Thierry Rogelet, directeur Europe centrale et Moyen-Orient d’Addev Materials

Par Bénédicte Mezeix | Publié le 06/06/2022 à 00:00 | Mis à jour le 06/06/2022 à 12:14
Photo : Thierry Rogelet
Thierry Rogelet

Ancien étudiant de l’INSA Lyon (Institut National des Sciences Appliquées), titulaire également d’un MBA axé sur la gestion des affaires - entrepreneuriat obtenu à l'EM Lyon, Thierry Rogelet est arrivé il y a 20 ans en Pologne, débutant son activité chez lui, accompagné d'une assistante francophone. Aujourd’hui, directeur Europe centrale et Moyen-Orient chez Addev Materials, transformateur de films techniques et de solutions adhésives, Thierry Rogelet se prépare à inaugurer, ce mercredi 8 juin, la toute nouvelle usine de 4.633m2, de Zychlin, idéalement localisée dans le centre de la Pologne, réunissant en un même lieu les équipes de ses précédentes entités - ADDEV Eurotech (Łomianki), leader sur les solutions adhésives, et MICEL (Zychlin) spécialiste de la transformation et la découpe sur-mesure d’isolants souples ainsi que de films techniques pour l’industrie. L’Ambassadeur de France, M. Frédéric Billet est attendu ainsi que le PDG et actionnaire principal, Pascal Nadobny. L’occasion de revenir sur son arrivée dans une « autre » Pologne, son parcours d’ingénieur et de chef d’entreprise, sans oublier son engagement bénévole au sein de l’Alliance Française de Łódź.

 

Lepetitjournal.com/varsovie : Thierry Rogelet, pourriez-vous vous présenter, quel est votre parcours, vos fonctions actuelles en Pologne ?

Thierry Rogelet : Cela fait 20 ans que je suis en Pologne, j’habite à Łódź. Marié à une polonaise bien avant ma venue, c’est pour raisons professionnelles que nous nous sommes installés en Pologne.

On m’a confié la création de la filiale de la société MICEL, qui propose des produits souples et rigides pour l’industrie en général et pour l’industrie électrique en particulier. Nous sommes, par exemple, partenaires de grands fournisseurs tels que DuPont ou 3M pour nos produits.

La société a évolué pour englober l’Europe centrale et l’Europe de l’Est, puis s’est transformée pour devenir Addev Materials et intégrer d’autres services pour l’industrie. Je suis actuellement en charge de l’Europe centrale et du Moyen Orient ainsi que du développement de certains grands comptes internationaux en plus d’autres développements pour le groupe.

En parallèle, à titre bénévole, je suis président du conseil d’administration de l’Alliance Française de Łódź. Cette Alliance Française, dirigée par un directeur nommé par la fondation des Alliances Françaises en coordination avec l’ambassade de France, chapeaute toutes les Alliances Françaises de Pologne.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous impliquer dans l’Alliance Française de Łódź ?

On m’a demandé de constituer une équipe pour un nouveau conseil d’administration afin de remettre du sens et des procédures. J’ai trouvé cela intéressant et motivant. Il y a encore beaucoup à faire pour renforcer le dynamisme et la visibilité des Alliances en Pologne et c’est tout le travail du directeur. Nous - car le conseil d’administration est constitué d’une équipe de 5 personnes, sommes juste là pour guider, aider et faciliter certains contacts.

Personnellement, j’ai un rôle de surveillance, de propositions et d’impulsion des projets. Je veille surtout à ce que la gestion, les aspects légaux et les procédures restent sous contrôle pour assurer la pérennité de l’Alliance Française.

Les autres membres du conseil sont également des professionnels dans leur domaine ce qui permet d'aider la structure sur des aspects liés au personnel, juridiques ou relations médias.

 

Depuis quand leur apportez-vous votre soutien bénévole ?

Depuis Juillet 2020. Nous avons traversé la COVID-19 et cela n’a pas été simple pour l’Alliance Française de Łódź comme pour les autres, mais nous avons réussi à passer ce cap et à obtenir les aides nécessaires qui nous ont permis de continuer l’activité. Les contraintes pouvant être des opportunités, le développement d’autres modes de cours (à distance, hybride etc.) fait que désormais les offres actuelles sont plus complètes et plus adaptées aux différents publics.

 

Vous avez élu domicile en Pologne, il y a 20 ans, on peut presque dire, dans une « autre » Pologne... Comment était ce pays en 2002, lorsque vous cous y êtes installé ?

La Pologne était un pays où beaucoup de choses étaient possibles et où tout se construisait très vite. Je n’avais pas beaucoup de clichés avant mon arrivée car marié à une polonaise je visitais régulièrement ce pays avant de venir m’y installer. J’ai néanmoins trouvé difficile au début tout ce qui tenait du service, comme la relation avec les banques, les sociétés de télécommunication etc. Cela a beaucoup changé depuis !

 

Quels sont les événements historiques, politiques qui vous ont marqué en 20 ans ?

En 20 ans, l’entrée de la Pologne au sein de l’Union Européenne a fait faire un bon très important au pays et les aides massives injectées ont réellement propulsé la Pologne, la positionnant en tant que partenaire important du continent.

L’organisation de l’Euro de football en 2012 a aussi permis d’accélérer la construction d'infrastructures et il y en avait besoin !

Il est clair que l’entrée de la Pologne dans l’UE a vraiment simplifié le business, surtout que nous importions beaucoup de produits. Les sociétés polonaises se sont par ailleurs professionnalisées et cela nous a aidés à croitre chaque année.

Le passage à la frontière s’en est trouvé bien plus simplifié, il a aussi été plus facile de voyager.

 

Vous avez construit votre entreprise en partant de zéro dans ce pays ?

Oui, j’ai commencé chez moi avec une assistante qui parlait français. Nous avons eu rapidement besoin de fournir du service depuis la Pologne et non plus en mode import. J’ai donc dû recruter au fur et à mesure, louer les bâtiments appropriés, faire venir des machines tout en veillant à l’aspect économique pendant ces phases de croissance.

 

Pourquoi vous être installé au cœur de la Pologne ?

Nous avions au départ un projet avec un grand compte international qui souhaitait s’implanter dans la région. J’en ai profité pour utiliser les contrats négociés pour la location de bâtiments pour installer la société à Zychlin ( province de Łódź, comté de Kutno), là où était le projet initial.

Par ailleurs, ma femme vient de Łódź, c’est finalement un bon compromis entre ma vie professionnelle et familiale !

 

Que fait exactement votre entreprise aujourd’hui ?

Addev Materials est un transformateur de films techniques, de mousses et de solutions adhésives et nous livrons tous les clients des secteurs de l'énergie, de l'automobile, du ferroviaire, de la construction et de l'industrie en général.

Nous travaillons en partenariat avec nos clients (notre sigle esperluette : « & », traduit bien notre démarche), afin de réduire leur coûts de production, leur coûts environnementaux et de régler, grâce à nos produits et solutions sur mesure, les problèmes qu’ils rencontrent en général.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’inauguration du nouveau site Addev Materials qui se tiendra ce mercredi 8 juin ?

La nouvelle usine est opérationnelle depuis début janvier 2022 mais l’inauguration qui a lieu ce mercredi 8 juin est l’occasion pour nous de communiquer sur nos ambitions de développement dans la région Europe centrale, auprès de tous nos partenaires, clients, fournisseurs ainsi que les institutionnels.

Nous sommes d’ailleurs très honorés que l’Ambassadeur de France, M. Frédéric Billet puisse y participer au côté de notre PDG et actionnaire principal, Pascal Nadobny.

 

ADDEV MATERIAL
Photo ADDEV Materials 

 

À propos d’ADDEV Materials 

En tant que concepteur et fabricant de solutions matériaux durables sur-mesure pour l’industrie – rubans adhésifs, mousses, films techniques, colles et produits chimiques - ADDEV Materials agit pour la performance industrielle responsable de ses clients sur les marchés aérospatiale et défense, mobilité et industries ainsi que santé et hygiène.

 

 

Photo ADDEV Materials – Konwerter materiałów
Photo ADDEV Materials 

 

benedicte mezeix

Bénédicte Mezeix

Directrice et rédactrice en chef du site lepetitjournal.com/Varsovie, j'ai une longue expérience dans les médias : télévision, radio, presse écrite francophone et spécialisée. Mon premier voyage en Pologne date de 2010.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale