TEST: 2248

La France offre 450 000 €  pour renforcer le secteur aérien cambodgien

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 04/11/2021 à 18:45 | Mis à jour le 04/11/2021 à 10:22
Photo : Dr. Mao Havannall, Ministre du State Secretariat of Civil Aviation et Ophélie Bourhis, directrice de l’AFD au Cambodge. Photo fournie
Dr. Mao Havannall, Ministre du State Secretariat of Civil Aviation et Ophélie Bourhis, directrice de l’AFD au Cambodge. Photo fournie
On apprend par un communiqué de l’AFD que son Excellence Dr. Mao Havannall ministre cambodgien de l’Aviation civile, monsieur Damien Cazé, directeur général de l’Aviation civile française et madame Ophélie Bourhis, directrice de l’Agence française de développement (AFD) au Cambodge ont signé une convention pour une subvention de 450 000€, visant à renforcer l’autorité de l’Aviation civile cambodgienne, en vue d’améliorer la sécurité du transport aérien.
 
 

L’activité aérienne doit repartir avec l’ouverture des frontières

 

Avant la crise Covid le trafic aérien au Cambodge a connu une croissance importante et régulière, notamment liée au développement du tourisme. En 2018, le nombre de passagers empruntant les aéroports de Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville a dépassé 10 millions. 

Hélas l’épidémie a réduit considérablement l’activité aérienne. Ainsi l’Aéroport de Siem Reap qui était le plus important du royaume en termes de nombre de passagers est actuellement réduit à néant. Maintenant que l’activité touristique est en train de redémarrer, on peut s’attendre à une reprise de l’activité aérienne. La croissance attendue pour les années à venir rend nécessaire une vigilance accrue en matière de sécurité aérienne

 

Une subvention de 450 000 euros offerte par la France au Cambodge

 

Afin de soutenir cet objectif, l’AFD a accordé une subvention de 450 000€ pour un projet qui sera mis en œuvre par la direction générale de l’Aviation civile française. 

Ce projet vise à améliorer la sécurité du transport aérien en renforçant les capacités de l’autorité locale, le State Secretariat of Civil Aviation (SSCA), dans le domaine de la sécurité aéroportuaire, sur les aspects de surveillance des activités de maintenance et des aptitudes aéromédicales. L’appui prévoit par ailleurs un accompagnement dans l’amélioration de la prise en compte du développement durable, notamment en réduisant l’empreinte carbone des aéroports du royaume.

 

L’AFD, partenaire du développement cambodgien depuis 1993

 

« Nous nous réjouissons de la signature de ce FEXTE*, qui s’inscrit dans la continuité du partenariat de long terme entre les entités cambodgiennes et françaises de l’aviation civile, mobilisant l’expertise de la DGAC et de l’Ecole nationale de l’aviation civile française.  Cet appui soutient la stratégie de l’AFD dans le secteur du transport mais aussi dans le secteur du tourisme au Cambodge. Il est également pleinement en lien avec notre mandat visant à intégrer les enjeux du développement durable dans nos différents secteurs d’intervention. » a déclaré Ophélie Bourhis, directrice de l’AFD au Cambodge.

L'AFD a débuté ses opérations au Cambodge en 1993 et a mobilisé plus de 867 M€  de financement, visant à soutenir le Cambodge dans ses transitions territoriales, écologiques et sociales

 

Le partenariat historique entre la France et le Cambodge

 

« Cette cérémonie de signature témoigne du partenariat historique entre la France et le Royaume du Cambodge, et de la bonne coopération entre nos deux autorités de l’aviation civile. Ce nouveau projet de renforcement de capacités renforcera les conditions de sécurité et la prise en compte des critères environnementaux dans le secteur aéroportuaire au Cambodge, et par conséquent permettra d’augmenter l’attractivité du Cambodge pour les touristes voyageant par voie aérienne. Je profite de cette opportunité pour exprimer ma profonde gratitude et ma reconnaissance à la France pour son soutien continu et les différents programmes de coopération technique dont nous avons bénéficié depuis 1999. » a déclaré Son Excellence Dr. Mao Havannall, Ministre du State Secretariat of Civil Aviation.

 

 
* Le Fonds d'expertise technique et d'échanges d'expériences (FEXTE) 
Le FEXTE est destiné à répondre aux demandes et besoins d’expertise et d’expériences françaises des pays bénéficiaires de l’aide publique au développement (au sens du Comité d'aide au développement de l’OCDE) dans lesquels l’AFD est autorisée à intervenir, tout en contribuant à leur développement durable.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale