TEST: 2269

3 lieux insolites et effrayants en plein coeur de Londres

Par Amandine Guiony | Publié le 29/10/2021 à 22:21 | Mis à jour le 29/10/2021 à 22:21
Photo : Cornerstone Tanner Street Park
Amandine Guiony

Amateurs de frissons, de bâtiments abandonnés et de lieux insolites ? Cet article est pour vous. Si vous n’avez pas le temps d’organiser un road-trip à Pluckley, le village le plus hanté d’Angleterre, optez plutôt pour ce parcours à glacer le sang, entre Monument Station et South Bank. Sueurs froides garanties.

 

Un jardin dans les ruines d’une église

À deux pas de la station Monument, bien caché entre deux bâtiments ultra-modernes, se trouve un jardin secret dans les ruines de l’église St Dustan. Une oasis verdoyante composée de plantes grimpantes, d’herbes folles et de fougères, de lierre et même d’un palmier, attend les Londoniens assoiffés de découvertes étranges en ce weekend d’Halloween.

Bâtie il y a près de mille ans, cette église fut sévèrement attaquée par les flammes lors du Grand Feu de Londres de 1666. En 1941, le bâtiment subit les attaques d’Hitler lors de la campagne de bombardements de l’Angleterre, plus connue sous le nom de “Blitz“. L’église n’a pas été reconstruite depuis et ses ruines sont aujourd’hui hôtes de ce jardin insolite (et plutôt glauque) au cœur de Londres. Rendez-vous pour une première escale horrifiante en cliquant sur le lien suivant.

 amandine Guiony

Sculptures et ossements de la Tamise

À une dizaine de minutes à pied, près de London Bridge Station, il est possible d’observer ce curieux assemblage de sculptures étranges et d’ossements. Têtes de morts, gargouilles, animaux et autres visages inquiétants ont été taillés dans la pierre par les habitants des quartiers de Whites Grounds Estate et Bermondsey Street en 2013.

L’assemblage de l'œuvre finale a ensuite été réalisé par l’artiste canadien Austin Emery, qui y a incorporé des ossements retrouvés à Southwark Cathedral, Westminster Abbey et dans la Tamise. En 2020, l'œuvre est installée dans le minuscule Tanner Street Park, près de Bermondsey Street, créant une atmosphère d’autant plus perturbante. Pour observer cette curiosité, plus d'informations sont disponibles ici. 

 

amandine Guiony

Un cube blanc… peuplé de chauves souris

À quelques mètres de là se trouve “The White Cube“, ses chauves souris et ses machines à coudre hurlantes. Le musée est l'hôte d’une exposition gratuite à découvrir jusqu'au 7 novembre. Pour le moins déroutant, le projet “Lazarus“ présente des collages, installations et videos…. mortelles.

L’artiste africain Ibrahim Mahama s'intéresse à “la mobilisation de la vie dans la mort“, au thème de l'obsolescence et aux liens entre passé et présent. Voilà de quoi nourrir votre curiosité avec une dernière escale avant Halloween ! Plus de détails sont disponibles ici.

 

amandine Guiony

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale