Vendredi 24 septembre 2021
TEST: 2245

A la découverte du quartier Vatra Luminoasa à Bucarest

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 28/07/2021 à 00:00 | Mis à jour le 28/07/2021 à 11:43
Photo : Facebook / Vatra Luminoasă
Vatra Luminoasa quartier Bucarest

Une oasis au cœur de la cité, calme, vert et coquet, voilà comment on pourrait décrire le quartier méconnu de Vatra Luminoasa. Situé à l’est de Bucarest, ses petites maisons cossues, son dédale de ruelles, ses jardins fleuris en font un quartier pittoresque parfait pour une balade d'été. Bienvenue dans ce quartier dont le nom poétique signifie « l’âtre éclairé ».

 

Un nom qui tire son origine de la reine Elisabeth 

Située dans le Secteur 2, de part et d'autre de la rue Vatra Luminoasa, son nom viendrait de l'association du même nom, fondée par la Reine Elisabeth en 1906 pour les mal-voyants. La Reine y avait même acheté un terrain dans le but d'y construire un quartier pour les aveugles et leurs familles. Même si son projet n'a jamais pu voir le jour, le nom, lui, est resté. Aujourd'hui, on y trouve encore la première bibliothèque publique pour aveugles de Roumanie.

 

Un emblème des cités-jardins en Roumanie

Construit entre 1933-1949, Vatra Luminoasa était un quartier de logements sociaux construits en périphérie de la ville pour les ouvriers, les artisans et les fonctionnaires. Sa particularité réside dans le fait qu'il était conçu par les architectes Ioan Hanciu et Nicolae Aprihăneanu sur le modèle des cités-jardins. Concept né en Grande-Bretagne à la fin du XIXe siècle, et repris par la suite à travers l’Europe, les cités-jardins étaient une zone résidentielle aménagée de façon à offrir à ses habitants une vie plus saine avec les avantages de la modernité mais sans les inconvénients du monde industriel. Avec un aménagement paysager et des jardins autour des habitations, ces cités-jardins comprenaient aussi, dans la plupart des cas, des équipements collectifs (école, crèche, commerce, église, ...), ce qui les distinguait des simple lotissements ou des logements sociaux classiques. C'est ainsi que le quartier de Vatra Luminoasa comprenait plus de 400 logements mais surtout une part importante destinée aux espaces verts et aux équipements publics (parcs, commerces, lieux culturels). On y trouve encore aujourd'hui quelques maternelles et écoles, un marché ainsi que de nombreux petits commerces de quartier. Certains de ses espaces sont même protégés par l’Institut National du Patrimoine. .

 

Avec, au loin, le stade Arena Nationala et la Tour du parachutisme, ce quartier verdoyant a su garder son charme d'autrefois, étant un des rares quartiers bucarestois qui est encore totalement préservé, au point qu'on se croirait de retour dans les années 30. Vous ne manquerez pas d'admirer les petites habitations jumelées avec jardin attenant, à l'architecture moderniste, avec leurs élégantes formes rectilignes, leurs petits auvents et arcades.

 

Quelques points de repères utiles:


La tour du parachutisme

Avec une hauteur de 86 mètres, la tour du parachutisme est un véritable point de repère dans l'horizon de la ville. Construite à la fin des années 1950, cette tour était utilisée par les parachutistes pour leurs entrainements. Pour atteindre le sommet, il faut gravir une échelle utilitaire, et dans le passé, les parachutistes rivalisaient de vitesse sur cette échelle. Le record était de 2:20 minutes!


La maison conspirative PCR

A l'intersection de la rue Constantin Tanase avec la rue Sighisoara, se trouve une maison où rien n'indique le rôle qu'elle a joué dans l'histoire du pays lors du coup d'état du 23 août 1944. En effet cette bâtisse était ce qu'on appelait une "maison conspirative". Pendant une grande partie de l'entre-deux-guerres, le parti communiste était rentré dans l'illégalité et les endroits où se réunissaient en secret les communistes étaient appelés des "maisons conspiratives". On y organisait des réunions de militants communistes ou on y imprimait la presse communiste et des documents à contenu révolutionnaire. Le 23 août 1944 a eu lieu un coup d'État organisé par la résistance roumaine sous l'égide du roi Michel Ier, qui permit de renverser le dictateur Ion Antonescu, de mettre fin à la collaboration du royaume de Roumanie avec les forces de l'Axe et de faire entrer le pays dans le camp des Alliés.  Et c'est précisément dans cette maison que le maréchal Ion Antonescu a été détenu pendant 8 jours avant d'être livré aux Soviétiques.

 

Alors n'hésitez pas à profiter du beau temps pour vous perdre dans les jolies ruelles du quartier Vatra Luminoasa!

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
GASTRONOMIE

Le chef étoilé Arnaud Dunand Sauthier se met à son compte à Bangkok

Après neuf ans à la tête du restaurant doublement étoilé Le Normandie à Bangkok, le chef Arnaud Dunand Sauthier s’apprête à ouvrir un restaurant gastronomique et un bistrot au printemps 2022.