Le premier festival de musique électro mené par des femmes débarque à Londres

Par Colin Porhel | Publié le 23/03/2022 à 18:23 | Mis à jour le 23/03/2022 à 18:32
Photo : Roger Harris - Unsplash
Des personnes s'amusent lors d'un concert

La première édition du Risen festival, qui se tiendra le samedi 9 avril dans divers lieux réputés du quartier londonien de Hackney Wick, mettra en avant la diversité du spectre de la musique électronique, les femmes à l’honneur.

 

Entreprise par Kitty Bartlett et Alice Franklin, la manifestation réunira des dizaines d’artistes, parmi lesquelles la confirmée Fèmmme Fraiche, ou l’étoile montante Girls Don't Sync. La programmation, qui se veut éclectique, souhaite aussi mettre en valeur les différents mouvements de la musique électronique underground. Mais outre les chanteuses, Risen valorise également les femmes cisgenres, transgenres et non binaires travaillant dans le milieu de la nuit. Le festival s'efforcera de travailler avec une équipe non masculine dans la mesure du possible et, dans le cas contraire, organisera une formation permettant un partage de compétences avec des homologues masculins et féminins. Les hommes comme les femmes sont néanmoins invités à venir se dépenser jusqu’au bout de la nuit sur la piste de danse.

 

« Défendre des artistes issus de groupes sous-représentés »

Et pour Alice Franklin, cette meilleure inclusion constitue un facteur important pour la programmation du festival. « Les réactions sont jusqu’à présent très positives. Notre raison d'être est de défendre des artistes prometteurs issus de groupes sous-représentés dans l'industrie de la musique électronique, et d'apporter des changements significatifs à partir de 2022 avec, nous l'espérons, le soutien de tous les fans de musique », s’est-elle félicitée. Les places, mises en vente au prix de £31.5, sont disponibles directement sur le site du festival.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale