Mercredi 28 juillet 2021

Rencontre avec l'Iron Man qui vit au Cambodge

Par SCOTTI Louis | Publié le 25/02/2021 à 02:00 | Mis à jour le 25/02/2021 à 10:42
Jean-Marie Triathlon Angkor

La semaine dernière, à la demande d'un ami, j'ai participé à un triathlon. Louis Scotti y a rencontré Jean-Marie Mozzon l'organisateur et il a eu envie d'en savoir un peu plus à son sujet.

Jean-Marie est né en France à Besançon en 1968. Il y a vécu jusqu’à l'âge de 20 ans puis il a terminé ses études en Suisse, où il a travaillé pendant 30 ans comme ingénieur, chef de projet et directeur dans les domaines du spatial, médical et pharmaceutique.

Pour ses loisirs, il aime le sport, les voyages et la musique. De tous ses diplômes celui qui m'intéressait, c'était sa certification de coach pour l’Ironman triathlon, sans bien savoir ce qu’était l’Ironman. Le nom me disait que ce n'était pas quelque chose d'ordinaire et lorsque j'ai vu la carrière sportive de Jean-Marie, j'ai pensé que ça valait la peine d'en parler.

L’IRONMAN est une épreuve qui se termine par un marathon que l'on court après avoir parcouru 180 kilomètres de vélo et 3.8 km de natation. Jean-Marie en a terminé 20 !

Comme vous pouvez l'imaginer ce n'est pas du tout l’épreuve à laquelle j'ai participé. Là il s'agissait en fait plus de faire connaissance et de présenter ce qu’était son travail, plutôt que de faire une performance. Pour ceux qui voulaient faire l’épreuve complète il fallait nager 20 minutes puis ensuite faire 25 kilomètres de vélo pour terminer par 6 kilomètres de course à pied. Pour ma part j'ai fait quelques longueurs de bassin, puis j'ai supervisé les 25 kilomètres de vélo confortablement assis sur mon scooter, et j'ai fait les 6 kilomètres de course à pied où je suis arrivé bon dernier, puisque pour ne pas déroger à mes habitudes j'ai fait la course en marchant.

Jean-Marie Triathlon Angkor

Petite explication : 3 fois par semaine je vais faire mon marché, comme son nom l'indique, le marché se fait en marchant il ne peut en être autrement, pourtant quand on fait son marché on appelle ça faire ses courses, pour moi donc toutes les courses se font en marchant.

Ansi, je suis arrivé dernier ex aequo je dois le dire avec la sœur de Jean-Marie qui sans doute par bonté d’âme a marché à mes côtés en faisant la conversation.

Jean Marie a un palmarès sportif impressionnant. Il a finit :

20 Ironman ( 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42 km de course à pied )

Un Swissman ( même chose de l’ironam mais avec 6000 m de dénivelé)

Un Gigathlon sur une journée ( 166 km de vélo, 68 km de VTT, 7,5 km de natation, 46 de roller et 42 km de course à pied)

Un Gigathlon sur 7 jours ( 710 km de vélo, 366 km de VTT, 28,7 km de natation, 171 de roller et 156 km de course à pied)

Il a par ailleurs été qualifié 4 fois pour les championnats du monde de Triathlon.

Il a également organisé une épreuve sur 7 jours pour la fondation Théodora qui en Suisse organise des spectacles de clown pour les enfants hospitalisés (voir photo).

Après 3 semaines de vacances au Cambodge fin 2018 et une semaine de volontariat en 2019 il décide de changer de vie pour se consacrer à des projets plus en rapport avec sa passion. Il arrive à Siem Reap en septembre 2020 accompagné de sa fille Lilly qui en plus de venir lui apporter son aide souhaite prendre des contacts dans le domaine du volontariat et des animaux.

Sa sœur Sandra vient de le rejoindre pour l’aider également et pour découvrir le Cambodge et sa spiritualité.

Jean-Marie développe actuellement la Angkor TRI Academy une société qui vise à développer les valeurs du sport et du triathlon au Cambodge autour de 6 axes:

  • Un club (entraînements natation, vélo, course à pied, renforcement musculaire.),
  • le coaching ( préparation en vue d’objectifs sportifs).
  • L'organisation de camps sportifs
  • L'organisation de voyages sportifs.
  • L'organisation d'évènements,
  • et finalement le volontariat pour les classes défavorisées.

Ce qui compte pour lui c'est de profiter de sa famille et réaliser ce projet pour développer et démocratiser le triathlon et ses bénéfices au sein de toutes les classes sociales, communautés et surtout des jeunes.

Jean-Marie Triathlon Angkor

 

Nous vous recommandons
76793142_497325644459756_7867519641113853952_n_0

SCOTTI Louis

J'aime la vie, les voyages, les gens et les mots. Je suis arrivé au Cambodge il y a 11 ans pour la première fois. Je m'y suis installé dès que j'ai eu une retraite, je n'ajouterais pas bien méritée.
0 Commentaire (s) Réagir