Dimanche 17 octobre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Les meilleures astuces pour se déplacer facilement en ville

Par Article Partenaire | Publié le 08/10/2021 à 10:36 | Mis à jour le 08/10/2021 à 10:36
mobilité urbaine en ville

Que l’on emménage en ville ou que l’on vienne en agglomération pour quelques heures, il est parfois délicat de se déplacer facilement et d’emprunter les bons moyens de transports. Voiture, train, tram, vélo, trottinette, gyroroue… Pour éviter les retards et les mauvaises surprises, voici quelques astuces pour bouger en ville sereinement.

 

Savoir laisser sa voiture pour bien se déplacer en ville

La voiture ne va pas forcément le plus vite quand on souhaite se déplacer en ville. Souvent, on gare sa voiture dans un parking relais ouvert ou un parking protégé. Ces parkings peuvent être proches du cœur de la ville que l’on parcourt ensuite en marchant ou se situer à côté de transport en commun. Par exemple, le parking Gare Saint Jean à Bordeaux est près de la gare et de lignes de tram.

Les parkings sont pratiques quand on vient de la campagne et que l’on souhaite se déplacer tranquillement en ville. Si l’on désire voyager en train ou en avion, on peut aussi rapprocher sa voiture d’un parking protégé pour faciliter les étapes de son périple. En réservant son parking en ligne, on peut être sûr de trouver une place et déterminer la durée de son stationnement.

 

Opter pour les transports en commun innovants de la ville

Les réseaux de bus et de trams s’intensifient en ville et investissent de plus en plus les nouvelles technologies. Les transports ont communs possèdent souvent des sites en ligne et des comptes sur les réseaux sociaux pour donner des informations sur le trafic en direct. Certaines entreprises de transports en commun disposent d’application à télécharger sur un mobile. Ainsi, il est possible de réserver un ticket pour une journée ou un mois en quelques secondes sur son smartphone.

Il existe aussi des solutions de transports urbains pour mettre en place un système de co-voiturage avec son véhicule personnelle ou pour louer une auto en ville. Ces solutions peuvent aussi être réservées en ligne.

 

Louer un vélo ou une trottinette pour se déplacer en ville

Pour les déplacements pour une personne, il est aussi possible de louer un vélo, une trottinette ou une gyroroue. Cela permet d’éviter les bouchons et assure une meilleure mobilité. De plus, il est possible de garer son vélo ou sa trottinette sur des parkings adaptés.

Dans tous les cas, il faut bien penser à respecter le code de la route et à s’équiper avec un casque et d’autres protections. Même si le casque n’est pas obligatoire, il est fortement conseillé. Pour les vélos, il peut être intéressant d’investir dans une ou deux chaînes pour sécuriser les roues et la selle.

Dans tous les cas, quand on arrive en ville, il est bon de se renseigner pour trouver au moins deux options de transports en commun dans le but ne pas être lésé durant des événements inattendus, comme les grèves ou les incidents sur les voies. En plus de la location de véhicules motorisés ou non, faire appel à un taxi est toujours une solution viable. Pour les rendez-vous importants, on peut aussi prévoir le temps de déplacement à pied et prévenir à l’avance les personnes que l’on doit rencontrer des moyens de transports envisagés.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir

Retraite

PUBLIREPORTAGE

Vers une explosion du marché des résidences seniors

Les résidences seniors sont de plus en plus convoitées sur le marché immobilier français. En 2050, les plus de 60 ans représenteront 1/3 des Français. Un investissement avantageux et utile…

Santé

Shanghai Appercu
SANTÉ

Les frontières chinoises ouvertes après 80% de la population vaccinée ?

Dans une interview accordée aux médias chinois, Zhong a déclaré que la Chine ne pourra ouvrir complètement ses frontières qu’après que "80% ou 85%" de sa population aura été vaccinée.