Jeudi 22 octobre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Les 2/3 des Entreprises des Français de l’Etranger (EFE) en difficulté

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 29/07/2020 à 17:20 | Mis à jour le 31/07/2020 à 06:29
Entreprises Français Etranger

70% des EFE vont voir leur chiffre d’affaires baisser en 2020 par rapport à l’année précédente et 46% affichent 30% de perte! C’est la conclusion de la première enquête mondiale menée par les Conseillers du Commerce Extérieur auprès de 589 Entreprises fondées par des Français à l’étranger.

34.000 emplois

Situées pour moitié en Asie-Pacifique, les EFE (Entreprises des Français de l’Etranger) subissent de plein fouet la crise du coronavirus et ses conséquences économiques. Parmi elles, une majorité appartiennent au secteur du conseil et à celui du F&B (Food and Beverage), mais aussi l’informatique, le tourisme ou l’hôtellerie. Ce sont majoritairement des entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 2 millions d’Euros (77,6%), par conséquent, plus fragiles que les groupes internationaux. Autofinancées pour 75%, la baisse soudaine d’activité a un impact dramatique sur leur santé financière car dans 87% des cas, le pays d’accueil ne leur verse aucune aide. Ces entreprises cumulent un total de 34.000 emplois partout dans le monde

Entreprises Français Etranger

La marque France

Cette myriade d’entrepreneurs sont aujourd’hui des ambassadeurs de choix pour notre pays, commercialisant des produits ou des technologies françaises dans 52% des cas et employant des personnels français via le dispositif de VIE. Ce rôle pourrait pourtant être remis en cause si comme il est anticipé par cette enquête, 1/3 des Entreprises des Français de l’Etranger accuse une perte supérieure à 50% de leur chiffre d’affaires. En effet, 69% d’entre elles ont des fournisseurs en France et 68% souhaitent recruter des VIE.

Entreprises Français Etranger

Une aide refusée par la France

Dernièrement, la sénatrice des Français de l’Etranger Jacky Deromedi s’exprimait en faveur d’une aide massive pour les entrepreneurs français de l’étranger, présentant un amendement pour l’allocation de 10 millions d’Euros pour ces entreprises sur les 50 millions d’aide d’urgence déjà acceptés. Sa recommandation est que cette aide soit dirigée grâce à l’aide des CCI et des CCE à l’étranger, en relation étroite avec le tissu local des entrepreneurs français. Malheureusement, cet amendement a été refusé ce 24 Juillet par la Commission Mixte Paritaire (CMP), jetant un peu plus le voile sur les perspectives de poursuite de l’activité de nombreux entrepreneurs! De son côté et sur la base de cette nouvelle enquête, Alain Bentejac, Président des Conseillers du Commerce Extérieur de la France, est allé plaider la cause des entrepreneurs français auprès des différents ministres et cabinets en charge des Français de l’Etranger, mais sans résultat à ce stade.

La restauration sinistrée à Hong Kong

Nous en avions déjà parlé lors des premières fermetures imposées par le gouvernement pour les bars et restaurants, le secteur de l’accueil à Hong Kong où interviennent de nombreux entrepreneurs français et très pourvoyeur d’emplois est l’une des premières victimes du Covid 19. Dans son dernier bulletin, le Service Économique Régional de l’Ambassade de France à Pékin estime que les pertes du secteur pour le mois de juillet pourraient se monter à 400 millions de dollars US.

 

Entreprises Français Etranger

 

Accéder à l'ensemble des résultats

Nommés par décret du Premier ministre pour des mandats de 3 ans renouvelables, les Conseillers du Commerce Extérieur de la France interagissent avec les services économiques des Ambassades et consulats et oeuvrent à la réussite commerciale de la France à l’étranger. Ils sont une cinquantaine à Hong Kong, représentant tous les secteurs d’activité. Pour en savoir plus.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

0 Commentaire (s)Réagir