Dimanche 1 août 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Quelles sont les villes les plus chères pour les expatriés en 2021 ?

Par Damien Bouhours | Publié le 25/06/2021 à 17:45 | Mis à jour le 26/06/2021 à 10:24
Photo : Achgabat, la ville la plus chère au monde en 2021
Le classement des villes les plus chères par Mercer

Alors que le Covid a définitivement bouleversé la mobilité internationale, les conditions de vie pour les expatriés en sont également impactées. L’étude Mercer 2021 dresse la liste des villes les plus chères pour les travailleurs internationaux et donc pour les sociétés qui les recrutent.

 

Combien coûte le recrutement d’un expatrié ? L’étude annuelle du cabinet Mercer permet de donner une idée du coût de la vie dans 209 métropoles internationales et donc de permettre aux entreprises d’adapter leurs offres de mobilité internationale. Une situation compliquée par la crise du Covid-19 : « Le coût de la vie a toujours été un facteur de planification de la mobilité internationale, mais la pandémie a ajouté une toute nouvelle couche de complexité, ainsi que des implications à long terme liées à la santé et à la sécurité des employés, au travail à distance et aux politiques de flexibilité, entre autres considérations, souligne ainsi Ilya Bonic, président de carrière et responsable de la stratégie de Mercer ». Avant d’ajouter : « Alors que les organisations repensent leurs stratégies en matière de talents et de mobilité, des données précises et transparentes sont essentielles pour rémunérer équitablement les employés pour tous les types de missions. »

 

Les 10 villes les plus chères au monde et l’évolution par rapport à 2020

1. Achgabat (Turkménistan) (+1)

2. Hong Kong (-1)

3. Beyrouth (Liban) (+42)

4. Tokyo (Japon) (-1)

5. Zurich (Suisse) (-1)

6. Shanghai (Chine) (+1)

7. Singapour (-2)

8. Genève (Suisse) (+1)

9. Pékin (Chine) (+1)

10. Berne (Suisse) (-2)

 

Tokyo, 4e ville la plus chère au monde
Tokyo, 4e ville la plus chère au monde

 

Les villes asiatiques parmi les plus chères au monde

Parmi les 209 villes analysées par Mercer, Achgabat, capitale du Turkménistan en Asie centrale, est la ville la plus chère au monde pour les employés internationaux. Elle gagne une place par rapport à l’année 2020 et vole le titre à Hong Kong, en deuxième position cette année. De nombreuses villes asiatiques se trouvent en haut du classement, comme Tokyo (3e), Shanghai (6e), Singapour (7e), Pékin (9e) mais aussi Séoul (11e). L’impact de la crise n’est pas forcément à pointer du doigt car les grandes métropoles asiatiques étaient déjà parmi les plus chères dans les classements précédents. En revanche, de nombreuses villes chinoises ont fait un bond dans le classement comme Tianjin (+12 places), Nanjing (+7), Chengdu (+12) ou encore Qingdao (+9).

 

Les 10 villes les plus chères en Asie et leur place dans le classement

1. Achgabat (Turkménistan) (1)

2. Hong Kong (Chine) (2)

3. Tokyo (Japon) (3)

4. Shanghai (Chine) (6)

5. Singapour (7)

6. Pékin (Chine) (9)

7. Séoul (Corée du Sud) (11)

8. Shenzhen (Chine) (12)

9. Guangzhou (Chine) (17)

10. Taipei (Taiwan) (22)

 

Zurich, la ville la plus chère en Europe
Zurich, la ville la plus chère en Europe

 

La Suisse, destination la plus chère en Europe

Comme ce fut le cas les années précédentes, les villes suisses restent les plus chères sur le vieux continent. Zurich arrive à la 5e place, Genève à la 8e position et Berne à la 10e. Copenhague est la 4e ville la plus chère d’Europe en se positionnant à la 16e place. Suivent ensuite Londres (18e), Paris (33e), Milan (36e), Vienne (37e), Dublin (39e) et Amsterdam (44e). A noter que Nouméa en Nouvelle-Calédonie est la ville française la plus chère (32e au classement, +10 places).

 

Les 10 villes les plus chères en Europe et leur place dans le classement

1. Zurich (Suisse) (5)

2. Genève (Suisse) (8)

3. Berne (Suisse) (10)

4. Copenhague (Danemark) (16)

5. Londres (Royaume-Uni) (18)

6. Paris (France) (33)

7. Milan (Italie) (36)

8. Vienne (Autriche) (37)

9. Dublin (Irlande) (39)

10. Amsterdam (Pays-Bas) (44)

 

Beyrouth, troisième ville la plus chère au monde
Beyrouth, troisième ville la plus chère au monde

 

Beyrouth fait un bond de 42 places

Beyrouth, victime de multiples crises économiques et de l’inflation, se retrouve en 3e position du classement en grimpant de 42 places au classement. La capitale libanaise traverse le plus grave crise économique de son histoire. Tel Aviv (15) est la 2e ville la plus chère du Moyen-Orient. Les grandes villes des Emirats Arabes Unis, Dubaï (42e) et Abu Dhabi (56e) ont, en revanche, dégringolé au classement en perdant respectivement 19 et 17 places, et ce grâce à une diversification de leur économie, moins centrée sur l’industrie pétrolière.

 

En Afrique, N’Djamena (13e), capitale du Tchad, reste la ville la plus chère, suivie par Lagos au Nigéria (19e) et Libreville au Gabon (20e et +13 places en un an).

 

Les 10 villes les plus chères en Afrique/Moyen-Orient et leur place dans le classement

1. Beyrouth (Liban) (3)

2. N'Djamena (Tchad) (13)

3. Tel Aviv (Israël) (15)

4. Lagos (Nigéria) (19)

5. Libreville (Gabon) (20)

6. Abidjan (Côte d’Ivoire) (24)

7. Riyad (Arabie saoudite) (29)

8. Bangui (République centre africaine) (30)

9. Kinshasa (République démocratique du Congo) (41)

10. Yaoundé (Cameroun) (49)

 

New York, la ville la plus chère du continent américain
New York, la ville la plus chère du continent américain

 

Une baisse du coût de la vie aux Etats-Unis

Les fluctuations monétaires ont été favorables aux employés internationaux aux Etats-Unis. Les villes américaines ont donc chuté dans le classement. New York (14e) reste la ville américaine la plus chère mais perd 8 places. Elle est suivie de Los Angeles (20e, -3), San Francisco (25e, -9) et Honolulu (43e, -15).

 

Tunis, 4e ville la moins chère au monde
Tunis, 4e ville la moins chère au monde

 

Les villes les moins chères au monde

Bishkek au Kurdistan devient la ville la moins chère au monde. Elle est suivie de Lusaka en Zambie et de Tbilisi en Géorgie. Tunis et Brasilia clôt le top 5 des villes où le coût de la vie est le moins élevé pour les travailleurs expatriés.

 

Les 10 villes les moins chères au monde

1. Bishkek (Kurdistan)

2. Lusaka (Zambie)

3. Tbilisi (Géorgie)

4. Tunis (Tunisie)

5. Brasilia (Brésil)

6. Windhoek (Namibie)

7. Tashkent (Ouzbékistan)

8. Gaborone (Bostwana)

9. Karachi (Pakistan)

10. Banjul (Gambie)

Trouvez-vous que le coût de la vie est trop élevé dans votre pays d'expatriation ?
Choices
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Kevin dim 27/06/2021 - 09:42

Super article. Merci. Bichkek est la capitale du Kirghizistan.

Répondre
Commentaire avatar

Cocosing ven 25/06/2021 - 05:44

Je découvre avec stupéfaction qu'Achgabat, la capitale du Turkmenistan, est devenue la ville la plus chère au monde pour les expats et numero 1 de la liste. Je ne résiste pas à vous raconter mon séjour dans cette ville qui à mes yeux, est la plus surréaliste et la plus hallucinante au monde (le pays aussi d'ailleurs). Aussi difficile de s'y rendre que d'aller en Corée du Nord, aussi surveillé et militaire que Pyongyang. Des investissements démesurés, des ambitions culturelles extravagantes... Voler par la compagnie Turkmenistan airlines est un tel délire que l'on croit à chaque seconde tourner dans un film de science fiction. Sauf que tout est vrai. https://corinnerousset.wordpress.com/2020/06/10/turkmenabad-le-stupefiant-pyongyang-dasie-centrale/

Répondre

Installation

Détaxer ses achats en France : les 5 nouveautés de 2021

La détaxe est un avantage fiscal mis en place par les pays de l’Union européenne qui vous permet, en tant que résident en dehors de l’UE, d’obtenir le remboursement de la TVA sur les achats que vous…

Retraite

TÉMOIGNAGES

Ces retraités français qui sont partis vivre à l’étranger

L’expatriation s’arrête-t-elle à la fin de la vie professionnelle ? Pas du tout ! Mais qu’est-ce qui a motivé ces retraités à quitter la France et quelles sont les difficultés rencontrées ?