Jeudi 24 juin 2021
Andalousie
Andalousie

“Eclairs de lumière” au musée Carmen Thyssen de Malaga

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 31/05/2021 à 15:28 | Mis à jour le 01/06/2021 à 00:09
Photo : Inauguration “Peindre la Lumière”, Musée Carmen Thyssen Málaga
Inauguration de l’expo Pintar la luz. Maestros catalanes de la colección Carmen Thyssen, Malaga

La nouvelle exposition temporaire “Peindre la lumière. Les maîtres catalans” de la collection Carmen Thyssen, présente, jusqu’au 17 octobre, les principaux artistes, mouvements, tendances et styles personnels de la peinture et de la sculpture catalanes du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle.

Le Museo Carmen Thyssen Málaga rend hommage aux principaux artistes appartenant aux mouvements, tendances et styles picturaux et sculpturaux de la période allant du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle.

Cinquante oeuvres catalanes

À travers cinquante œuvres - peintures, sculptures et dessins - l'exposition, qui a ouvert ses portes, met en évidence l'extraordinaire collection artistique de la baronne Carmen Thyssen, reflet de ses goûts et intérêts personnels de par sa proximité sentimentale avec cette région, de ses origines catalanes, région où, comme dans cette exposition, prédominent la peinture de paysage, de genre mais aussi de la figure féminine.

Expo Pintar la luz. Maestros catalanes de la colección Carmen Thyssen, Malaga

Des éclairs dans l’obscurité

Les œuvres sélectionnées synthétisent le meilleur de la collection Carmen Thyssen, réunis dans cette exposition par leur attrait de la lumière, au sens littéral ou métaphorique, depuis le réalisme initié par Martí Alsina au milieu du XIXe siècle jusqu'à l'avant-garde, où la modernité apparaît comme un éclair dans l'obscurité du contexte historique des décennies centrales du XXe siècle, à travers les expériences autour de la couleur des artistes de la fin du siècle ou des lumières méditerranéennes à l'aube du nouveau siècle, chez des artistes comme Fortuny, Meifrèn, Casas, Rusiñol, Canals, Anglada-Camarasa, Mir, Sunyer, Togores, Clarà, Tàpies, Cuixart, Ponç, entre autres.

Des oeuvres espagnoles personnelles

A découvrir aussi dans cette nouvelle exposition, la collection espagnole, l'une des plus précieuses de Carmen Thyssen, dans la tradition de la collection de la famille Thyssen.

Le Museo Carmen Thyssen Málaga réunit les œuvres les plus remarquables de cette collection espagnole, que la baronne Thyssen a réunie de manière plus personnelle, complétant ainsi l'un des panoramas les plus complets de l'art espagnol des XIXe et XXe siècles dans le pays.

Une exposition en 3 sections

L'exposition est divisée en trois sections qui guident le visiteur à travers un échantillon de langages et de périodes artistiques.

Section 1: Éclairs de Modernité

La première, “Éclairs de modernité”, part du réalisme du milieu du XIXe siècle et va jusqu'à l'aube du XXe siècle. Elle rassemble les premières tentatives de renouvellement, vers les lumières impressionnistes et modernistes. Parmi les œuvres phares, citons le Port de Barcelone d'Eliseu Meifrèn, une toile spectaculaire de plus de 3 mètres que l'artiste a présentée à l'Exposition universelle de Paris en 1889, les Filles à la lumière d'un réverbère de Lluís Graner, une image promotionnelle de l'exposition, l'Intérieur en plein air de Ramón Casas et La cruz de término de Santiago Rusiñol. Les deux œuvres datent de 1892 et synthétisent le meilleur de l'art novateur de leurs auteurs dans le panorama du modernisme catalan, auquel s'ajoute l'écrasant Abîme peint par Joaquim Mir à Majorque en 1901 et annonçant le nouvel art du XXe siècle.

Section 2: Splendeurs de la Méditerranée 

La deuxième section, “Splendeur de la Méditerranée”, est dominée par le Noucentisme, dans le Mediterráneo de Sunyer (c. 1910-1911), un classicisme d'avant-garde qui a inauguré un siècle extraordinaire pour l'art catalan, et une pléthore de langages personnels de différentes signatures, de Rafael Durancamps à Olga Sacharoff, une artiste russe qui vit en permanence à Barcelone depuis 1940.

Section 3: Lumière dans l’Obscurité

Dans la dernière section de l'exposition, “Lumières dans l'obscurité”, qui se situe chronologiquement dans les années 1950, le langage surréaliste et l'abstraction sont à l'honneur entre les mains de Tàpies, Cuixart ou Ràfols-Casamada, avec des œuvres très suggestives et pertinentes de la collection, telles que Marrón negrón (Brun noirâtre) de Tàpies ou Marea baja (Marée basse) de Ràfols-Casamada.

Expo Pintar la luz. Maestros catalanes de la colección Carmen Thyssen, Malaga

La nouvelle exposition “Pintar la luz. Maestros catalanes de la Colección Carmen Thyssen” ("Peindre la lumière". Les maîtres catalans de la collection Carmen Thyssen) dont la commissaire est Lourdes Moreno, directrice artistique du MCTM a le soutien de la Fondation "la Caixa", principal collaborateur de la collection permanente du Museo Carmen Thyssen Málaga.

L’exposition est visible jusqu’au 17 octobre 2021
Voici le lien vers 👉 la brochure

Quelques images de cette exposition 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir