LITTÉRATURE - Conte : Le tigre, le singe et le lièvre

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 31/07/2017 à 03:05 | Mis à jour le 31/07/2017 à 15:21

Commencer la semaine par un conte khmer, ça n'a pas de prix ! Pascal Medeville l'a bien compris et nous offre cette semaine sur son blog Khmerologie le conte "Le tigre, le singe et le lièvre". Bonne lecture !

"Dans les contes khmers, le lièvre est le plus rusé des animaux, au point qu'il remplit souvent l'office de juge. Ses conseils sont en général fort avisés, et les animaux qui les suivent n'en retirent que des bénéfices. On avait déjà eu un aperçu de l'intelligence du lièvre dans l'Histoire du dhole. On en a une nouvelle illustration dans le conte du tigre, du singe et du lièvre ci-dessous. (La version khmère se trouve sur le site de l'Institut Bouddhique, ici.)

Il était une fois un tigre qui jeûnait depuis fort longtemps, ne trouvait rien à manger, et errait à la recherche d'une proie. Il rencontra un aigle, qui glatissait en faisant « ô, ô ». Le rapace perchait sur la branche d'un arbre au bord d'une mare. Regardant l'aigle, le tigre se demanda : « Mais comment faire pour attraper cette bestiole ? Il est si haut ! Si je grimpe, il me verra certainement et s'envolera, je n'arriverai pas à l'attraper ? » Le tigre s'assit pour voir ce que pouvait bien tramer le rapace. Quant à l'aigle perché, il scrutait les bancs de poissons, dans l'espoir qu'un poisson montât à la surface et qu'il pût s'en saisir. Au bout d'un moment assez long, un poisson émergea effectivement, l'aigle bondit, se saisit de l'animal et s'en régala."

Lire la suite ici.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cambodge) jeudi 20 juillet 2017

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale