7000 coureurs pour le semi-marathon d'Angkor 2022

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 06/12/2022 à 16:31 | Mis à jour le 07/12/2022 à 07:22
Photo : Cambodia 2023
semi-marathon d'Angkor 2022 &

Plus de 7000 coureurs de 69 nationalités différentes ont participé au 27ème semi-marathon international d'Angkor Wat samedi 4 décembre à Siem Reap.

Takizaki Kuniaki et Nickel Lindsey sont arrivés en tête des catégories masculine et féminine, respectivement, dans l'épreuve de 21 km.

Le japonais Kuniaki a terminé la course en 1:18:14 tandis que la deuxième place dans la catégorie masculine est revenue au Cambodgien Kong Sambath (1:19:15), suivi de Mikaye Takaki, un autre japonais (1:20:50).

L'Américaine Nickel Lindsey a terminé la course en 1:34:45. La deuxième place dans la catégorie féminine est revenue à la Finlandaise Teija Ruottinen (1:36:59), suivie par la Japonaise Ota Natsuko (1:41:12), de la Britannique Kirstie Nicholson (1:42:56) et de l'Italienne Ludovica Ungaretti (1:45:37).

 

Cambodia Events Organizer, le Comité national olympique du Cambodge et le ministère du Tourisme étaient à l'origine de cette grande et de la plus prestigieuse compétition.

 

Selon les organisateurs, 7 543 coureurs de 69 nationalités ont participé à l'événement.  Parmi eux, 5 814 Cambodgiens et 1 720 étrangers.

 

Au total, 1 760 personnes ont participé au semi-marathon, 3 404 coureurs au 10 km, 1 438 participants au 5 km et 860 coureurs au 3 km.

Les autres catégories de la course étaient le semi-marathon en fauteuil roulant, le 10km, le 5km et le 3km fun run. Le semi-marathon en fauteuil roulant a attiré 22 participants.

 

semi-marathon d'Angkor 2022.jpg
Cambodia 2023

 

Kit Villiers, un avocat d'Oxford au Royaume-Uni, était le participant le plus âgé à 79 ans.

"C'est la septième ou huitième fois que je participe à cette course. Mais c'est la première fois que je courais le 5 km", a-t-il déclaré quelques instants après avoir terminé la course. "J'ai passé un excellent moment. Je suis venu ici en vacances car l'Angleterre est très froide en ce moment."

 

LorleeJane Mandi, de l'ambassade des Philippines, qui participait à son deuxième semi-marathon d'Angkor Wat, a déclaré qu'elle était excitée et ravie de faire partie de l'événement une fois de plus.

"Après deux ans d'absence du marathon proprement dit en raison de la pandémie de COVID-19, j'étais à nouveau ravie de "courir au milieu des ruines" après mon premier essai en 2019.  La levée des restrictions de voyage dans le Royaume a fait du semi-marathon d'Angkor Wat 2022 un succès avec des participants venus non seulement d'Asie mais aussi d'Europe, des États-Unis et d'Afrique. Tout le monde était si excité de courir, comme on peut le voir sur leurs visages, la plupart courant avec leurs proches, leurs amis et leurs collègues ".

 

Le semi-marathon est l'un des rares événements sportifs où les participants sont autorisés à courir à travers et autour du complexe du temple d'Angkor Wat, un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO et la destination touristique la plus populaire du Cambodge.

Les fonds récoltés lors de l'événement sont reversés à l'hôpital pour enfants Kantha Bopha et à d'autres organisations caritatives du Royaume. Le premier semi-marathon international d'Angkor Wat a été organisé en 1996.

 

Sources : Cambodianess

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale