TEST: 2248

Florian Bohême, un élu du Cambodge à l'Assemblée des Français de l'étranger

Par Raphaël FERRY | Publié le 24/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 25/12/2021 à 08:23
Photo : Florian Bohême
Florian Boheme élu à l'Assemblée des Français de l'étranger

Florian Bohême vient d’être élu à l’assemblée des Français de l’étranger. De plus, il y occupe le poste de Président de la commission des Affaires sociales, de l'Emploi et des Anciens Combattants.

 

Le 31 mai dernier, la liste conduite par Florian Bohême avait brillamment remporté les élections consulaires au Cambodge, en rempotant 34% des suffrages exprimés et récoltant presque le double de suffrages que la liste arrivée seconde.

 

C’est peut être poussé par cette dynamique qu’il a réussi à se faire élire à l’Assemblée des Français de l’étranger.

 

L'Assemblée des Français de l'étranger (AFE) est une instance politique consultative qui représente les Français établis hors de France. 

Elle comporte 90 membres élus par circonscription ( 9 pour la zone Asie-Pacifique dans laquelle se trouve le Cambodge) qui se réunissent deux fois par an.

 

Les élections des conseillers de l’AFE  ont eu lieu les 4 et 5 décembre dans 15 circonscriptions couvrant le monde entier.

C’est la première fois depuis bien des années qu'un élu du Cambodge siège à cette assemblée ( au moins 25 ans, à vrai dire nous n’avons pas réussi à voir à quand datait la fois précédente).

 

L’assemblée vient de finir ses premiers travaux. Une occasion pour lepetitjournal.com de poser à Florian Bohême quelques questions sur cette assemblée assez mal connue.

 

 

M Florian Bohême, Quels sont les pouvoirs, le rôle de cette assemblée des Français de l’étranger?

L'AFE est une des instances politiques consultatives qui représente les Français établis hors de France. Cette représentation existe depuis 1948.

90 Conseillères et Conseillers sont élus parmi les 443 élus des Français de l'étranger. Le mandat est normalement de 6 ans, il a été ramené dans ce mandat à 4,5 ans en raison de la pandémie du COVID-19.

Cette institution formule des avis et recommandations à destination des pouvoirs publics comme le Gouvernement, le Sénat et l'Assemblée Nationale.

 

Comment travaille l'assemblée des Français de l’étranger ?

L'Assemblée se réunit en présentiel à Paris deux fois par an, elle travaille à la fois en session plénière puis se réunit autour de 6 commissions qui concernent les principaux sujets des Français de l'étranger. Par ailleurs, nous avons aussi la possibilité de nous réunir de façon dématérialisée entre les sessions.

Comme toute instance démocratique, nous sommes réunis dans différents groupes politiques. En fidélité avec mes valeurs, j'ai rejoint le groupe Ecologie et Solidarité qui est le 1er groupe en terme de nombre avec 30 élus.

Ce mandat est bénévole, les frais de déplacement et d'hébergement à Paris sont néanmoins pris en charge selon la grille de la fonction publique.

 

 Les Conseillers du groupe Écologie et Solidarité présents à Paris
 Les Conseillers du groupe Écologie et Solidarité présents à Paris

 

Quels sont les projets que vous allez-y défendre ?

Le mandat que je conduirai se consacrera aux questions sociales car la crise du COVID-19 a des effets considérables sur nos communautés françaises en Asie / Océanie. 

J'ai d'ailleurs été élu par mes collègues, Président de la Commission des Affaires sociales, de l'emploi et des anciens combattants. 

Avec mes collègues, nous aurons à travailler activement pour faire des propositions au Gouvernement et à la représentation nationale sur comment reconstruire les communautés françaises après cette crise du COVID-19 ? Ainsi la population française en Asie-Océanie a baissé de 4,2% en 2020, la population française s'établit officiellement à 5.074 inscrits.

 

Deux priorités animeront ce mandat : 

- Une meilleure reconnaissance des Français retraités à l'étranger en facilitant les démarches administratives.

- La création d'un fonds de solidarité durable dans le temps, car la pandémie du COVID-19 a montré que certains de nos compatriotes sont particulièrement précaires face aux crises qui s'annoncent. Dans les faits, un retour en France coûte plus cher qu'un accompagnement dans le pays de résidence. Ce travail devra être mené dans le prochain quinquennat, après l'élection présidentielle. Notre mission est d'abord celle du plaidoyer auprès des décideurs publics. 

 

Les membres du Bureau de l'assemblée des Français de l'étranger
Les membres du Bureau de l'assemblée des Français de l'étranger

 

Avez vous un message à destination de nos compatriotes du Cambodge ?

 

Je leur souhaite tout d'abord de belles fêtes de fin d'année. 

Les prérogatives des élus français à l'étranger restent limitées mais nos concitoyens peuvent compter sur moi pour ouvrir les portes et les fenêtres et agir pour renforcer le soutien de la France aux compatriotes établis à l'étranger. Ce mandat, qui m'a été confié par mes pairs élus, est d'abord là pour représenter nos concitoyens et faciliter leur parcours de vie à l'étranger.

Enfin, cette nouvelle mission est une reconnaissance de notre communauté française, le Cambodge n'avait pas envoyé un de ses représentants élus depuis plus de 25 ans au sein de cette représentation non parlementaire des Français de l'étranger. 

 

 

Florian, Lepetitjournal.com vous félicite pour votre élection et vous remercie pour ces éclaircissements .

 

Pour contacter Florian Bohême consulter l’Annuaire Expat du Cambodge en cliquant ici.

Sur le même sujet
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale