TEST: 2269

Où trouver les trois plus vieux pubs de Londres ?

Par Amandine Guiony | Publié le 12/05/2022 à 14:29 | Mis à jour le 12/05/2022 à 14:52
Photo : Ye Olde Cheshire Cheese - Flickr
Ye Olde Cheshire Cheese, l'un des plus vieux pubs de Londres

Le Royaume-Uni compte aujourd’hui plus de 47 200 pubs, ou “Public Houses“, dont 3500 sont installés à Londres. Nombreux sont ceux qui réclament le titre du plus ancien pub de la capitale, mais trois d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention.

 

Réputé dans le monde entier, le pub britannique n’est pas seulement un lieu où boire des craft beers entre amis : c’est une véritable institution. La pinte  de l’afterwork est presque devenue un passage obligatoire sur le retour du travail pour bon nombre de Britanniques. Preuve de l'importance des pubs dans la culture anglaise : ces derniers auront exceptionnellement l'autorisation d'ouvrir jusqu'à 1h du matin pour fêter le Jubilé de platine de la Reine Elizabeth II. 

 

Un pub, c'est social, c'est politique, mais c’est aussi une tradition qui remonte au Moyen-Âge, voire même à l’époque de l’Empire Romain, il y a plus de 2000 ans. Les armées romaines avaient alors apporté, aux côtés des fameuses voies pavées, des tavernes à vin destinées à ravitailler les soldats après une longue journée de conquêtes. Peu à peu, le vin fut remplacé par la bière, pour le plus grand plaisir des locaux dont le breuvage favori était l’incontournable “ale“ britannique. Ces “tabernae“ prennent ainsi le nom de “alehouse“ puis de “public houses“ ou “pubs“. 

 

A Londres, l'amour des pubs est donc inscrit dans l'Histoire, et beaucoup de tavernes font partie du paysage local depuis bien longtemps. De ces institutions, nombreuses dans la capitale, nous en avons retenu trois, faisant partie des plus emblématiques. 

 

1. Ye Olde Cheshire Cheese, Fleet Street

Parmi les plus anciens pubs de la City de Londres, Ye Olde Cheshire Cheese, construit en 1538. Un siècle plus tard, il fut détruit par les flammes lors du Grand Incendie de Londres de 1666. L’année suivante, il est reconstruit dans le style de l’époque. Il se situe aujourd’hui au Bureau de la Court du Vin, sur Fleet Street.

 

Un nom prometteur d’une soirée grisante dans cet établissement qui aurait inspiré de nombreux écrivains : Oliver Goldsmith, Mark Twain, Arthur Conan Doyle ou encore Charles Dickens comptaient parmi les "habitués" du pub. Le poète William Butler Yeats y aurait également établi son quartier général dans les années 1890.

 

2. The Seven Stars, Holborn

À quelques pas du Ye Olde Cheshire Cheese se trouve le Seven Stars, dans le quartier d’Holborn. L’établissement clame avoir été construit en 1602 sous le règne d’Elizabeth I. La légende indique que Shakespeare lui-même aurait mis les pieds dans ce pub entre 1608 et 1612, en cheminant à travers les rues médiévales de la capitale avant de s’en exiler.

 

Les historiens mentionnent cependant la reconstruction complète du bâtiment dans les années 1680 mais s’accordent sur une authenticité datant de la fin du 17è siècle. Situé au 53 Carey Street, le pub dont l’intérieur est aujourd’hui légèrement modifié, est ouvert tous les jours sauf en période de vacances. Plus d’informations sont disponibles ici.

 

The Seven Stars Londres

 

3. The Lamb and Flag , Covent Garden

Vous trouverez ce troisième et dernier pub sur Rose Street, à Covent Garden. Le bâtiment en briques rouges aurait été construit en 1688. La devanture est cependant beaucoup plus moderne puisqu’elle date des années 1950.

 

Au premier étage, le pub accueillait autrefois des combats à mains nues de type ‘Fight Club’, ce qui lui valu le surnom “The Bucket of Blood“ - le seau de sang. Le pub est ouvert tous les jours jusqu’à 23 heures. Réservez une table dès maintenant en cliquant ici.

 

Encore soif ? Voici un “Barathon“ insolite” des 12 plus vieux pubs de Londres

En 1577, quelque 400 pubs sont recensés en Angleterre et au Pays de Galles. Depuis le 16è siècle, la capitale à bien changé et les bâtiments ont souvent été détruits, brûlés ou modifiés. Plus de douze pubs londoniens clament pourtant avoir survécu aux aléas du temps et aux incendies qui ont ravagé la ville en 1666.

 

Construits au cours du Moyen-Âge, ils ont, pour la grande majorité, été complètement ou partiellement modifiés. En cas de petite (ou de grande) soif, ces douze pubs ont été recensés et indiqués sur un plan de Londres ci-dessus. De quoi donner des idées aux amateurs de “Barathon“, concept particulièrement apprécié des expatriés français au Royaume-Uni.

 

 

 

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale