Kem Sokha sera jugé à partir du 15 janvier

Par Pierre Motin | Publié le 11/12/2019 à 15:57 | Mis à jour le 11/12/2019 à 16:20
Photo : Crédits : page Facebook de Kem Sokha
kem sokha cambodge

Le procès de l'opposant cambodgien Kem Sokha, poursuivi pour trahison en collusion avec des puissances étrangères, se tiendra à partir du 15 janvier prochain.

Le procès de Kem Sokha, président du principal parti d’opposition cambodgien, se tiendra à partir du 15 janvier 2020, a indiqué la justice cambodgienne lundi 9 décembre.

Kem Sokha a été arrêté en septembre 2017 pour trahison en collusion avec des puissances étrangères, et le Parti du sauvetage national du Cambodge qu’il dirigeait a été interdit deux mois plus tard, avant les élections de juillet 2018, qui ont vu le Parti du peuple cambodgien remporter la totalité des 125 sièges de l’Assemblée nationale.

L’assignation à résidence de Kem Sokha a pris fin en novembre, mais l’opposant ne peut toujours pas avoir une activité politique.

Les Etats-Unis et l’Union européenne demandent activement la libération totale de Kem Sokha et la restitution de ses droits politiques. L’Union européenne a lancé une procédure pouvant aboutir en 2020 à la suspension de l’accord préférentiel Tout sauf les armes, qui permet au Cambodge d’exporter sur le marché unique européen sans avoir à payer de droits de douane.

Sur le même sujet
portrait-pierre-motin-300x300

Pierre Motin

Rédacteur en chef Lepetitjournal.com Cambodge (juillet 2018 - juin 2020)
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale