Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2248

Huit bébés crocodiles du Siam découverts au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 21/09/2021 à 18:15 | Mis à jour le 21/09/2021 à 12:39
Bébés crocodiles du Siam découverts au Cambodge

C'est avec une grande excitation que l'équipe de recherche sur la faune du ministère de l'Environnement et du WWF a confirmé le 9 septembre 2021 avoir découvert huit petits crocodiles du Siam, une espèce en danger critique d’extinction. C’est le premier enregistrement de reproduction de ce crocodile extrêmement rare dans la région de Srepok depuis plus d'une décennie. Il suscite des espoirs pour la conservation mondiale.

 

Le crocodile du Siam en danger critique d’extinction

Le crocodile du Siam (Crocodylus siamensis) peut atteindre les 3 mètres de long, beaucoup plus rarement 4 mètres. Il mange des poissons et vit en eau douce.

 

9_Crocodile_photo_in_dry_forest_by_FA_WWF_camera_trap_2_copy

 

Il était autrefois très répandu en Asie du Sud-Est, mais a disparu de la majeure partie de son aire de répartition au début des années 1990. Le Cambodge est un refuge mondial pour l'espèce, avec une estimation de 200 à 400 individus restant à l'état sauvage. La population mondiale totale ne dépasse pas 1 000 individus matures répartis de la Birmanie jusqu’au Vietnam, ainsi qu’à Bornéo et Java.

 

Les principales menaces qui pèsent sur l’espèce sont la perte et la dégradation de son habitat, le braconnage alimenté par le commerce illégal d'espèces sauvages et destiné autrefois à alimenter les élevages de crocodiles, l'hybridation avec d'autres espèces de crocodiles, les barrages hydroélectriques et les méthodes de pêches illégales destructrices.

 

Une découverte suite à un programme de recherche assidu

C'est dans des conditions climatiques difficiles et avec beaucoup de patience que la découverte a été faite sur l'un des sites de recherche où des excréments et des empreintes de  crocodiles du Siam  avaient été collectés pendant la saison sèche. Les jeunes reptiles restent actuellement en sécurité dans leur habitat sauvage, sous la stricte protection des gardes du sanctuaire de la faune de Srepok, dans la province de Mondulkiri.

 

Field Work - Siamese Crocodile

 

"Au cours de cette saison d'éclosion, l'équipe de recherche a effectué un suivi régulier sur le terrain.  « Pour cette mission particulière, nous avons passé 4 nuits à repérer les lieux d'habitat des crocodiles », a déclaré M. Sothea Bun, l'un des membres de l'équipe de recherche. "Puis, le moment le plus excitant est arrivé lorsque l'un des membres de notre équipe a repéré pour la première fois l'éclat des yeux des crocodiles en train d'éclore", a poursuivi M. Sothea avec un grand sourire sur le visage.

 

Première preuve depuis 10 ans

Cette découverte constitue la première preuve photographique d'une population de crocodiles du Siam en phase de reproduction, après plus d'une décennie d'efforts dans le sanctuaire de faune de Srepok, une zone protégée située dans le paysage des plaines orientales, sous la gestion du ministère de l'Environnement et avec le soutien du WWF.

 

Field Work - Siamese Crocodile

 

"Auparavant, nous n'étions pas certains que la population résidente comptait encore des couples reproducteurs à ce jour, ni qu'il existait des nids et que les éclosions étaient réussies » a déclaré Mme Milou Groenenberg, responsable de la recherche et du suivi de la biodiversité au WWF.

 

"La découverte de Srepok suscite l'espoir pour la conservation et la survie du crocodile siamois à l'état sauvage, et constitue une découverte importante pour l'espèce au Cambodge et dans le monde", a-t-elle ajouté.

 

Le Cambodge, essentiel pour la protection des crocodiles du Siam

"C'est une nouvelle tellement gratifiante pour la coopération en matière de conservation entre le ministère de l'Environnement du gouvernement royal, le WWF, les ONG partenaires, en particulier tous les membres de l'équipe de recherche du ministère et du WWF, dont les efforts sont enfin récompensés par cette première confirmation officielle de la population reproductrice de Srepok", a déclaré Son Excellence Say Samal, ministre de l'Environnement, ajoutant que cette découverte souligne l'importance de la zone sauvage de Srepok en tant que point chaud mondial à fort potentiel pour inverser la perte de biodiversité et pour la restauration de la faune sauvage d'importance mondiale.

 

"Cette nouvelle passionnante démontre également l'importance du royaume du Cambodge pour la conservation de ce crocodile extrêmement rare et d'autres espèces importantes. Le Cambodge abrite des ressources naturelles uniques, qui représentent une véritable source de fierté nationale pour tous les Cambodgiens. Grâce à la paix totale au Cambodge, nous, le gouvernement royal et les partenaires de développement de tous les secteurs, disposons d'un espace pour nous concentrer et explorer les solutions possibles en matière de gestion et de conservation des ressources naturelles, dans l'espoir de redonner à la biodiversité et aux écosystèmes du pays leur potentiel d'antan", a-t-il poursuivi.

 

La survie et la protection des jeunes crocodiles et de leur habitat sont assurées grâce à l'application stricte de la loi, ainsi qu'à l'engagement communautaire et au soutien des moyens de subsistance dans les villages environnants, tous deux menés dans le cadre d'un partenariat stratégique à long terme entre le ministère de l'Environnement et le WWF.

 

Les efforts de conservation doivent être renforcés par la nécessité de trouver des solutions appropriées et innovantes en matière de gestion des aires protégées et de protection de la faune, tout en appelant à de meilleures méthodes de gestion, d'utilisation et de partage des ressources naturelles.

 

Le ministère de l'Environnement et le WWF continueront à surveiller la population de Srepok et à protéger l'habitat contre les empiètements et les activités illégales grâce à des patrouilles régulières en bateau et à pied à l'intérieur et à l'extérieur de la zone protégée

 

"Je voudrais exhorter toutes les parties prenantes à prendre davantage de mesures collectives et urgentes nécessaires pour protéger le crocodile siamois de l'extinction et faire en sorte que son nombre puisse se reconstituer pour sa survie future", a déclaré Son Excellence Say Samal. 

 

"Le ministère de l'Environnement est prêt à travailler avec toutes les organisations non gouvernementales internationales, les groupes communautaires et les autres partenaires pour protéger et préserver les forêts naturelles et le patrimoine de la faune du Cambodge pour les avantages sociaux et économiques à long terme des générations actuelles et futures."

 

Source WWF

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir