Mardi 22 juin 2021
Cambodge
Cambodge

Le gouvernement cambodgien achète un hôpital pour les patients Covid

Par Raphaël FERRY | Publié le 31/03/2021 à 10:52 | Mis à jour le 31/03/2021 à 11:54
Photo : AKP
la Reine Mère du Cambodge visitant des malades

L'hôpital pour femmes Nokor Tep a été officiellement acheté par le gouvernement hier qui l’a renommé Luon Mé - Reine Mère - en hommage à la Reine Monique.

Cet ancien hôpital, situé à Phnom Penh, est le deuxième établissement à devenir un centre de traitement pour les patients atteints de COVID-19. Le premier était l'hôtel "The Great Duke", anciennement connu sous le nom d'hôtel Intercontinental.

Un hommage pour la Reine Mère

Norodom Monineath Sihanouk (Khmer : នរោត្ដម មុនិនាថ សីហនុ) est la veuve du roi-père Norodom Sihanouk, qu'elle a épousé en 1955.

Monineath et le roi Sihanouk ont eu deux enfants : Norodom Sihamoni et Norodom Narindrapong.

Son titre officiel et complet est "Samdech Preah Mahaksatrey Norodom Monineath Sihanouk" (Khmer : សម្តេចព្រះមហាក្សត្រី នរោត្តម មុនិនាថ សីហនុ). La reine est également appelée "Preah Voreakreach Meada Cheat Khmer" (Khmer : ព្រះវររាជមាតាជាតិខ្មែរ, lit. "mère de la nation khmère"). 

Le Roi et la Reine-Mère ont versé 200.000 dollars chacun au gouvernement royal du Cambodge pour soutenir les travaux d’aménagement de l'hôpital «Reine-Mère ».

Jusqu’alors le Roi et la Reine Mère avaient déjà fait don de 3,7 millions de dollars au gouvernement pour l’aider dans sa lutte contre la pandémie.

Ce matin,selon un communiqué du ministère de la Santé, le Cambodge déplorait 63 nouveaux cas de COVID; tous liés à l'Evènement communautaire du 20 février.

Le bilan en vie humaine est toujours de 11 morts.

facade de Hopital Luon Me pour les patient covid

 

Nous vous recommandons
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

LITTERATURE

Mourir à Angkor, le premier roman de Gérard Thévenet

Gérard Thévenet est un personnage truculent. Fort de sa longue expérience du Cambodge, il a toujours une anecdote savoureuse à distiller. Il vient de publier son premier roman : Mourir à Angkor.