COVID-19 et voyage : point estival sur la situation en Pologne et en France  !

Par Valentin Jay | Publié le 13/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 13/07/2022 à 06:38
Photo : lpj/varsovie
COVID VACANCES FRANCE POLOGNE

La Covid-19 va-t-elle menacer l’été 2022 ? Les nouvelles sont plutôt rassurantes, tant en France qu’en Pologne. Si le port du masque est toujours conseillé pour les personnes fragiles, le reste de la population devrait s’en tenir à un rôle de vigilance. Nous vous proposons un tour d’horizon des recommandations et de la situation sanitaire actuelle des deux pays.

 

En Pologne, fin du masque depuis mars mais des chiffres de contaminations qui frémissent

Depuis fin mars, le port du masque en Pologne n’est obligatoire que dans les établissements de santé. Des mesures similaires à celles prises en France. Depuis cette même date, il n’y a également plus de restrictions de voyage aux frontières quel que soit le pays, espace Schengen ou non.

Vous pouvez donc entrer et sortir librement du pays pour vous rendre en France. 

Tant que les hospitalisations restent à un faible niveau, aucune restriction supplémentaire (port du masque, jauges dans les commerces, etc.) n’est prévue pour l’instant, indique un responsable du gouvernement.

Quant aux contaminations, elles augmentent et atteignent des chiffres plus vus depuis deux mois. Sur Twitter, le ministre de la Santé Adam Niedzielski assure malgré tout que cette situation ne posera pas de problème au système de santé polonais. 

 

« Aujourd’hui, pour la première fois depuis plus de deux mois, le nombre d’infections quotidiennes de covid-19 a dépassé les 1 000 cas. Le nombre d’hospitalisations reste inférieur à 400. Nous sommes confrontés à un nombre croissant d’infections, qui ne devrait pas représenter un risque pour la capacité du système de santé. »

 

En France, un retour de l’épidémie de covid-19 sans mesures de restrictions

Dans l'hexagone, depuis fin mai, la septième vague de covid-19 continue de gagner du terrain. La faute au variant BA5, un sous-variant d’Omicron avec une période de contagiosité plus longue qu’auparavant. Ce dernier est devenu majoritaire dans le pays, alors que la France a passé la barre des 150 000 morts de la maladie début juillet. Cette vague atteint des chiffres de contamination que l’on n’avait plus vus depuis la sixième vague en avril dernier. Mais face à cette menace qui pèse sur les vacances d’été en France, « le système de soins va tenir », estime le président du Conseil Scientifique, Jean-François Delfraissy.

Des mesures supplémentaires pour limiter l’impact de BA5 dans les prochaines semaines seront-elles prises ? Alors que le nouveau projet de loi sanitaire sera examiné avant la fin du mois par l’Assemblée nationale nouvellement élue, les mesures de restrictions ne sont pas à l’ordre du jour. Seules certaines prises de parole de l’exécutif conseillent à la population de remettre le masque dans les transports.

 

Si vous résidez en Pologne et prévoyez un éventuel séjour en France dans les prochains mois, la seule mesure d’importance concerne la possibilité de rétablir le passe sanitaire aux frontières de la métropole jusqu’à fin janvier 2023. Une éventualité qui n'est pas encore au programme. Les échanges estivaux entre la France et la Pologne pourront donc se faire normalement et sans entraves.

 

photo_valentin_jay_220718

Valentin Jay

Etudiant au sein du master AlterEurope à l’Université de Lyon - formation spécialisée dans l'étude de l'Union Européenne et de son voisinage, je suis stagiaire à la rédaction. Je m'intéresse à l'informatique, au graphisme et à la veille internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale