Tourisme, la fin de la quarantaine au Cambodge est-elle suffisante ?

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/11/2021 à 18:30 | Mis à jour le 19/11/2021 à 11:13
Photo : Mathilde Driot
marais salants region de kep au Cambodge 2

Dimanche dernier, le Premier ministre cambodgien a annoncé la fin des quarantaines pour les touristes vaccinés. Il a précisé que ces touristes seraient libres de se déplacer dans tout le pays, tuant dans l'œuf le projet de « bac à sable » à peine mis en place.

 

Chacun se réjouit d’une telle disposition. Mais sera-t-elle suffisante pour faire revenir les touristes en masse dans le royaume ? Certainement pas.

 

Car le Cambodge peut multiplier sur son territoire, tous les efforts qu’il veut (campagnes de vaccination, mise en place de protocoles sanitaires, arrêt de la quarantaine, travaux d’infrastructures), le démarrage touristique dépend aussi d’éléments extérieurs. 

 

Les pressions sur les voyages retour

 

Ainsi peut-on vraiment espérer recevoir des touristes chinois tant que la Chine oblige ses ressortissants à trois semaines de quarantaine en revenant au pays ? Dans la région, seule la Thaïlande a aboli la quarantaine et uniquement pour les voyageurs provenant de 45 pays (dont le Cambodge).

 

Et même, si cette fameuse quarantaine était est abolie, la seule nécessité de subir un test PCR au moins 72h avant le vol retour sera, tant qu’il sera maintenu, un frein puissant à l’arrivée de touristes.

 

En effet, qui prendrait le risque, si ce test s’avérait positif, de devoir rester quinze jours supplémentaires dans une chambre d’hôtel à 10 000 km de chez soi alors que le travail vous attend lundi matin au bureau ? Sans compter les frais engendrés.

 

Certains tenteront malgré tout certainement leur chance… Et auront pour eux seuls un pays magnifique peuplé par les gens les plus acceuillants du monde. Et à tous petits prix, car la loi de l'offre et de la demande joue à plein. 

 

Mais il est à prévoir, que la majorité des vacanciers privilégieront les pays pour lesquels un test PCR retour ne sera pas nécessaire, voire choisiront des vacances au sein de leur propre pays . - Ce qui est peut être le but recherché par leur gouvernement, pour re-booster leur propre marché domestique. 

 

C'est dans ce contexte que le respect des mesures préventives contre la transmission du virus est primordial. Faire du Cambodge un pays sûr et le faire savoir est la seule voie possible pour faire revenir les touristes en nombre. Cela prendra forcément du temps

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale