Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 3277

Quels vaccins anti-Covid sont acceptés pour entrer aux États-Unis ?

Par Rédaction - New York | Publié le 20/10/2021 à 20:23 | Mis à jour le 27/10/2021 à 16:31
Personne qui se fait vacciner contre le covid

Les voyageurs internationaux entièrement vaccinés contre le coronavirus qui n'étaient plus autorisés à entrer aux États-Unis depuis mars 2020 pourront entrer dans le pays à compter du 8 novembre 2021. Un soulagement pour l’industrie du tourisme mais aussi pour les expatriés. Lors de l’annonce de la réouverture des frontières américaines, si la Maison Blanche a spécifié que les voyageurs devront obligatoirement être entièrement vaccinés contre le covid pour pouvoir fouler le sol américain, un doute a persisté quant à la nature des vaccins administrés aux voyageurs.

 

Quels vaccins pour entrer aux États-Unis ?

Les Centers for Disease Control and Prevention considèrent les personnes complètement vaccinées deux semaines après avoir reçu la deuxième dose du vaccin Pfizer ou Moderna, ou deux semaines après avoir reçu la dose unique du vaccin Johnson & Johnson. Ceux qui ont reçu des vaccins répertoriés pour une utilisation d'urgence par l'Organisation mondiale de la santé, comme le vaccin AstraZeneca, seraient également considérés comme entièrement vaccinés, selon le C.D.C.

Le coordinateur de la réponse COVID-19 de l'administration Biden, Jeff Zients, a déclaré que les voyageurs entièrement vaccinés devront effectuer des tests dans les trois jours avant leur départ aux États-Unis, mais qu'ils ne seront pas tenus de se mettre en quarantaine à leur arrivée.

L’obligation vaccinale pour entrer sur le sol américain signifie aussi qu’un expatrié doit obligatoirement être vacciné pour (re)venir aux États-Unis…

 

Quid des doses mixtes de vaccins ?

Le C.D.C. a mis à jour ses lignes directrices sur le mélange des vaccins, ce qui est particulièrement important pour les voyageurs ayant reçu une dose de deux vaccins différents. Au moins 3,88 millions de Canadiens ont reçu des doses mixtes de vaccins, selon les médias — et ce nombre ne tient pas compte des doses mixtes administrées au Québec. L'agence considère désormais la vaccination complète possible avec des doses mixtes, à condition qu'elles soient approuvées soit par la F.D.A ou par l’Organisation mondiale de la santé.

Les voyageurs non vaccinés seront interdits d'entrée aux États-Unis, bien que le responsable de la Maison Blanche ait déclaré qu'il y aurait des exemptions limitées, y compris pour les jeunes enfants.

Ceux qui n'ont jamais été interdits de traverser les frontières terrestres, y compris les conducteurs commerciaux et les étudiants, devront également présenter une preuve de vaccination lors de leur entrée aux États-Unis à partir de janvier, ce qui leur donnera un certain temps pour s'adapter aux nouvelles règles, ont déclaré des responsables de la Maison Blanche.

 

Le CDC émettra également un dispositif de recherche de contacts obligeant les compagnies aériennes à collecter les coordonnées de chaque voyageur à destination des États-Unis. "Cela permettra au CDC et aux responsables de la santé publique des États de suivre les voyageurs entrants et leur entourage si quelqu'un a potentiellement été exposé au COVID-19", a déclaré Jeff Zients.

0 Commentaire (s) Réagir