Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2240

Bernauer Straße : sur les traces de cette rue qui marqua l'histoire du mur de Berlin

Par Léa Farges | Publié le 01/10/2021 à 21:00 | Mis à jour le 01/10/2021 à 21:00
Photo : © LPJ Berlin - Emma Granier
L'arrêt de métro Bernauer Strasse

Étendue sur 1,4km entre les quartiers de Mitte et Pankow, Bernauer Straße fait partie de ces rues qui ont fait l’histoire de Berlin. Dès 1961, le Mur de séparation entre l’Ouest et l’Est longeait le sud de la rue. Lieu d'évasion pour certains, et où d’autres y ont laissé leur vie en voulant rejoindre l’Occident, l’histoire de la Bernauer Straße illustre les conséquences dramatiques de la construction du mur. 

 

La destruction de l’espace urbain pour laisser place au Mur

Jusqu’à l'automne 1961, les habitants des maisons longeant la frontière sont contraints de quitter leur foyer, pour laisser place à la construction du Mur. Pour s'assurer que les soldats aient une vue dégagée sur la frontière, les habitations vidées sont ensuite détruites après 1963. Conséquence de la construction du Mur, la destruction de la ville se poursuit en 1985 sur la Bernauer Straße. L’église de la Réconciliation, située au centre du no man’s land, est détruite le 28 Janvier. 

 

Conrad Schumann, le soldat fuyard devenu célèbre 

Le 15 Août 1961, deux jours après l’édification de la frontière entre Berlin Ouest et Berlin Est, des barbelés sont érigés en guise de mur. Du côté du secteur français de Berlin Ouest, le photographe Peter Leibing observe l’hésitation et la nervosité du soldat est-allemand Conrad Schumann, censé garder la frontière. Quelques minutes plus tard, le photographe immortalise le saut du soldat vers la liberté de l’Ouest, jetant l’arme qui entourait son épaule. C’est l’une des images qui a rendu célèbre la Bernauer Straße.

soldat sautant au dessus des barbelés à Berlin
Evasion de Conrad Schumaan, photo prise par Peter Leibing - ullstein image
​​​​

1961-1989 : la fuite vers l’Ouest

Dès l’annonce des mesures de séparation de la ville, les berlinois de la Bernauer Straße décident spontanément de s’enfuir. Les maisons bâties du côté Est longeant la frontière, les habitants en profitent pour escalader les murs de leur appartement. Malgré l’aide apportée par les pompiers de l’Ouest, c’est à ce moment-là, avant même la construction du Mur, qu’on observe les premiers blessés et décès voulant traverser la frontière. 

vieille dame escaladant la fenêtre de son appartement
Photo : A Waidmann, ullstein image

Une fois le Mur achevé, sous les caves argileuses de la Bernauer Straße, les berlinois creusent des tunnels pour organiser leur évasion ou pour que leur famille puisse les rejoindre de l’autre côté de la ville. Parmi les soixante-dix tunnels creusés lors de la division de Berlin, les plus célèbres se trouvaient dans cette rue, symbole des répercussions désastreuses du Mur sur les cercles familiaux et attaches amicales.

En Mai 1964, des étudiants de Berlin Ouest commencent à creuser le "Tunnel 57" à partir d’une boulangerie abandonnée dans la Bernauer Strasse. Le chantier est destiné à creuser une voie pour leurs proches de l’autre côté du Mur. Au total, cinquante-sept personnes réussissent à fuir la dictature de l’Est pour rejoindre l’Occident par le "Tunnel 57". Le sergent Egon Schultz est tué lors d’échanges de tirs entre les gardes frontières et les passeurs pendant l’évasion.

 

Memorial du mur, Bernauer Str.
© LPJ Berlin - Emma Granier

 

Après la chute du Mur : 

Le mémorial de la Bernauer Straße a été inauguré le 8 Août 1998. Il s’agit d’un lieu central de la commémoration des victimes du Mur à Berlin, comprenant notamment une exposition extérieure sur l'histoire de la séparation. En 2000, à l’endroit même où l’église de la réconciliation (Versöhnungskirche) fût détruite, la Chapelle de la réconciliation (Kapelle der Versöhnung) est érigée, faisant partie intégrante du mémorial. 

chapelle de la réconciliation
La chapelle de la Réconciliation, Photo prise par C.Jeuneblodt
 

Les visiteurs peuvent y trouver des informations sur le rôle du Mur dans le fonctionnement de la RDA, les conséquences de celui-ci sur la vie quotidienne des berlinois et la rupture entre les habitants de Berlin Est et leurs dirigeants. Le mémorial commémore aussi la réunification pacifique. C’est dans la nuit du 10 au 11 septembre 1989 que les premiers fragments du Mur ont été détruits entre la Bernauer Straße et l'Eberswalder Straße.

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Portrait de Léa Farges

Léa Farges

Étudiante en Bachelor sur le campus franco-allemand de Sciences Po, elle a rejoint la rédaction de Berlin en tant que stagiaire en septembre 2021.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Berlin ?

ART

À la découverte du street art berlinois

Berlin est une ville aux multiples identités, réparties dans différents quartiers. Le street art s’imprègne de l’histoire de ces rues pour se dévoiler au détour d’une façade, d’un pont, d’un trottoir.