Lundi 6 juillet 2020

Une biennale du film francophone à Siem Reap du 4 au 7 mars

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 26/02/2020 à 20:00 | Mis à jour le 27/02/2020 à 11:08
Photo : L'affiche de la biennale du cinéma francophone de Siem Reap. Visuel fourni.
biennale cinéma francophone cambodge

Du 4 au 7 mars, l’alliance française de Siem Reap et la chambre de commerce et d’industrie France Cambodge organisent la première édition de la biennale du film francophone de Siem Reap.

L’alliance française de Siem Reap et la chambre de commerce et d’industrie France Cambodge (CCIFC) organisent la première édition de la biennale du film francophone à Siem Reap du 4 au 7 mars. Une douzaine de films provenant de différents pays francophone - Algérie, Belgique, Cambodge, Canada, France, Laos, Sénégal, Tunisie -  seront projetés au cinéma Legend. Le réalisateur franco-cambodgien Sok Visal sera le parrain de cette première édition avec In the Life of the Music, qui a représenté le Cambodge aux derniers Oscars et Puppies go to Hollywood.

« L’idée d’une biennale du film francophone s’est imposée car cette problématique est peu voire pas du tout explorée, explique Serge Bellini, directeur de l’Alliance française de Siem Reap. L’objectif est de faire de cet événement une référence professionnelle régionale. » 

Pour les cinquante ans de la francophonie, dont le roi Norodom Sihanouk fut l’un des fondateurs, ses films La Joie de Vivre et Apsara seront projetés. La biennale sera organisée autour de quatre journées, avec en ouverture le cinéma belge, représenté par le film Lola vers la Mer du réalisateur Laurent Micheli, qui sera présent en compagnie de l’actrice principale Mya Bollers. Une journée sera consacrée aux autres pays représentant la francophonie, et une journée tournera autour du cinéma cambodgien. En clôture seront projetés deux films français avec l’après-midi pour le jeune public Donne-moi des Ailes de Nicolas Vannier et en soirée La Belle Époque de Nicolas Bedos.

« La semaine française de Siem Reap étant un événement lourd et coûteux à organiser avec une programmation culturelle et plus de 50 entreprises participantes, nous avons décidé de l'organiser dorénavant tous les deux ans et de laisser place à l'organisation d'une biennale du film francophone afin de positionner Siem Reap comme capitale culturelle au Cambodge », indique Florian Bohème, secrétaire général de la section locale de la CCIFC. La biennale alternera chaque année avec la semaine française de Siem Reap.

Entrée libre. Informations détaillées sur la page Facebook de l’événement.

 

 

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

BONNES ADRESSES

The Bookish Bazaar, le café-librairie de Kampot

Le Bookish Bazaar est à la fois un café, une librairie, une boutique de souvenirs, une galerie et une salle de jeux. Il s’agit d’un lieu atypique où l’on respire l’atmosphère de Kampot.