Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2236

 Il était une fois... la communauté LGBT

Par Marie Vansteenkiste | Publié le 21/07/2021 à 05:30 | Mis à jour le 25/07/2021 à 20:07
Photo : BMJ
une personne de la communauté LGBTQI+

L’homosexualité existe depuis toujours. Pourtant, c’est seulement en 1951 que cet état de nature a été décriminalisé en Grèce. La communauté LGBT continue à se battre jusqu’à aujourd’hui pour l’intégration de leurs différences au sein de la société. Or, encore onze pays jugent l’homosexualité comme un crime allant jusqu’à la peine de mort. Comment l’histoire LGBT a-t-elle évolué depuis la 1ère émeute en 1969 jusqu’à aujourd’hui ?

 

LGBTQ communauté
IGLA

Le drapeau en témoigne ; la communauté LGBT est représentée par les couleurs, la liberté d’expression et l’amour. Huit couleurs, huit significations symbolisant les différents aspects de la communauté. La première bande rouge représente la vie, la couleur orange est le symbole de la guérison et du réconfort, le jaune pour le soleil et la bonne humeur, le vert rappelle l’importance de la nature, le bleu représente le design l’originalité, l’harmonie, l’art et la sérénité. Ce drapeau a beaucoup évolué puisque des couleurs s’ajoutent et montrent l’ouverture d’esprit. Une bande rose a été ajoutée qui représente la sexualité, un des piliers fondamentaux. Une dernière bande turquoise pour la magie au "quasi-centre" du drapeau. Ces couleurs leur appartiennent et les représentent depuis 1978.

 

LGBTQ : c'est quoi ?

Mais qu’est-ce que ce mot à quatre lettres veut -il bien dire ? Il y a de nombreuses variantes, selon les pays, des lettres s’ajoutent ou changent de place. En France, il est  plus commun de parler de la communauté LGBTQ+, au Canada, on utilise le terme LGBTQ2 et dans les pays anglo-saxons, le nom s'est bien allongé pour devenir LGBTQQIP2 SAA. Chacune des lettres représente une identité.

 

L comme Lesbienne :           Quand deux femmes entretiennent des relations sexuelles entre elles.

G comme Gay :                    Quand deux hommes entretiennent des relations sexuelles entre eux.

B comme Bi :                        Quand une personne entretient des relations sexuelles avec des hommes et/ou                                               des femmes.

T comme Trans :                  Une personne née homme ou née femme et qui ne se sent pas appartenir à ce                                               genre.

Q comme Queer :                 Une personne se dit de queer quand elle ne se reconnaît pas dans la sexualité                                               hétérosexuelle, ou ne se sent pas appartenir à un genre défini.

I comme Intersexe:               Les personnes intersexes ne sont nées ni homme ni femme.

A comme asexuel :               Les personnes qui ne sentent pas le besoin d’entretenir des relations sexuelles.

Et le « + » correspond à toutes les autres personnes. Aux États-Unis, le sigle le plus long se compose de 11 lettres : LGBTTQQIAAP (lesbien, Gay, bisexuel, transgender, transsexuel, queer, questioning, intersex, asexual, allie, pan sexuels (qui revendiquent une attirance pour n'importe quel genre)

 

 Bien qu’aujourd’hui les LGBT soient connus par tout le monde, ce ne fut pas le cas il y a 100 ans. C’est en 1930 que Lili Elbe, artiste - peintre danoise, née avec un sexe masculin s’est vu avoir la 1ère opération de rétribution de sexe. Lili Elbe meurt en 1931, trois mois après sa greffe d’utérus, sans doute à cause d’une infection liée au refus de greffe. Lili Elbe est officiellement la 1ère femme transgenre et devient une réelle célébrité dans la presse danoise et allemande.

 

LGBTQ communauté
Greenlane : Lili Elbe, artiste - peintre danoise

 

C’est en 1969 que le combat -toujours d’actualité- débute. Des émeutes éclatent après une descente de policiers dans un bar Gay au centre de New York. Les 1ères manifestations pour les droits des personnes LGBT commencent. Marcha P. Johnson est le principal leader activiste transgenre. La 1ère Gay Pride débute un an plus tard en 1970, afin de commémorer l’anniversaire de ces émeutes. Des milliers de personnes défilent en couleurs rappelant la liberté d’être. À cette époque l’homosexualité était considérée comme une maladie mentale.

 

Une lutte loin d’être terminée

« L’homosexualité est-elle une maladie mentale ? », une question qui peut choquer aujourd’hui mais qui faisait bien débat dans les années 70 à 90. Dans de nombreuses séries télévisées médicales, des psychiatres expliquent leur façon de procéder pour « guérir » la maladie et éviter tout « symptômes. » Certains médecins étaient persuadés d’en connaître les causes et de pouvoir la guérir. À l’époque ou l’homosexualité rime avec maladie mentale, de nombreuses personnes s’étaient persuadées de pouvoir devenir « normal » en suivant de longues thérapies de psychiatres qui n’ont montré aucun succès.

C’est seulement vingt ans plus tard que l’organisation mondiale de la santé retire l’homosexualité de la liste. Être Gay n’est plus vue comme une maladie mentale depuis le 17 mai 1990, et c’est pour cette raison que la journée Internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie se tient ce jour. La transidentité va de même, c’est seulement en 2018 que l’OMS a retiré la transidentité de sa liste des maladies mentales.

 

LGBTQ communauté

 

Des droits plus ou moins respectés en fonction des pays

Les Pays-Bas sont le premier pays au monde à autoriser le mariage homosexuel en 2001. Une date importante pour la lutte contre les homophobes. Peu sont les pays qui ont autorisé le mariage, mais qui le pratiquent vraiment. La Russie et une très grande partie de l’Afrique ne se sont toujours pas prononcés à ce sujet.

Quant aux pays où la religion règne, le gouvernement met des œillets il fait semblant de ne rien voir. La Grèce quant à elle autorise une union civile depuis 2015, c’est-à-dire que le pacte de vie commune aux couples de même sexe qui a été approuvé par le gouvernement Grec mais les Grecs sont encore trop peu a faire état de leur choix devant une autorité gouvernementale.de peur de représailles ou de problèmes avec la famille.

 

Malgré la grande évolution au cours du temps de la communauté LGBT, de nombreux homosexuels sont encore persécutés au sein de leur pays par leurs différences.

 

ATHENS PRIDE 2021
C'EST CE QUI NOUS UNIT

pride athens

Semaine de la fierté d'Athènes du 18 au 25 juillet
Journée et défilé de la fierté d'Athènes 11 septembre

Nous vous recommandons
Marie Vansteenkiste

Marie Vansteenkiste

Je suis étudiante en journalisme. Énergique et souriante. Passionné par la culture et la nourriture.
0 Commentaire (s) Réagir