Jeudi 2 décembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Escapade gourmande : des restos authentiques, atypiques et insolites à Paris

Par Raphaëlle Choël | Publié le 04/11/2021 à 17:45 | Mis à jour le 04/11/2021 à 17:45
Photo : Le restaurant Kodawari Tsukiji
Kodawari Tsukiji à Paris

Paris, ville de tous les possibles et de tous les concepts, de l’authentique chic bistrot parisien au concept pointu répondant au désir d’expérience. Nous avons sélectionné quelques destinations gourmandes et uniques dans la capitale…

 

Kodawari Tsukiji, le marché aux poissons comme à Tokyo !

Dalle humide, boîtes en polystyrène garnies de poissons divers, sacs et gants sur l’étendoir et des « irrashaimasse » à gogo, on est bel et bien à Tokyo ... ou presque. Dans ce temple « des choses bien faites » (signification du terme Kodawari) et du ramen haut de gamme revisité par une brigade qui, pour certains de ses membres, a fait ses classes dans les palaces, on s’attable au bar ou dans une reconstitution de cabanon nippon pour déguster des soupes de nouilles chaudes ou froides, agrémentées de sardines, daurade, lamelles de porc et œuf tamago mariné 48h. Mention spéciale pour le gourmand hiyashi et son tartare de daurade, pickles de concombre, poireau rôti et divine sauce aux saveurs de ponzu et soja. On complète par des gyozas uniques en leur genre, un ceviche de daurade et petits poissons et un sorbet cerise et shiso ou un original crémeux de miso glacé au saké. Un merveilleux moment de totale immersion au pays, servis par de chaleureux hôtes japonais. Orignal, authentique et ultra gourmand, Kadawaro Tsukiji est une destination qui met nos papilles en totale ébullition. Omedeto !

 

Le restaurant Electric à Paris

 

Electric Paris, lieu de vie et de gourmandise

Nouveau lieu pluri-disciplinaire unique en son genre, Electric Paris est à la fois un restaurant, une galerie d’art, un espace d’enseignement autour des métiers de l’hospitalité, et une offre d’ateliers variés (photographie, session DIY pour réaliser des produits ménagers naturels, atelier « diminuer mon empreinte carbone », atelier bien-être et équilibre, atelier BD et manga ...). Au rez-de-chaussée le restaurant propose une carte dans l’esprit bistronomie généreuse. Œuf caramélisé avec sa mayonnaise aux herbes, couteaux à l’ail et petits pois, tataki de thon accompagné de féta caramélisée sur un lit de panisse, ici on joue une carte courte ultra-réconfortante composée essentiellement de produits français de qualité. Côté dessert, une mousse au chocolat Chantilly, quelques chouquettes, une crème brûlée ou un financier parfait. Compter 21€ ou 27€ pour un menu à deux ou trois plats généreux. Un nouvel espace de vie et de partage qui peut également accueillir des événements privés.

 

Naked Vegan Burger à Paris

 

Naked Vegan Burger, des vrais bons hamburgers sains

Les sceptiques de l’offre vegan seront ici à coup sûr surpris de voir combien ils peuvent se régaler sans absorber une once de viande, de poisson, de laitage ou d’œuf. A partir de 9.90€ pour un hamburger et 13.90€ en formule accompagnée d’une boisson et d’un généreux cornet de frites ou de succulentes patates douces dorées ; on s’offre, dans ce décor néon qui rappelle la côte ouest américaine, un moment convivial de gourmandise décontractée. On se laisse surprendre par les goûts insoupçonnés du vegan que l’on complète par un milk-shake vanille (5€) ou un cookie noisettes ou double choco (3€), vegan bien entendu.

Naked Burger est un concept alléchant né de l’amitié entre cinq copains soucieux de leur bien-être et attentifs à tout ce qui les entoure. Dans un décor summer vibe coloré et ensoleillé digne des plus grandes allées de Los Angeles, ils sont heureux d’offrir aux parisiens une alternative - à peine plus chère - aux grandes chaînes de burgers que l’on n’ose plus citer. Défi relevé, bravo messieurs !

 

 

Hôtel du Sentier

 

Hôtel du Sentier, un Paris vivant et authentique

En plein cœur du vivant Sentier, voici un lieu qui a une âme ... on s’attable en terrasse près de quelques plantes vertes et on se laisse bercer par la douceur et l’authenticité du lieu, un hôtel totalement refait par Charlotte et son mari Samuel qui y ont mis leur cœur et toute leur énergie. On choisit ici un petit déjeuner à toute heure de la journée (granola et jus maison) où on se régale de spécialités françaises et de recettes avec un twist d’ailleurs. On savoure la salade Ah-Lin au poulet snacké d’inspiration viet (18€), ou d’œufs mayo si simplement parfaits (9€). On termine par un “café bricole” (12€) composé d’une salade de fruits, espuma chocolat huile d’olive et fleur de sel et d’une crème brûlée, le tout en format dînette. Une halte tout à fait charmante où l’on peut également passer la nuit. Avec un peu de chance un des quatre enfants vous apportera le café ou l’addition, l’hôtel du Sentier est une belle entreprise familiale où chacun met son cœur à l’ouvrage !

 

Marcello, restaurant à Paris

 

Marcello, pépite bucolique à Saint-Germain-des-prés

Cet écrin absolument charmant niché en soubassement de la rue Mabillon est une destination qui vaut tous les détours. On y vient au déjeuner pour un bento constitué de raviolis farcis à la ricotta et mozzarella, légumes et melon (22€) ou le soir pour une expérience gastronomique hors pair et hors du temps. Les chanceux auront droit à la petite table près du bassin à poissons et sa statuette et se régaleront d’un tartare de bar (19€) ou d’une généreuse burrata nera à la truffe (19€). En guise de plat, Marcello propose un poulpe grillé à la plancha sur un lit de riz noir venere aux petits légumes absolument divin (36€) ou de luxueux spaghettis au homard d’une rare précision (38€). Le voyage se clôture par un délicat M chocolat, précis, fin et fondant (12€) ou un classique tiramisu au café parfait et équilibré (11€), accompagné d’un café d’Orzo, une réconfortante alternative au déca (3.5€). Sans-faute au service rapide et attentif pour cet établissement d’excellence dont papilles et pupilles se souviendront longtemps. 

 

Le Choupinet à Paris

 

Le Choupinet, authentique brasserie parisienne gourmande 

Ce bistrot chic décontracté et sa terrasse ensoleillée donnant sur le jardin du Luxembourg invitent à la détente et au dépaysement. Ce lieu de gourmandise propose bien entendu les traditionnels du répertoire parisien, mais aussi quelques plats twistés avec brio : mention particulière pour les sushis Choupinet constitués de polenta et saumon frais (15€) et la salade quinoa-saumon ultra réconfortante (16€). Le tartare de thon est subtilement relevé au soja (28€) et les desserts signés du meilleur ouvrier de France Carl Marletti valent définitivement la visite. On succombe aux charmes de la tarte aux figues fraîches (13€) ou à ceux de la tarte citron élue meilleure « best  2021 » (12€). Le Choupinet est un lieu convivial et gourmand qui nous ancre dans le Paris qu’on aime. En clin d’œil, les énormes nounours en peluche vous tiendront compagnie si vous venez seuls !

 

 

Pastel Cycles à Paris

 

Conceptuel Pastel, resto vélo !

Dans cet espace hybride monté par deux jeunes entrepreneurs mordus de vélo, Armand et Pierre-Olivier, on y trouve une superbe boutique de vélo, un atelier de réparation, et un coin resto. Ici l’ambition est de répondre à tous les usages, toutes les envies et tous les budgets. De 650€ à plus de 5000€, l’offre est large avec 13 marques européennes et 27 références exposées. Du vélo pliable à l’électrique en passant par le vélo hollandais tout confort, chacun trouvera monture à son pied ! En prime, une cabine de simulation de course (« watt bike room »), un coin bistrot pour se restaurer le temps de sa réparation ou le soir pour partager avec la communauté créée un doux moment de vélo. Au menu, des planches et tapas à partager (divine burratina marinée, saucisse épicée, houmous 16€), un Saint-Marcelin au granola (6.50€) et des sandwiches aux noms évocateurs (Le Ventoux, Tourmalet ou Maillot vert, 7.50-8.50€) pour le déjeuner, que l’on complète par une bière artisanale ou un rafraîchissant cidre de pommes. Dans ce charmant quartier du IXème arrondissement de Paris, Pastel joue sur la proximité, le sens de l’accueil avec un fort désir de créer tout un écosystème autour du monde du cycle. Les jeunes hommes sont attentifs et soucieux de satisfaire leurs clients et l’on sent déjà un réel engouement de quartier, quelques mois à peine après l’ouverture de Pastel. Bravo !

 

Yakuza, restaurant à Paris

 

Yakuza, japonais twisté trendy

Les amoureux d’une cuisine japonaise twistée dans un décor trendy seront subjugués par ce nouveau lieu de la scène gastronomique parisienne. On frappe à la porte, une lucarne s’entre-ouvre pour nous demander notre identité, puis on est admis ; en effet, Yakuza se mérite. Aux manettes, le chef Olivier da Costa qui propose une série de bouchées nippones colorées et raffinées pour un voyage gustatif hors pair. Petit cocktail au saké accord yuzu-tamarin pour commencer avant de voir défiler la farandole de créations : taco sakana jouant l’alliance audacieuse d’un duo de poissons présentés dans un taco relevé d’herbes fraîches, bouchée au saumon, cream cheese et nori frit, carpaccio de sériole et lamelles de truffe, assiette de sashimis variés, duo thon saumon poivron, folie douce d’oeuf de caille à la truffe et enfin pour conclure une mousse au chocolat et copeaux de Kit Kat. Une soirée mémorable dans un lieu designé par le talentueux Fabien Roque dont la visite restera indéniablement une expérience inédite.

Nous vous recommandons
raphaelle choel

Raphaëlle Choël

Journaliste globe-trotteur, auteure d’ouvrages et coach, Raphaëlle a été collaboratrice régulière des éditions de Londres, Shanghai, Singapour, Tel Aviv, Manille et de nos pages Mag. Elle y nourrit généreusement nos colonnes de ses portraits inspirants.
0 Commentaire (s) Réagir

Gastronomie

Jakarta
PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Naga Rum, Batavia Arrack ou l’histoire du rhum en Indonésie

Naga Rum, connaissez-vous ce rhum produit en Indonésie ? Petite enquête pour savoir qui se cache derrière ce produit et pour connaître l'histoire du rhum dans l'archipel.