TEST: 2240

L’Allemagne brille aux JO d’hiver

Par Apolline Lamy | Publié le 22/02/2022 à 10:00 | Mis à jour le 22/02/2022 à 10:55
Photo : © DavidRockDesign - Pixabay
Jeux olympiques d'hiver de Pékin

Le Centre national de glisse de Yanqing est devenu en quelque sorte le 17e Land allemand pendant ces Jeux d’hiver.  9ème aux JO d’été de 2021, l’Allemagne a fait fort aux JO de Pékin en arrivant 2ème au classement des médailles.

 

2ème au classement des médailles

Depuis les premiers Jeux Olympiques, l’Allemagne est la troisième nation la plus performante derrière les USA et la Russie. Cela se confirme encore lors de ces derniers Jeux avec plus de 27 médailles glanées dont 12 médailles d’or, 10 médailles d’argent, 5 médailles de bronze. 

 

Carton plein en luge

La luge, "Schlitten" en allemand, semble bien être la discipline de prédilection de la délégation allemande puisqu'elle y est invaincue depuis son ajout au programme de jeux d’hiver en 2014 à Sotchi. Les Allemands ont raflé les quatre titres mis en jeu en luge et leur cheffe de file Natalie Geisenberger devient la lugeuse la plus médaillée de l’histoire olympique avec 7 médailles, dont 6 en or.

 

Pluie de médailles en bobsleigh

Après une razzia en luge, l’équipe allemande partait sur les mêmes bases en bobsleigh. La paire composée de Francesco Friedrich et Margis Thorsten, championne olympique en titre, a gagné la médaille d’or avec le meilleur temps cumulé sur les 4 courses, loin devant la concurrence.

 

L'équipe allemande de bobsleigh a réussi l'exploit de placer ses trois duos aux trois premières places de l'épreuve à deux. Quelques jours après, le pilote allemand Francesco Friedrich a remporté l’épreuve de bobsleigh à quatre. Il réussit ainsi le même doublé qu’en 2018.

 

La cerise sur le gâteau : le bretzel comme mascotte

L’équipe allemande de patinage artistique s’est affichée avec une étonnante mascotte en forme de bretzel. Si cet aliment est un emblème du pays, rares sont les bretzels à faire autant parler d’eux.

 

 

 

Celui-ci, bien que non comestible, a été choisi comme mascotte et a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Si ce symbole de la gastronomie allemande a pu faire rire, il n'a pas pour autant porté chance à l'équipe de patinage qui n'a décroché aucune médaille dans les différentes disciplines.

 

Rendez-vous dans quatre ans à Milan, où l'Allemagne tentera de décrocher la première place au classement des médailles !

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

photo Apolline Lamy

Apolline Lamy

Etudiante toulousaine en Erasmus à Berlin, Apolline a plaisir à partager ses découvertes et excursions ainsi que les dernières actualités berlinoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale