Les fêtes de fin d'année au Danemark

Par Joëlle Borgida | Publié le 09/12/2021 à 18:00 | Mis à jour le 23/12/2021 à 18:20
Photo : Nyhavn ©Joëlle Borgida
le quartier de Nyhavn à Copenhague en période de Noël

La fin de l’année est un moment particulier au Danemark, d’abord parce qu’à cette période les journées sont courtes, souvent sombres et que cela donne une atmosphère extrêmement particulière mais surtout parce que les traditions autour de Noël auxquelles les Danois semblent très attachés, sont partout présentes avec les décorations, les lumières, des soirées entre collègues, des concerts et toutes sortes de festivités.

 

Les réjouissances de l’avant Noël

La bière de Noël

C’est peut être l’arrivée de la bière de Noël des brasseries Tuborg qui sonne le début de la saison des festivités ; le premier vendredi du mois de novembre, à peine les citrouilles disparues, a lieu J-Dag, le jour ou plutôt le soir où le camion Tuborg vient livrer la fameuse boisson ambrée dans tous les bars du royaume. Si vous avez un peu de chance, vous récupérez un bonnet ou une bière mais attention, cette version de Noël est plus forte qu’une blonde classique !

 

 

 

Les marchés de Noël

Les marchés de Noël s’installent dès la mi-novembre sur les places principales piétonnes des centres-villes. A Copenhague : Kongens Nytorv et Nyhavn, Højbro Plads, H.C. Andersen, plus alternatif dans la ville libre de Christiania ;  certains plus éphémères sont organisés dans des petits villages, des châteaux, des fermes, des abbayes.

 

- Voir notre article: L'heure des marchés de Noël a sonné, visite du marché de Kongens Nytorv à Copenhague 

 

On vient y faire quelques emplettes, retrouver des amis et boire un gløgg, un vin chaud agrémenté de clous de girofles, anis étoilé, cannelle, orange avec des raisins secs et des amandes effilées pour la texture. Il existe aussi une version au vin blanc avec du gingembre.

vin chaud sur les marchés de Noel à Copenhague
©Joëlle Borgida 

 

Pour éviter d’avoir la tête qui tourne, vous pourrez accompagner votre boisson d’æbleskiver, des petites crêpes, sous forme de boule, saupoudrées de sucre glace. Le nom signifie littéralement « tranches de pommes » en danois car elles étaient à l'origine fourrées de petits morceaux de pomme ou de compote.

Vous en trouverez également au rayon surgelé des supermarchés prêtes à être passées au four ou vous pourrez vous lancer dans leur préparation mais il vous faudra investir dans une petite poêle spéciale.

 

Les villes se décorent

Les façades des bâtiments historiques ou des magasins se décorent ;  La place de Kongens Nytorv à Copenhague en est le parfait exemple avec l’Hôtel d’Angleterre, Magasin du Nord ou l’ancienne scène de l’Opéra royal. 

 

un magasin décoré pour Noël à Copenhague
Magasin du Nord à Copenhague illuminé pour les fêtes ©Joëlle Borgida 

 

Admirez les bateaux de Nyhavn qui ont été ornés de guirlandes (voir photo d'en-tête). De grands sapins de noël ont été érigés sur Rådshuspladsen, la place de l’Hôtel de Ville ou devant les halles de Torvehallerne.

 

La place de l'hôtel de ville de Copenhague avec son sapin de Noël
Le sapin de Rådshuspladsen ©Joëlle Borgida 

 

Immeubles, maisons ne sont pas en reste et se parent d’étoiles lumineuses, de chandeliers à sept branches et autres décorations. Même sur le toit du grand hôpital de Copenhague, Rigshospitalet, quatre grands sapins lumineux accueillent à cette période les hélicoptères qui viennent s’y poser.

 

De nombreuses activités: vitrines, magasins, parcs d'attraction, concerts, patinoires et Julefrokost

- Allez voir les vitrines ou entrez dans quelques magasins comme celui d'Illums Bolighus, ou de Royal Copenhagen pour ses somptueuses tables de Noël dressées chaque année selon un autre thème.

 

table dressée pour Noël chez Royal Copenhagen à Copenhague
Table dressée pour Noël chez Royal Copenhagen à Copenhague ©Joëlle Borgida 

 

- Si vous souhaitez vous laissez tenter par quelques décorations, voici quelques magasins où vous n’aurez que l’embarras du choix : Det gamle apotek, Notre Dame , Illums Bolighus, Magasin, Stilleben, le fleuristeBering House of flowers.

Et si vous êtes gourmands, passez par la maison de thé A.C. Perch ou la pâtisserie La Glace, deux institutions à Copenhague. 

 

Décoration de Noël
Décoration de Noël ©Joëlle Borgida 

 

 

Tivoli, Bakken, ces deux parcs d’attraction parmi les plus anciens au monde célèbrent Noël comme il se doit et aucun détail ne pourrait faire défaut : décorations, illuminations, petites chalets, manèges, spectacles pour le plaisir des petits et des grands qui n’ont qu’une envie : se laisser gagner par la magie de Noël  !

 

Jardins de Tivoli en période de Noël
Tivoli à Noël ©Joëlle Borgida 

 

- Noël et les fêtes de fin d’année sont aussi un moment propice à de nombreux concerts ; dans les églises par exemple : Holmenskirke, Trinitatiskirke, Marmorkirken où le Messie de Haendel est très souvent donné. L'œuvre avait été écrite initialement pour le temps de Pâques mais après la mort du compositeur, il est devenu habituel de la jouer pendant le temps de l'Avent. 

 

 

La salle de concert de Dr Koncert Huset programme des concerts du nouvel an. Mais avant cela, ne manquez pas non plus les classiques ballets : Casse-Noisette ou La reine des neiges.

 

- Des patinoires sont installées en extérieur : à Frederiksberg, à Broens (derrière Nyhavn) ou encore à Enghaveparken dans le quartier de Vesterbro. L’occasion d’une activité de plein air avec les enfants.

 

Patinoire extérieure Frederiksberg
Patinoire extérieure installée devant le parc de Frederiksberg © Jean Valery Ponrouch

 

- Il est aussi un rituel au Danemark, celui du Julefrokost que l’on peut traduire par déjeuner de Noël, organisé dans chaque entreprise et qui commence en début d’après midi pour se terminer que très tardivement.

Divers jeux et animations, apéritif, diner, dégustation d’aquavit, danses sont organisés.

Par exemple, le jeu des cadeaux appelé le pakkeleg. Chacun apporte un/des cadeau(x) d’une petite valeur. Les cadeaux sont disposés au centre de la table. Un chronomètre est mis en route avec un dé, chaque participant le jette à tour de rôle. Lorsqu'un  6 est réalisé le joueur a le droit de prendre un cadeau au centre de la table. Lorsqu'il n'y a plus de cadeaux sur la table, dans une deuxième manche, les joueurs peuvent en prendre chez les autres joueurs en fonction du chiffre obtenu avec le dé.

 

- Voir notre article: Avez-vous déjà joué à Pakkeleg, le jeu des paquets danois - 

 

Les conjoints ne sont pas conviés au Julefrokost car c’est la soirée de l’année où, plus ou moins, toutes les dérives sont admises et d’ailleurs il est aussi entendu que les managers s’éclipsent relativement tôt pour permettre à leurs employés de se sentir complètement libérés !

 

Sainte-Lucie, symbole de la lumière, très fêtée en Scandinavie 

Le 13 décembre, les pays scandinaves célèbrent Sainte-Lucie de Syracuse, martyre sicilienne.

Les processions de Sainte-Lucie ont été introduites dans le Nord de l'Europe, au XVIIe siècle mais elles se sont généralisées après la deuxième Guerre Mondiale au Danemark. Luciadag (jour de Sainte Lucie) a été ainsi célébré pour la première fois le 13 décembre 1944 en protestation contre les ténèbres de l'occupation allemande.

 

- Voir notre article: La fête de Sainte-Lucie, le 13 décembre au Danemark 

 

Cette fête symbolise le retour de la lumière après une période d’obscurité, les jours vont commencer à rallonger car il s’agit du premier jour où le soleil se couche plus tard que la veille dans l’hémisphère nord. D’où un dicton, "A la Sainte-Luce, le jour croît d’un saut de puce".

Durant la cérémonie qui peut avoir lieu dans des églises mais aussi dans des écoles ou même dans des entreprises, des jeunes femmes ou des enfants, tout de blanc vêtus défilent en chantant « Santa Lucia » menés par celle qui a été choisie pour être la sainte Lucie de l’année, et qui porte la couronne de bougies.

 

 

Ne manquez pas à Copenhague, la parade en kayak organisée par le club de Kayak Republic. Des kayaks décorés et illuminés parcourent les canaux de la ville et s’arrêtent à différentes étapes pour quelques chants.

 

 

 

Les préparatifs de Noël à la maison

L’Avent

Les préparatifs commencent le premier dimanche de l’Avent avec la couronne fabriquée de préférence par ses soins avec des branches de sapin tressées que l’on trouve en vente chez tous les pépiniéristes, fleuristes, décorées de pommes de pin, de petits champignons et où quatre bougies sont plantées. La première sera allumée le premier dimanche de l’Avent (quatre dimanches avant Noël) puis une chaque dimanche jusque Noël.

 

Au Danemark et dans le reste de la Scandinavie, vous verrez aussi une bougie de l’Avent graduée de 1 à 24 pour les 24 jours jusque Noël. La bougie est donc allumée quotidiennement en veillant à ce qu’elle ne brûle que pour la journée concernée !

 

Bougie de l'Avent
Bougie de l'Avent, marché aux fleurs à Torvehallerne ©Joëlle Borgida 

 

Les week-ends de l’Avent sont l’occasion de se réunir en famille ou entre amis, pour confectionner non seulement les décorations de Noël, mais aussi pour préparer ou s’offrir des petites gourmandises « konfect » : chocolats, pâtes d’amande (marzipan) et différentes sortes de biscuits: Vanillekranse, brunkage, pebernødder, jødekager Julebagning, Honnig kager…

Si vous préférez en acheter déjà faits, la maison Leckerbaer en propose de très bons ! 

 

Décorations et sapin

Le sapin est bien évidemment au coeur des décorations. Certaines familles vont en forêt dans des sapinières choisir et couper leur arbre ; les autres l’achètent dans l’un des nombreux stands qui apparaissent en cette période de l’année dans les villes.

 

vente de sapins de Noël à Copenhague
Vente de sapins de Noël dans le quartier de Nørrebro à Copenhague ©Joëlle Borgida

 

Les guirlandes électriques et les bougies apportent la lumière qui manque tant en cette période. On en orne le sapin (avec souvent de vraies bougies d'ailleurs), les rebords de fenêtres, les balcons, les façades, les haies et bosquets des jardins.

 

On remarquera, les nisse, ces lutins de Noël qui chaque dimanche viennent apporter un petit cadeau dans une chaussette accrochée à la porte de chambre des enfants pour les faire patienter jusque Noël.

 

Jule Nisse ou lutins de Noël
Jule Nisse ©Joëlle Borgida 

 

Autre particularité locale, les guirlandes ou autres décorations avec le motif du drapeau danois.

le drapeau danois en guirlande de Noël
Le motif du drapeau danois pour une guirlande de Noël ©Joëlle Borgida 

 

Il est aussi de tradition et ce jusque le veille de Noël de fabriquer des coeurs, Flettede julehjerter, et étoiles tressés en papier.

 

les coeurs tressés sont des décorations de Noël traditionnelles au Danemark
les coeurs tressés, décorations traditionnelles de Noël au Danemark ©Joëlle Borgida 

 

 

 

 

Programmes télévisés de Noël

C’est aussi la période de programmes spéciaux de Noël à la télévision danoise.

 

- Voir notre article: Feuilletons de Noël, un précipité de civilisation danoise - 

 

Les Danois ne manquent pas les programmations dédiées à Noël qui peuvent être des classiques ou des nouvelles productions. L'éventail des genres est vaste et évolue en fonction des publics, des horaires de diffusion auxquels chaque programme est destiné.

 

Tidsrejsen, feuilleton de DR de 2015 pour enfants et adolescents

 

Un système d'alternance régit l'organisation de ces émissions, cette année,  c'est la chaine TV2 qui est en charge de produire et diffuser le programme de Noël. 

 

Les magasins fermés

On ne plaisante pas avec Noël, les magasins, restaurants ferment pour la plupart les 24, 25 et 26 décembre pour permettre aux employés de passer les fêtes chez eux. Si vous souhaitez aller au restaurant à cette période, réserver bien en avance car peu sont ouverts et il n'est donc pas garanti d’avoir de la place dans les rares qui le soient.

 

Compte à rebours et Noël

- Le 23 décembre: on célèbre Lille Julaften, le petit Noël. Le jour avant Noël, on mange en famille du Risengrød, une sorte de riz au lait, avec de la cannelle et une noix de beurre, accompagné d'une petite bière de Noël. Puis avant d'aller se coucher, on place une assiette destinée aux lutins du Père Noël pour s'assurer qu'ils passeront bien le lendemain.

 

- Le 24 décembre: les familles commencent par se rendre à la messe dans l’après-midi puis rentrent chez elles pour le dîner de réveillon.

Au menu, un repas copieux avec le plus souvent des pommes de terre caramélisées accompagnées d’une sauce brune, du choux rouge aigre-doux préparé avec des pommes.  La pièce maîtresse est le porc rôti croustillant appelé Flaeskesteg, acheté et cuisiné avec sa couenne. Celle-ci a été recouverte de gros sel afin de la rendre bien grillée et craquante à la sortie du four. Il peut être servi du canard également. 

Pour le dessert, le Risalamande. Il s’agit d’une sorte de riz au lait mélangé avec de la chantilly, de la vanille et servi avec une sauce chaude à la cerise, Kirsebærsovs !

Il existe une tradition autour de ce dessert. Un jeu, façon galette des rois: celui qui trouve l’amande cachée dans le riz gagne un cadeau, un petit cochon en pâte d’amande.

 

Avant d'ouvrir les cadeaux, la tradition veut que l'on danse. Main dans la main autour du sapin, on se réunit pour chanter des airs de noël. Le tableau peint en 1891 par l'artiste danois Viggo Johansen représente ce moment de joie et de communion familiale. 

 

Ronde autour du sapin à Noël par le peintre danois Viggo Johansen
Glade Jul (1891) - Viggo Johansen

 

Les cadeaux sont offerts et ouverts le 24 au soir au Danemark, on déguste en même temps quelques douceurs, notamment celles préparées le temps de l’Avent.

 

- Le 25 décembre: les familles se retrouvent pour le déjeuner de Noël, composé d’un buffet comprenant à la fois des plats froids et chauds: harengs marinés, saumon fumé, crevettes, charcuterie, pâtés, nombreuses salades, fricadelles, filet mignon de porc… avec bières de Noël bien sûr, mais aussi de l'aquavit et du snaps.

 

- Le 26 décembre est également un jour férié au Danemark et le menu est généralement  identique à celui de la veille mais c’est le dernier jour pour les agapes!

 

- Le 27 décembre est appelé Byyedag car les magasins rouvrent ce jour-là et l’on peut alors procéder aux échanges des cadeaux qui ne conviennent pas grâce au byttemærke que vous aurez demandé lors de l’achat !

 

Nouvel an

Toute personne ayant passé le réveillon de la Saint Sylvestre au Danemark se souvient avec émotion de cette soirée.

 

- Voir notre article: Nouvel an à Copenhague, nuit magique à Copenhague -

 

Pour ne pas être en reste, il faut commencer par acheter des feux d’artifices dans les magasins de bricolage ou les stands pop-up qui apparaissent pendant une courte période à ce moment de l'année ; il s'agit souvent de boites prêtes à l'emploi avec juste une mèche à allumer. Attention: l'achat et l'utilisation de pétards et autres feux d'artifices sont strictement encadrés et ont lieu sur une courte période. 

 

 

La soirée du 31 débute immanquablement par le discours télévisé de la reine que tout Danois se doit d’écouter. Puis suit un diner entre amis à la maison ou au restaurant. Il est habituel d'avoir au menu du cabillaud ce soir-là. 

A l'approche de minuit, la télévision danoise égrène le compte à rebours, les douze coups de minuit sonnent sur la place de l'hôtel de ville de Copenhague. Il est alors de coutume de monter sur une chaise d’où il faut ensuite sauter en faisant un vœu ! 

En habit de soirée, les Copenhagois descendent dans les rues ou depuis leur balcon, leur jardin, allument des feux d'artifice. La ville s’embrase, Copenhague est une fête ! 

 

Les feux d'artifice du réveillon de nouvel an à Copenhague
Les feux d'artifice du réveillon de nouvel an à Copenhague ©Joëlle Borgida 

 

Sur le même sujet
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition internationale