Jeudi 3 décembre 2020

Covid-19 : De nouveaux coûts pour les étrangers arrivant au Cambodge

Par Virginie Vallée | Publié le 14/06/2020 à 20:00 | Mis à jour le 15/06/2020 à 06:04
Photo : Le prévélement d'un échantillon est réalisé en vue d'un test au Covid-19 au Cambodge. Crédits : AKP
arrive cambodge frais covid

Les étrangers souhaitant entrer sur le territoire cambodgien doivent désormais effectuer un dépôt de garantie de 3000 dollars dès leur arrivée sur le territoire national.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, 128 contaminations ont été recensées au Cambodge, essentiellement des cas de personnes arrivées de l’étranger. Pour financer la lutte contre la propagation du virus dans le royaume, le gouvernement cambodgien a annoncé le 8 juin une série de tarifs liés aux conditions d'entrée dans le pays, puis le 11 juin la mise en place d'une caution obligatoire de 3000 dollars à l'arrivée dans le pays pour tous les étrangers.

A l'arrivée au Cambodge, un dépistage au Covid-19 est réalisé et les voyageurs doivent rester environ une journée dans un lieu défini par les autorités cambodgiennes en attendant le résultat de leur test. À ces mesures s’ajouteront dorénavant le dépôt d'une caution de 3000 dollars à leur arrivée à l’aéroport de Phnom Penh. « Pour la mise en oeuvre du dépôt de la caution, un partenariat devra être mis en place entre les banques et les autorités cambodgiennes concernées », précise Norinda Khek, directeur de la communication de Cambodia Airports, qui gère les trois aéroports internationaux du Cambodge.

Tous les voyageurs, cambodgiens et étrangers, qui atterrissent au Cambodge sont désormais transférés de l’aéroport vers des centres pour être testés au Covid-19 et doivent attendre les résultats sur place. Le gouvernement a décidé faire supporter aux voyageurs étrangers le coût généré par la mise en place de ces mesures.

Selon la déclaration du gouvernement, pour passer le test Covid-19 requis, un étranger doit payer au moins 165 dollars, dont 100 dollars pour le test, 5 dollars pour le transport de l'aéroport au centre de test, 30 dollars par jour pour l'hébergement dans un hôtel ou un établissement désigné en attendant les résultats du test et 30 dollars pour trois repas par jour.

Si un passager est testé positif au Covid-19, les autres passagers du même groupe testés négatifs doivent observer une quarantaine pendant 14 jours sous supervision des autorités sanitaires locales, pour laquelle ils devront payer environ 1000 dollars. En cas de test positif, un étranger devra payer chaque journée d'hospitalisation, dont 30 dollars de frais d'hébergement et jusqu'à 150 dollars de frais médicaux. En cas de décès, les frais d’incinération s’élèvent quant à eux à 1500 dollars.

Les étrangers désirant visiter le Cambodge sont d’ores et déjà priés de montrer patte blanche en présentant un certificat médical de moins de 72 heures délivré de préférence en langue anglaise par les autorités sanitaires agréées du pays de départ assurant qu’ils ne sont pas positifs au Covid-19. Ceux-ci doivent par ailleurs justifier d’une assurance santé couvrant les soins jusqu’à 50 000 dollars. En outre, le Cambodge ne délivre plus de visas à l'arrivée, et tout étranger doit obtenir un visa en se rapprochant de l'ambassade du Cambodge dans son pays de résidence.

L'ambassade de France au Cambodge a publié une liste indicative des frais à la charge des voyageurs arrivant au Cambodge liés à la pandémie de Covid-19.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

Nous vous recommandons

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Michel GENAY mar 16/06/2020 - 05:46

La bonne question... Est-ce que les touristes chinois ne beneficieront-ils pas d'une dérogation ? Comment ne pas y avoir un alignement des pays au sud de la Chine ? Qui est à la manœuvre ? Il y a sans doute derrière ces mesures, une orientation vers le nationalisme, la xénophobie, ainsi que des mesures de consolidation de l'autoritarisme.

Répondre
Commentaire avatar

Mathy LY lun 15/06/2020 - 02:47

Pourquoi ne pas demander un entretien avec le ministre de l'information pour une aide de la part du ministère ,je crois il peut faire le nécessaire pour la survie de votre journal !!Vous pouvez citer mon nom( pseudo)pour cette demande .

Répondre

Actualités

Climat

Vague de froid sur le royaume dans les jours à venir

Selon les prévisions météorologiques rendues publiques par le ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, le Cambodge devrait connaitre une vague de froid entre le 4 et le 7 décembre.

Communauté

DANSE

Anatta & Danceflix , récital de danse au Sofitel

Le Phnom Penh Dance Studio annonce son grand récital d'ouverture "Anatta & Danceflix" le 6 décembre à 16h au Sofitel, en collaboration avec Adana Mam, co-fondatrice de Génération C Cambodge.

Expat Mag

Lima Appercu
THÉÂTRE

Gilbert Rouvière, un metteur en scène français pour « Avant/Après »

L’œuvre de l’Allemand Schimmelpfennig est la première pièce de théâtre montée au Pérou depuis le début de la pandémie. Une production de l’ENSAD présentée gratuitement en ligne du 3 au 20 décembre.