Samedi 29 janvier 2022
TEST: 3691

L’heure des marchés de Noël a sonné, visite de celui de Kongens Nytorv à Copenhague

Par Jérémie Caillet | Publié le 02/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 03/12/2021 à 14:49
Photo : ©Jérémie Caillet
Marché de Noël à Copenhague sur les quais de Nyhavn

Pour Lepetitjournal.com Copenhague, je me suis rendu au marché de Noël de Kongens Nytorv. Entre illuminations, dégustations et étales sur le thème de Noël, le marché est l’endroit de la capitale à visiter pour les amoureux et les amoureuses des fêtes de fin d’année et de l'esprit qu’elles ont à offrir.

 

Depuis plusieurs semaines, les Copenhagois sont les spectateurs d’une importante, mais ô combien réconfortante, transformation urbaine. Aussitôt les citrouilles d’Halloween décrochées, les agents de la ville se sont empressés de suspendre guirlandes et luminaires dans les rues. A mesure que la nuit gagne du terrain et que les températures continuent leur chute déjà bien entamée, c’est donc une toute nouvelle ambiance qui, comme chaque année, s’invite dans la capitale danoise.

 

Mais le Noël danois ne s’arrête pas à quelques suspensions, au contraire. Des espaces emblématiques de cette fête ont également fait leur apparition à plusieurs endroits de la ville : les marchés de Noël. Depuis leur installation, des milliers de touristes et résidents s’y pressent tous les jours, le plus souvent dès la nuit tombée, afin de profiter de l’esprit de Noël danois.

 

Il est aux alentours de 18h quand j’arrive au marché installé sur Kongens Nytorv, un des plus importants de Copenhague. La petite pluie qui caractérise le mois de novembre danois et qui fait si bien son charme s’abat doucement sur la foule venue profiter d’un moment d’évasion et d’enchantement, loin des préoccupations sanitaires qui semblent également vouloir être des festivités cette année. A l’entrée, un cerf de plusieurs mètres de haut accueille les visiteurs, non sans un certain panache.

 

Décoration cerf marché de Noel Copenhague
Le cerf du marché de Noël à Kongens Nytorv ©Jérémie Caillet 

 

Au fur et à mesure que je progresse dans le marché, ce sont plusieurs allées qui s’offrent à moi. Sur chacune d’entre elles, des dizaines d’étales et de petits magasins, qui semblent rivaliser d’odeurs enivrantes et de lumières fascinantes. A ma gauche, une troupe de personnes est visiblement très curieuse de goûter le nougat disposé en quantité surprenante sur une étale. Plus loin, une dame, seule cette fois, répond aux questions d’une cliente qui, elle, est plus intéressée par les bougies lumineuses et autres petits objets que par le nougat.

 

 

stand du marché de Noel de Kongens Nytorv
stand de confiseries au marché de Kongens Nytorv ©Jérémie Caillet 

 

Avant de sortir du marché, je pose mon regard sur une dernière étale, où sont exposés thermomètres et affiches métalliques vintage, illustrant la diversité des produits que l’on peut trouver dans un marché de Noël danois.

 

En repartant, je décide de me diriger vers Nyhavn, où le marché de Noël s’étend d’une certaine façon, bien qu’il ne semble pas que les deux endroits soient jumelés. C’est une autre ambiance qui s’instaure alors, plus festive : entre les bars bondés sur la gauche et les dégustations de gløgg et d’alcools en tous genres sur la droite, il est recommandé d’y venir accompagné si vous souhaitez profiter pleinement du bouillonnement et de la joie ambiants.

 

marché de Noël Copenhague Nyhavn
Noël à Nyhavn ©Jérémie Caillet 

 

Bien que plutôt rapide, ma visite du marché de Noël de Kongens Nytorv s’est avérée être une très bonne (bien qu’assez précoce) introduction à la période des fêtes de fin d’année. Alors si un jour, le soleil décide de se montrer pour quelques heures, enfilez gants et bonnet et venez y passer un moment. Qui sait, vous vous découvrirez peut-être une passion pour le nougat…

 

 

 

Nous vous recommandons
jeremie Caillet

Jérémie Caillet

Etudiant à Sciences-Po Paris expatrié à Copenhague dans le cadre d'un échange universitaire. Il a rejoint la rédaction de l'édition de lepetitjournal.com Copenhague.
0 Commentaire (s) Réagir