Samedi 5 décembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Plan de relance : des mesures pour l’exportation

Par Damien Bouhours | Publié le 05/09/2020 à 16:59 | Mis à jour le 07/09/2020 à 16:27
plan relance exportation

Chèque Export, veille gratuite ou encore chèque VIE, sur les 100 milliards d’euros déployés pour relancer l’économie française, 247 millions seront attribués au commerce extérieur.

 

Le Premier ministre Jean Castex a présenté jeudi le plan de relance de l’économie française pour contrecarrer les ravages de la pandémie. Ce plan de 100 millards d’euros est constitué de 70 mesures qui seront déployées entre 2021 et 2022, parmi elles un focus sur la transition énergétique mais également la compétitivité des entreprises ou encore la cohésion territoriale. Si aucune mesure n’est indiquée pour aider les entreprises françaises à l’étranger, le commerce extérieur n’a pas été oublié.

 

247 millions d’euros pour l’exportation

Le plan du gouvernement souhaite relancer la force de frappe des entreprises françaises à l’international et apporte un soutien financier aux entreprises, notamment les PME-ETI, travaillant à l’export. Les différentes mesures annoncées représentent une enveloppe de 247 millions d’euros.

 

  • Mobilisation de l'ensemble de la Team France Export, équipe de France de l'export qui regroupe Business France, les CCI, Bpifrance, les régions et les partenaires de l'export (CCEF, acteurs privés, etc.), lancée par le Premier ministre en 2018 et qui met au service des entreprises des réseaux sur le territoire français et partout dans le monde.

 

  • Renforcement des moyens de l’assurance-prospection, outil très sollicité par les PME et ETI qui se lancent à l’export et dont la distribution doit rester dynamique. Cet outil devra désormais permettre de financer davantage de projets pour accompagner la transition écologique. Une offre d’assurance-prospection-accompagnement dédiée aux plus petits projets sera également mise en place.

 

  • Soutien financier aux PME-ETI achetant des prestations de projections à l’export : le « chèque-export » prendra en charge jusqu’à 50 % des frais de participation à un salon international ou à l’achat d’une prestation de projection collective ou individuelle (dans la limite d’un plafond).15 000 prestations pourront ainsi être subventionnées.

 

  • Chèque VIE : l’Etat prendra en charge 5000 pour l’envoi en mission d’un VIE par une PME-ETI. Le chèque VIE financera également l’envoi à l’international de VIE issus de formations courtes ou venant des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Au moins 3 000 missions seront financées.

 

  • Doublement de l’enveloppe FASEP (50 M€), afin d’accroître le soutien aux exportateurs qui se positionnent sur les projets d’infrastructures dans les pays émergents qui font face à une concurrence toujours plus vive et de permettre le financement d’études pour des infrastructures et des démonstrateurs pour des technologies innovantes, notamment en matière de transition technologique.

 

  • Mise en place d’une veille-information sur les marchés, personnalisée et gratuite pour les exportateurs, proposée sur les interfaces de Business France.

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s)Réagir