Expatriés au Cambodge : Préparez votre retraite

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 12/11/2022 à 01:00 | Mis à jour le 12/11/2022 à 01:00
expatries-camdodge-preparer-retraite

Publi- reportage 

C’est l’un des premiers sujets de préoccupation des expatriés, et à juste titre, car les Français qui s’expatrient ne bénéficient pas du régime de retraite obligatoire, principalement au Cambodge.

En effet, si vous ne travaillez pas en France, vous dépendez du régime de retraite du pays dans lequel vous vous êtes installé. Le pays de résidence et le temps passé à l’étranger ont donc des répercussions sur la pension de retraite.

PERSONNE NE LE FERA POUR VOUS :

Certains pays ont signé une convention de sécurité sociale avec la France, ce qui permet de valider les trimestres passés à l’étranger, uniquement pour déterminer la durée de votre carrière. Ils ne sont pas pris en compte dans le calcul de votre pension de retraite française. Cette convention n’existant pas entre la France et le Cambodge, aucune période de travail au Cambodge ne sera prise en compte.

Il est possible de continuez à cotiser au régime français auprès de la CFE, si vous ou votre employeur le fait de manière volontaire. Toutefois, n’oubliez pas que les conditions de votre retraite peuvent évoluer en fonction des réformes, qui les rendent moins prévisibles, notamment concernant la durée de cotisation et le montant de la pension...

Bien préparer sa retraite de manière individuelle est alors indispensable.

QUELLES SONT LES SOLUTIONS :

Comment démarrer ? Quels investissements choisir pour épargner ? Ces questions sont d’autant plus difficiles à répondre que l’environnement des expatriés peut parfois être complexe : fiscalité multilatérale, régimes matrimoniaux à l’international, pays envisagé pour la retraite … Avant de choisir, la première étape consiste alors à fait un état des lieux de sa situation patrimoniale, puis de se fixer des objectifs.

 

Définir sa stratégie d'investissement comme expatrié

 

La seconde étape consiste à mettre en place une stratégie d’investissement pour atteindre ces objectifs, en exploitant notamment deux grandes familles d’investissements : l’immobilier et l’épargne financière. Bien entendu, plus on s’y prend tôt et moins il faudra faire d’efforts. Là aussi les choix d’investissement se feront sur la base d’éléments tels que l’horizon d’investissement, capacité d’épargne, fiscalité, situation professionnelle, … afin de retenir les solutions les plus pertinentes pour chacun.

    • L’investissement financier :

Pour Albert Einstein, la puissance des intérêts composés représente la huitième merveille du monde. Le principe est qu’un investissement produit des intérêts qui, s’ils sont réinvestis, produiront eux-mêmes des intérêts. Le temps prend alors une importance déterminante et démultiplie le rendement. Ainsi un investisseur qui épargne 500€ par mois à 5% obtiendra 135.000€ dans 15 ans. Au bout de 30 ans, il n’obtiendra pas le double mais plus du triple, soit 420.000€ de capital. Le choix des supports (livrets, portefeuilles actions et opcvm, assurance-vie…) doit se faire selon des critères de temps, fiscalité, diversification, disponibilité…

    • L’investissement immobilier :

Un autre outil particulièrement utile est l’effet de levier du crédit, qui ne peut se faire que par l’investissement immobilier. Il consiste à emprunter pour acheter un bien immobilier et utiliser des revenus tiers (loyers) pour le remboursement. Pendant ce temps l’investissement immobilier capitalise sur la totalité de sa valeur. En assurant l’emprunt contre le décès et l’invalidité l’emprunteur réalise en même temps un acte de protection pour sa famille. Là aussi les solutions son nombreuses (SCPI, LMP-LMNP, déficit foncier, nue-propriété, …) et devront être choisies avec discernement selon sa situation personnelle, professionnelle, fiscale, et les montages financiers possibles pour emprunter.

FAITES APPEL AUX BONS INTERLOCUTEURS :

Quoi qu’il en soit les non-résidents ont des particularités fiscales, salariales et plus généralement patrimoniales que bon nombre d’établissements financiers maîtrisent mal, ce qui entraîne des erreurs, lourdeurs administratives, contre-performance, et parfois refus d’investir. Pour optimiser les choix d’investissements il est indispensable de s’orienter vers des interlocuteurs qui sauront répondre au contexte particulier des expatriés.

 

Groupe Equance : gestion privée

 

Consultant Equance installé au Vietnam depuis plus de 15 ans, je suis à votre écoute pour étudier votre stratégie d’investissement et les solutions qui s’offrent à vous depuis le Cambodge.

Le Groupe Equance, société indépendante et française de Gestion Privée internationale, est spécialiste depuis 20 ans des Français expatriés, grâce à son expertise internationale et son réseau de consultants installés dans plus de 45 pays.

 

Sebastien Pollet : consultant Equance au Vietnam

 

 Sébastien Pollet

 Consultant Vietnam- Cambodge

 +84 (0)907269704

 spollet@equance.com

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité francophone du Cambodge, pensez à vous abonner à notre lettre d’information en cliquant sur ce lien. Précisez bien : l’édition du Cambodge et hop le tour est joué.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale