'aventure Placebo démarre véritablement. Brian Molko et Stefan Olsdal (musicien suédois) se retrouvent par hasard à la station de métro South Kensington, quelques années après avoir fréquenté les bancs de la même école : l'American International School of Luxembourg. Stefan Olsdal étudie à cette époque au Musician Institute de Londres. Il est convié à assister au concert que donne le soir-même Brian et Steeve dans un pub de Deptford, au sud-est de la capitale britannique. Il est subjugué par la voix du chanteur-guitariste et lui propose de travailler avec lui sur la formation d'un groupe. Le premier de leurs huit albums sortira en juin 1996. Le début d'une longue histoire. 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale