Le Cambodge attire les investisseurs étrangers

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 12/08/2022 à 06:29 | Mis à jour le 12/08/2022 à 06:53
Photo : AKP
usine textile Cambodgienne

Selon le ministère de l’Industrie, quelque 112 nouvelles usines, cumulant un investissement total de 1,19 milliard de dollars américains, ont ouvert au Cambodge au cours des sept premiers mois de 2022.

 

Heng Sokkung, secrétaire d'État et porte-parole du ministère de l'Industrie, des Sciences, des Technologies et de l’Innovation, a précisé lors d'une conférence de presse que :

Ces nouvelles usines ont créé 76 624 emplois.

 

Dans la même période, 47 usines ont fermé leur portes, laissant 16 838 travailleurs sans emploi. Le bilan global est donc largement positif. 

 

Selon,Lim Heng, vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, le pacte de libre-échange du Partenariat économique global régional d’une part et l'Accord de libre-échange Cambodge-Chine d’autre part, ainsi que la nouvelle loi favorable aux investissements du pays, ont renforcé l’attractivité du Royaume pour de nouveaux investisseurs

 

"Même pendant la pandémie de Covid-19, de nombreuses nouvelles usines ont été créées au Cambodge. Cela montre clairement que le pays d'Asie du Sud-Est est une destination potentielle pour les investisseurs nationaux et étrangers, en particulier pour les Chinois", a-t-il déclaré à Xinhua

 

Notons que la plupart des nouvelles usines produisent des vêtements, des chaussures et des articles de voyage.

Or hier, nous nous faisions l’échos des inquiétudes du secteur textile au Cambodge. Il semble donc que tous les investisseurs ne partagent pas les préoccupations de M Ken Loo, secrétaire général de l'association des fabricants de vêtements du Cambodge quant au poids des couts salariaux dans le Royaume.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale