Mercredi 20 octobre 2021
TEST: 2248

Le Cambodge classé meilleur pays du monde face à la Covid

Par Raphaël FERRY | Publié le 23/12/2020 à 03:10 | Mis à jour le 26/12/2020 à 14:04
Photo : Artem Kniaz
Covid Cambodge premier pays

Le Cambodge arrive en tête dans le classement de l’indice de sévérité de la Covid conçu par le Bureau de Prospective Economique du Sénégal.

 

Au mois de novembre nous avions déjà révélé les très bons résultats du Cambodge sur l’indice de sévérité de la Covid conçu par le Bureau de Prospective Economique du Sénégal. Il se situait alors troisième au niveau mondial derrière deux pays insulaires : Saint-Christophe-et-Niévès - un micro état caribéen - et les Seychelles

Au 20 décembre 2020, le Cambodge arrive en tête du classement avec un score de 1 (sur un total possible de 1)  dans un échantillon de 166 pays, suivi du Soudan du sud (0,99), du Brunei (0,99)

Ce classement établi chaque semaine arrive après que le Cambodge ait pourtant subi deux alertes sérieuses une le 3 novembre avec la découverte de la positivité du ministre des affaires étrangères hongrois en visite dans le pays et le 28 novembre avec la découverte des premiers cas de transmissions endogènes.

Il sanctionne ainsi l’efficacité des mesures gouvernementales : quarantaine stricte à l’entrée du pays, fermeture des écoles, cinémas, salles de sport, campagnes d’informations, distribution de masque, divulgation des noms des cas positif pour ne citer que les principales. Pas sur donc que cette très bonne nouvelle incite le gouvernement à un certain relâchement.

Qu’est-ce que l’indice de sévérité de la Covid ?

L'ambition du Bureau de Prospective Economique (BPE) du Sénégal est de « Tirer les leçons » de la gestion de la pandémie de la Covid-19, pays par pays, grâce aux statistiques. Depuis le début du mois d’avril, il planche sur l’élaboration d’un « indice de sévérité de la COVID-19 » au niveau mondial qui permet de synthétiser le flux d’informations et des données concernant l’épidémie en un indicateur unique.

L’indice obtenu permet de classer les performances des pays et de tirer les leçons des succès et des échecs de chacun.

Le BPE propose donc un classement hebdomadaire de 166  pays du monde en fonction des résultats atteints dans leur gestion de la crise sanitaire. Un exercice statistique qui s’appuie notamment sur les taux d’infection, de décès et de guérisons, afin de déterminer quels sont les pays les plus sévèrement atteints par la Covid-19, puis d’examiner mathématiquement les facteurs de résilience, et comprendre pourquoi certains pays sont plus résiliants que d’autres.

 

Globalement on découvre cette semaine que la sévérité de la Covid 19 est en hausse dans le monde, en Amérique, en Afrique et en Océanie. Elle est légèrement en baisse en Asie tandis qu’elle est stable en Europe. 

Les plus mauvais résultats sont détenus par l'Afrique du Sud (0,45), la Léttonie (0,45), l'Espagne (0,45), la Grèce (0,45).


Hier le Cambodge n’avait à déplorer aucun nouveau cas dans le royaume

Nous vous recommandons
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
4 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

sapay nas mar 29/12/2020 - 21:32

Avec quelques tests PCR par heure ,le Cambodge est aussi classé "meilleur pays" qui ne jette pas de l'argent par la fenêtre "pour dépister les gens contaminés.

Répondre
Commentaire avatar

Eric sam 26/12/2020 - 20:53

ils ont réussi à faire mieux que la Corée du nord... Clap clap, bravo!

Répondre
Commentaire avatar

Eric sam 26/12/2020 - 20:52

Wow, il ont réussi à faire mieux que la Corée du Nord? ehh ben!

Répondre
Commentaire avatar

AKM jeu 24/12/2020 - 00:46

Enfin, il faut dire que le Cambodge c'est le pays top 10 des pays les plus corrompu au monde aussi, les données transmises par le gouvernement sont fausses, étant cambodgien je sais de quoi je parle, ils n'ont même pas de quoi tester les gens due la covid19, et quand il y a des morts lié au virus, le gouvernement et les centres de soins les indiquent comme décédés par la grippe, maladie des poumons ou d'autres excuses aléatoire, le peuple eux même ne se déclare pas positif car ils ont peur des représailles du gouvernement...

Répondre