Samedi 17 avril 2021
Cambodge
Cambodge

Première ponte des tortues royales en captivité au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 04/03/2021 à 23:58 | Mis à jour le 05/03/2021 à 16:03
Photo : Kris Mikael Krister
Tortue royales Cambodge

Les tortues royales, en danger d’extinction, ont pondu pour la première fois en captivité au Centre de conservation des reptiles de Koh Kong (KKRCC). Ce dernier est l’unique centre de préservation de ces animaux au Cambodge et compte actuellement 192 tortues royales.

 

Si le pays abrite un certain nombre d’espèces de tortues en voie de disparition, leur nombre tend à diminuer en raison d'une forte demande venant de Chine et du Vietnam pour leur consommation d'une part et la médecine traditionnelle de l'autre. Alors que l’on avait cru l'espèce disparu, la tortue royale est redécouverte en 2000 dans le système de la rivière Sre Ambel. La Wildlife Conservation Society (WCS) lance alors le programme de protection des nids en recrutant d'anciens ramasseurs d'œufs pour devenir les protecteurs des nids.

 

Les tortues royales, dites également tortues de la rivière du Sud sont en danger d'extinction à cause de la chasse, mais aussi de l'extraction de sable, qui détruit les rivages où elles pondent leurs œufs.

 

La semaine dernière, ce sont donc cinq tortues royales qui ont pondu au KKRCC. Quatre d'entre elles ont été élevées à partir de nids sauvages trouvés en 2006 sur la rivière Sre Ambel, et une a été remise au Centre par des habitants de la ville de Koh Kong en 2017.

 

Selon Som Sitha, responsable du projet de conservation du Mékong et la WCS de Koh Kong, leur équipe est en train de décider s'il faut faire des nids artificiels pour incuber les œufs, ou les laisser sur le banc de sable artificiel.

 

Steven G Platt, herpétologue associé à la WCS pour la conservation en Asie du Sud-Est, a déclaré :

C'est un événement incroyablement excitant et important, étant donné l'extrême rareté de cette espèce dans la nature. L'élevage en captivité est une étape importante de la conservation pour la récupération de la tortue royale au Cambodge.

 

WCS Cambodge travaille d’ailleurs en partenariat avec l’administration des pêches (FiA) du ministère de l’Agriculture depuis 2000 dans la lutte pour la conservation de cette espèce de tortue.

Depuis le début du programme de conservation, une dizaine de tortues ont déjà été relâchées dans la nature et le centre envisage la libération de cinquante d’entre elles cette année. Le 28 janvier, dix tortues royales avaient déjà été relâchées dans le système de la rivière Sre Ambel dans la commune de Chamkar Luong, district de Kampong Seila de la province de Preah Sihanouk.

 

Le directeur du département de la conservation des pêches, Ouk Vibol, a déclaré : 

Nous encourageons et soutenons fortement la poursuite de ces activités de recherche pour obtenir de meilleurs résultats à l'avenir et nous espérons que cette espèce survivra pour notre prochaine génération.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TROPHEE ENTREPRENEUR

Cécile Dahomé et Sevea pour un entrepreneuriat responsable

Installée au Cambodge, Cécile Dahomé Co-fondatrice de Sevea  vient de remporter le trophée de l’entrepreneur organisé par Lepetitjournal.com et remis par notre partenaires EDHEC Business School.

Que faire au Cambodge ?

CULTURE

L’Indochine de Marguerite Duras : une géographie intime

L’Indochine, le Cambodge, le Vietnam, Saigon sont des éléments majeurs de l’œuvre de Marguerite Duras. Découvrons quels sont les lieux où elle a puisé l’inspiration du Barrage contre le Pacifique.

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…