Dimanche 25 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un Noël à Valence ...

Par Manuella Leclercq | Publié le 25/12/2017 à 09:00 | Mis à jour le 28/12/2017 à 14:15
Photo : El árbol de Navidad situé place la Mairie à Valence
Le sapin plaza del Ayuntamiento à Valencia

A Valence, en plus des célébrations de Noël et du Nouvel An, on retrouve l'événement sans doute le plus attendu, la nuit des Rois Mages. Qui, du Père Noël, de Gaspard, Balthasar ou Melchior, a la primeur dans le cœur des petits Valenciens ? Mais dans un monde de plus en plus globalisé, quelle est encore la spécificité d'un Noël à l’espagnole ?

 

Le Père noël : un rôle secondaire

À Valence comme dans tout le reste du pays, c'est la fameuse Lotería de Navidad, chaque 22 décembre, qui marque le début des festivités de fin d'année. Cette tradition se perpétue depuis le XVIIIème siècle et fait toujours autant d'adeptes. Le tirage au sort dure plusieurs heures et il est retransmis en direct à la télévision et à la radio. Il faut dire que le spectacle est assez surprenant : les résultats sont scandés en chanson par les enfants du collège San Idelfonso devant les millions de spectateurs qui espèrent décrocher « el gordo », une cagnotte de quatre millions d'euros.

C'est ainsi que débutent les fêtes dans l'un des rares pays où le Père Noël n'a pas encore totalement réussi à s'imposer. Très attachés à leurs traditions, les Valenciens lui préfèrent de loin les Rois Mages venus d'Orient pour apporter des cadeaux aux enfants.

Cependant, comme dans tous les pays de tradition catholique, le réveillon de Noël, appelé Nochebuena, est fêté en famille autour d'un dîner. À Valence, ville côtière oblige, on retrouve souvent des plateaux de fruits de mer au menu. En dessert, c'est toujours le même tiercé gagnant : le massepain, le turrón et les polvorones. Ces mets très sucrés passent beaucoup mieux avec une coupe de Cava, un vin mousseux du terroir qui en général coule à flots. Enfin, un repas digne de ce nom ne saurait se terminer sans le digestif valencien local par excellence, la Mistela.

Polvorones, douceurs typiques espagnoles de Noël
Polvorones, douceurs typiques espagnoles de Noël (Photo©Roinpa)

 

Après le dîner, les plus pratiquants se rendront à la messe de minuit, appelée Misa del Gallo. Les plus jeunes, quant à eux, préféreront sortir entre amis et se déhancher sur les pistes de danse, comme un prélude au Réveillon du Nouvel An.

 

Des traditions de Noël en perte de vitesse

Patinoire de la Plaza del Ayuntamiento de Valencia
Patinoire de la Plaza del Ayuntamiento de Valencia (Photo©LPJV)

 

En cette période, la ville se pare de lumières, de sapins et même de pistes de patinage sur glace. Les Villancicos, chants typiques de Noël, résonnent partout. La tradition voulait que les enfants sonnent de porte en porte pour chanter ces Villancicos en échange d'étrennes ou de quelques friandises, une pratique qui s'est aujourd'hui perdue.

Les crèches sont également en perte de vitesse mais restent tout de même très présentes. On peut en admirer dans le Salon de Cristal de la Mairie, dans le jardin de la Plaza de la Reina, au Marché Central ou encore dans le Mercado de Colón où les santons sont à taille réelle. Récemment encore, on pouvait voir des crèches vivantes avec des acteurs et des animaux. Cependant, ce type de crèches est aujourd'hui dans le point de mire des défenseurs des droits des animaux et il est de plus en plus difficile d'en trouver.

Une autre tradition qui a été ébranlée par la crise économique est celle des Cestas de Navidad : des paniers garnis offerts par les patrons à leurs employés et qui regroupent les produits typiques de la région : vin, jambon, turrón, oranges, Mistela et autres Aguas de Valencia.

Une cesta de navidad remplie de bons produits locaux
Une Cesta de Navidad (Panie de Noël) remplie de bons produits

 

Les cadeaux 

Tout comme en France, les enfants écrivent une lettre avec la liste des cadeaux qu'ils souhaiteraient avoir mais dans la plupart des cas c'est aux Rois Mages qu'ils l'adressent. Ils devront donc attendre le 6 janvier au matin pour pouvoir enfin ouvrir leurs cadeaux et en profiter toute la journée avant la rentrée des classes ... le lendemain ! Car la festivité des Rois Mages est le clou final des vacances de Noël et les enfants ont donc très peu de temps pour profiter de leurs cadeaux avant la reprise ! C'est une des raisons pour lesquelles de plus en plus de familles valenciennes commencent à offrir une partie des cadeaux le 25 décembre.

Mais évidemment seuls les enfants sages auront la chance de trouver des cadeaux dans leurs souliers. Les autres, en guise de punition, ne recevront des Rois Mages qu’un morceau de charbon, une douce pénitence car il s'agit en réalité de sucre !

 

Les Rois Mages

Les Rois mages suivant l'étoile du berger

 

Dans la soirée du 5 janvier donc, Gaspard, Balthasar et Melchior débarquent et c'est à dos de chameaux qu'ils défilent dans toutes les villes d'Espagne. C'est la fameuse Cabalgata de los Reyes Magos. Il s'agit d'un spectacle magique pour les petits comme pour les grands. Les chars sont chargés de bonbons que les pages jettent dans la foule, faisant le plaisir des enfants, qui scandent le nom de leur Roi préféré (on remarque d'ailleurs une certaine préférence pour Melchior, sorte de rock star royale).

À Valence la Cabalgata la plus célèbre a lieu dans le centre-ville mais une des particularités de notre ville côtière est de pouvoir admirer Ses Majestés débarquer en bateau, comme c'est le cas à Port-Saplaya. Il est à noter que la plus importante et la plus ancienne Cabalgata d'Espagne est également dans la région, à Alcoy, ville également très célèbre pour ses Moros et Cristianos.

 

Un festin de rois

Après avoir ouvert les cadeaux, toute la famille se réunit autour du traditionnel « puchero con pelota », un pot-au-feu typiquement Valencien. Le repas se termine avec le fameux Roscón de Reyes. Mais attention, il n'a absolument rien à voir avec notre galette des rois ! Le Roscón est une brioche en forme de couronne et aromatisée à la fleur d'oranger. Elle est décorée de fruits confits et du sucre qui représentent les pierres précieuses des Rois Mages. Le Roscón contient deux fèves : une figurine et mais aussi une vraie fève. La personne qui trouvera la figurine sera sacrée roi ou reine. En revanche, celui qui trouvera la fève devra payer le Roscón !

Roscon de Reyes

 

Manuella

Manuella Leclercq

Cette Lilloise, titulaire d'une Maîtrise en Langue et Littérature , passionnée de musique, vit à Valencia depuis plus de dix ans. À travers plusieurs projets, elle prend plaisir à construire des ponts entre sa langue/culture d'origine et d'adoption.
0 CommentairesRéagir

Vivre à Valence

CONSULAT

Tournée consulaire à Valence : une cinquantaine de rendez-vous honorés

Les 7, 8 et 9 février derniers une tournée consulaire a eu lieu à Valence, l’occasion pour des Français n’ayant pas la possibilité physique ou pécuniaire de se déplacer à Madrid, de refaire leurs...