Mercredi 19 janvier 2022
TEST: 2248

30000 $ d’amende pour le chinois qui élevait un lion à Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 30/06/2021 à 09:47 | Mis à jour le 30/06/2021 à 10:02
Photo : credit : Facebook campagne de soutien
Chinois qui levait un lion à Phnom Penh

Le Chinois qui élevait un lion dans une villa de Phnom Penh est condamné à 30 000$ d’amende . Lui, demande à ce que l’animal lui soit restitué.

 

D’après le Khmer times, le Chinois qui élevait un lion dans sa villa de Phnom Penh, a été condamné à une amende de 30 000 dollars.

 

M. Keo Omalis, directeur de l'administration forestière, a confirmé l'amende en disant :

"Nous avons une loi à faire respecter. Nous avons un formulaire de demande et une autorisation pour élever des animaux sauvages. »

Selon la loi sur les forêts, l'article 96 stipule que toute personne qui élève des espèces menacées et en voie de disparition se verra infliger une amende par l'administration des forêts.

 

 

Le propriétaire lui, se défend en exprimant l'amour profond qu'il nourrit pour son animal, qu’il élevait comme un enfant.

Il prétend qu’étant étranger , il ne savait pas qu'il était illégal de garder un lion comme animal de compagnie à Phnom Penh et sur le fait qu'il est préférable que le lion vive avec lui - plutôt que dans sa nouvelle demeure au centre pour animaux sauvages de Phnom Tamao dans laquelle l’animal déprime.

 

Il reçoit d’ailleurs beaucoup de soutiens sur les réseaux sociaux où les campagnes #bringhimhome#bringhimback, #returnhimtotheowner, #returnthelion, #takehimbackhome sont organisées.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPATRIATION

Rapport CLEISS : la mobilité internationale fortement touchée en 2020

La pandémie de Covid-19 a eu un impact certain sur la mobilité internationale, que ce soit en termes de flux humains ou financiers, les chiffres ont fortement chuté en 2020.