INCENDIE DU SANTIKA – Trois ans de prison pour le patron de la discothèque

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 04/11/2015 à 23:00 | Mis à jour le 08/08/2022 à 04:37
Photo : Frédéric BELGE - L'incendie du Santika en 2009 fut le sinistre le plus grave du genre que la Thaïlande ait connu en douze ans.
Discotheque-Santika-Incendie-Bangkok_1

Le propriétaire de la discothèque Santika, dont l'incendie lors d'une soirée de réveillon il y a bientôt sept ans avait tué près de 70 personnes, a écopé de trois ans de prison jeudi.

Visuk Setsawat a été déclaré coupable de négligence dans l'incendie dramatique de la nuit du 31 décembre 2008 au 1er janvier 2009 qui avait couté la vie à 66 personnes dans sa discothèque le Santika, située près de l'avenue Sukhumvit.

L'incendie s'était produit alors que la foule faisait de décompte des douze coups de minuit à l'approche de la nouvelle année 2009, lorsque des feux d'artifices ont été allumés pendant un concert de rock.

"L'accusé a été négligent -ce qui a causé des morts et des blessés dans l'incendie-," a déclaré la Cour Suprême de Bangkok, ajoutant que plus de 1.000 personnes se trouvaient dans l'établissement qui n'aurait dû en accepter que la moitié.

La discothèque, située sur l'avenue Ekkamai, était fréquentée par la classe aisée thaïlandaise, les expatriés et les touristes.

La plupart des victimes étaient thaïlandaises. Parmi les étrangers figuraient trois Singapouriens, un Japonais et un Birman. Plus de 200 personnes ont été blessées dont des Français, des Australiens ou encore des Britanniques.

Le drame du Santika avait ravivé les craintes sur les questions de sécurité dans les établissements nocturnes en Thaïlande et les passe-droits permettant de tricher.

La discothèque s'était vue refuser une licence depuis 2004 car elle ne remplissait pas les critères de sécurité, mais l'établissement avait malgré tout continué à opérer tout en faisant appel de la décision.

La Cour a également noté le fait qu'il n'y avait qu'une seule sortie, la porte principale large de 2,3 mètres.

Sept personnes au total ont fait l'objet de poursuites parmi lesquelles quatre ont été acquittées dont le chanteur du groupe de rock "Burn".

Deux ont été condamnés dont Visuk et une troisième a dû payer une amende.

Avec AFP vendredi 6 novembre 2015

LIRE AUSSI A PROPOS DU SANTIKA

21 mai 2012: La BMA jugée en partie responsable de la mort des 66 personnes

21 septembre 2011: Peines d'emprisonnement dans l'affaire de l'incendie du Santika

9 février 2009: La discothèque maudite est également passée au travers de l'impôt sur le revenu !

29 janvier 2009: Un chanteur inculpé, un policier mis en cause

26 janvier 2009: Les feux d'artifice à l'origine de l'incendie, cinq personnes inculpées

5 janvier 2009: INCENDIE SANTIKA – Un rescapé français résidant à Bangkok témoigne

D'AUTRES CAS D'INCENDIES MORTELS

3 octobre 2012: Le propriétaire du Tiger Pub inculpé pour l'incendie meurtrier

10 avril 2012: Un Français tué dans un incendie à Khao San

12 mars 2012: Un second touriste décède de l'incendie sur Sukhumvit 22

9 mars 2012: Un mort, 20 blessés dans l'incendie d'un hôtel à Bangkok

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale