20.000 personnes affluent dans les Kulen pour échapper à la fin du monde

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 30/08/2022 à 17:03 | Mis à jour le 31/08/2022 à 09:54
Photo : facebook Khem Veasna
Khem Veasna à Kulen

20.000 personnes ont afflué  ces derniers jours vers les montagnes des Kulen après qu’un politicien mystique  ait prophétisé  que le royaume serait victime du déluge.

 

Voilà une semaine que Khem Veasna a commencé à publier sur Internet des messages annonçant une inondation imminente qui anéantirait toute la Terre, à l'exception de sa ferme située dans les Kulen.

 

Khem Veasna un politicien et un mystique

Khem Veasna est un homme politique cambodgien, fondateur du parti de la Ligue pour la démocratie et un chef de secte présumé. En 1998 il a rejoint le Parti Sam Rainsy et  en 2003, il a été élu en tant que représentant de la province de Prey Veng.

 

En 2005, il a formé son propre parti politique appelé parti de la Ligue pour la démocratie.

 

Khem Veasna
facebook Khem Veasna

 

Cet été, il a commencé à affirmer qu'un "trou noir" s'était formé dans sa colonne vertébrale et qu'il lui transmettait des messages concernant une inondation mondiale à venir qui détruirait le monde entier, à l'exception de sa ferme au Cambodge.

 

Les autorités cambodgiennes appellent à la dispersion de la foule dans les Kulen

 

Ses prédictions apocalyptiques ont trouvé un écho auprès de la population cambodgienne puisque selon les autorités? c‘est entre 15.000 et 20.000 personnes qui ont convergé vers sa propriété qui n’est nullement équipée pour recevoir tant d’affluence.

 

Les autorités brandissant les risques sanitaires ont ordonné la dispersion de la foule et ont barré l’accès de l’endroit pour éviter que d’autres personnes n’arrivent.

 

A l’heure où nous écrivons ces lignes nous ne savons pas si la dispersion est en cours ou pas.

 

Mis à part le côté anecdotique d’un tel événement, il est quand même révélateur du fait que certains cambodgiens sont prêts à croire n’importe quoi propagé par les réseaux sociaux. Gardons nous toutefois de toute condescendance, il nous suffit de nous rappeler les récentes polémiques déclenchées par la vaccination contre le covid pour nous convaincre qu’aucun peuple au monde n’est à l’abri des rumeurs. 

 

Si, certains de nos lecteurs, dans un souci de précaution, voulaient se mettre à l'abri quand même, signalons que le Phnom Kulen culmine à 487 mètres. Un week-end à Annecy (par exemple) leur permettra de s’aérer et de continuer à vivre en toute sécurité.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale