Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2248

1000 jeunes arbres de bois de rose plantés au Cambodge 

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 04/10/2021 à 18:15 | Mis à jour le 05/10/2021 à 11:29
Photo : Administration provinciale d' Oddar Meanchey
Plantation de bois de rose au Cambodge
1000 jeunes arbres de bois de rose plantés contribueront à préserver la forêt de la réserve naturelle de Sorng Rukhavorn, selon un fonctionnaire du gouvernement cambodgien 
 
Le département provincial de l'environnement d'Oddar Meanchey a planté, le 16 septembre, 1 000 jeunes arbres de bois de rose dans la réserve naturelle de Sorng Rukhavorn pour célébrer la Journée internationale de l'ozone.
 
La directrice du département, Phuong Lina, a déclaré que cette réserve naturelle avait été choisie afin d'aider à restaurer la couverture forestière avec des arbres de bois de rose, certaines zones de la forêt ayant subi une dégradation.
 
Cette année, la Journée internationale de l'ozone est célébrée afin d'inciter les personnes de tous horizons à mieux comprendre l'importance de la couche d'ozone et à réduire le réchauffement climatique.
 

La Journée internationale de l'ozone 

 
La Journée internationale de l'ozone est célébrée chaque année le 16 septembre depuis 1995 afin de marquer le jour de la fondation du Protocole de Montréal, ainsi que pour célébrer les réalisations et les progrès accomplis pour protéger la couche d'ozone de la planète. Selon le Programme des Nations unies pour l'environnement, le protocole est à ce jour le seul traité des Nations unies (ONU) à avoir été ratifié par les 198 États membres de l'ONU.
 
Dans un message à l'occasion de la Journée internationale de l'ozone, le ministre de l'Environnement Say Sam Al a exprimé l'engagement et les efforts du Cambodge pour éliminer toutes les substances qui provoquent l'appauvrissement de la couche d'ozone et qui sont à l'origine du réchauffement climatique.
 
"Le Cambodge met en œuvre le plan de gestion des hydrochlorofluorocarbones (plan de gestion de l'élimination progressive des HCFC), notamment des solutions d'efficacité énergétique dans l'utilisation des équipements de réfrigération à potentiel thermique global faible ou nul", a déclaré M. Sam Al.
 
"Ce plan", a-t-il poursuivi, "devrait profiter à l'économie ainsi qu'à la santé humaine et à la sécurité énergétique du pays".

 

Zul Rorvy

Cet article est paru précédement sur Cambodianess.com

 

0 Commentaire (s) Réagir