Eau Kulen, la première eau minérale cambodgienne dirigée par un Français primée

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 20/08/2022 à 01:00 | Mis à jour le 21/08/2022 à 21:29
Photo : Facebook/ Eau Kulen
eau Kulen - eau minérale naturelle cambodge

Eau Kulen, la première eau minérale naturelle du Cambodge, vient de remporter deux nouveaux prix. Dirigée par le français Jacques Marcille, l’entreprise s’est engagée depuis quelques années en faveur du développement durable et de l’équité sociale. LePetitJournal.com est allé à la rencontre de Jacques Marcille, pour visiter le site de l’entreprise et ses nouvelles installations.

 

L’engagement écologique d’Eau Kulen

Depuis son lancement en 2013, Eau Kulen n’a cessé de croitre tout en respectant les 3 piliers du développement durable : social, économique et environnemental. Cet engagement a été récompensé à plusieurs reprises, notamment le 21 Juillet 2022, où la société a reçu deux Asia Responsible Enterprise Awards : un dans la catégorie « Green Leadership », et un autre dans la catégorie « Responsible Business Leadership ».

L’Award « Green Leadership » récompense surtout les 2 programmes d’envergure menés par Eau Kulen récemment : le programme de reforestation et de réintroduction d’espèces d’arbres menacées d’extinction, et la transition énergétique de la société.

 

Le programme de reforestation et de réintroduction d’espèces d’arbres menacées 

Né en 2018 grâce à un partenariat avec la Fondation Archéologie et Développement, cet ambitieux programme a permis de replanter environ 103 000 arbres rares en moins de 4 ans. La grande majorité (plus de 92 000 arbres) a été plantée dans le Parc National de Phnom Kulen. Les quelques 9 000 arbres restants sont quant à eux présents sur le site protégé d’Eau Kulen (40,5 hectares).

 

eau Kulen jungle forest - reforestation
Maëlline Degiovanni

 

La société ne s’est pas contentée de planter des arbres. En effet, le programme comprend également des actions de sensibilisation des jeunes générations à la protection de l’environnement. Pour ce faire, l’entreprise collabore avec 3 écoles primaires du village de Phnom Kulen, touchant ainsi près de 600 enfants.

 

La transition énergétique de l’entreprise 

Eau Kulen, engagée depuis ses débuts dans un objectif de croissance durable, a cette année franchi une nouvelle étape en effectuant une transition énergétique. Grâce à un partenariat avec TotalEnergies, la société a pu installer au sein de son site d’embouteillage un système solaire hybride assurant son indépendance énergétique. C’est l’un des premiers systèmes de ce genre au Cambodge.

 

eau Kulen - ferme solaire - écologie
Maëlline Degiovanni 

 

Ainsi, depuis janvier 2022, près de 6 500 m² de panneaux solaires fournissent 650 kWp* d’énergie verte au site d’embouteillage. Pour compléter ses besoins énergétiques, Eau Kulen dispose aussi de batteries de stockage de 896 kW.

 

Jacques Marcille, chef d’entreprise engagé

Les prix reçus par l’entreprise Eau Kulen ce 21 Juillet visaient également à souligner le parcours de Jacques Marcille, directeur général et co-fondateur d’Eau Kulen. En effet, l’Award « Responsible Business Leadership » récompense la défense et la promotion de l’entreprenariat responsable. Cette année, seuls 3 chefs d’entreprise en Asie ont reçu ce prix : le Président de la plus grande institution financière de Taïwan, le Président de la banque à la croissance la plus rapide de Taïwan ;  et Jacques Marcille, pour son travail au sein d’Eau Kulen.

 

jacques marcille - CEO Eau Kulen
Facebook/ Eau Kulen

 

Fort d’une carrière de plus de 50 ans, il a toujours mis un point d’honneur à allier créativité et équité. C’est sans doute ce qui lui a valu de se faire décerner le prix des Asia Responsible Enterprise Awards.

 

*Le rendement de l'installation photo voltaïque est défini en kWp. Cela décrit la puissance maximale en kilowatts qu'une installation peut produire.

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité francophone du Cambodge, pensez à vous abonner à notre lettre d’information en cliquant sur ce lien. Précisez bien : l’édition du Cambodge et hop le tour est joué.

À bientôt.

 

3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Art Kaoz sam 20/08/2022 - 11:23

Pourquoi il y'a t-il la présence de fluoride dans l'eau Kulen ?

(0,5 milligrammes par litre)

je leur ai envoyé plusieurs mail mais n'ai jamais reçu ni  réponse ou explication.

 

Répondre
Commentaire avatar

cambodge mar 23/08/2022 - 15:46

Contactée par nous suite à votre commentaire, Eau Kulen nous a rapidement répondu. Voici l'intégralité de sa réponse: 

L’eau Kulen répond en tous points au « Codex Standard for Natural Mineral Waters », la norme internationale de référence pour les eaux minérales naturelles. Cette dernière encadre notamment la constance de la composition des eaux minérales naturelles, leur teneur et proportion en sels minéraux, la pureté microbiologique d’origine, ainsi que la préservation des qualités chimiques et physiques de l’eau. Cette norme n’autorise aucun traitement des eaux minérales naturelles autre que ceux autorisés par la présente norme.

Extraite d'un aquifère profond au pied de Phnom Kulen, l’eau Kulen est une eau minérale naturelle qui ne contient ainsi que des minéraux d’origine naturelle. Le fluor est donc présent naturellement, tout comme le magnésium, le calcium, le silicium et d’autres minéraux essentiels.

En ce qui concerne la teneur en fluor de l’eau Kulen, celle-ci est de 0.5mg/l et se situe dans la partie inférieure de la quantité recommandée par les « Directives pour l'eau de boisson » de l'Organisation Mondiale de la Santé, le Food Standards Australia New Zealand (FSANZ), la « Norme Codex pour les eaux minérales naturelles » du Codex Alimentarius et les « Normes de qualité de l'eau potable » du Ministère cambodgien de l'industrie, des mines et de l'énergie.  

L’eau Kulen peut ainsi être consommée quotidiennement par l’ensemble de la famille mais aussi par les nourrissons. Sa teneur naturelle en fluor est en effet trois fois inférieure à la limite autorisée par le Codex Standard, qui stipule qu’une concentration de plus de 1,5mg/l ne convient pas aux nourrissons et aux enfants de moins de sept ans

 

 

Répondre
Commentaire avatar

Nimith CHHENG mar 23/08/2022 - 13:19

Bonjour Art Kaoz, 

 

Nous vous remercions pour votre question, à laquelle je réponds au nom du Dr. Jacques Marcille, directeur général de Kulara Water Co., Ltd, la société qui produit l'Eau Kulen. 

 

L’eau Kulen répond en tous points au "Codex Standard for Natural Mineral Waters", la norme internationale de référence pour les eaux minérales naturelles. Cette dernière encadre notamment la constance de la composition des eaux minérales naturelles, leur teneur et proportion en sels minéraux, la pureté microbiologique d’origine, ainsi que la préservation des qualités chimiques et physiques de l’eau. Cette norme n’autorise aucun traitement des eaux minérales naturelles autre que ceux autorisés par la présente norme.

 

Extraite d'un aquifère profond au pied de Phnom Kulen, l’eau Kulen est une eau minérale naturelle qui ne contient ainsi que des minéraux d’origine naturelle. Le fluor est donc présent naturellement, tout comme le magnésium, le calcium, le silicium et d’autres minéraux essentiels. 

 

En ce qui concerne la teneur en fluor de l’eau Kulen, celle-ci est de 0.5mg/l et se situe dans la partie inférieure de la quantité recommandée par les "Directives pour l'eau de boisson" de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Food Standards Australia New Zealand (FSANZ), la "Norme Codex pour les eaux minérales naturelles" du Codex Alimentarius et les "Normes de qualité de l'eau potable" du Ministère cambodgien de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie.   

 

L’eau Kulen peut ainsi être consommée quotidiennement par l’ensemble de la famille mais aussi par les nourrissons. Sa teneur naturelle en fluor est en effet trois fois inférieure à la limite autorisée par le Codex Standard, qui stipule qu’une concentration de plus de 1,5mg/l ne convient pas aux nourrissons et aux enfants de moins de 7 ans. 

 

N'hésitez pas si vous avez d'autres questions. Bien cordialement. 

 

Répondre

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale