Étudiants à Valencia : comment se faire des amis ?

Par Marion Mergault | Publié le 23/09/2022 à 18:01 | Mis à jour le 26/09/2022 à 09:29
Photo : Jannes Glas, Unsplash
des personnes en train de jouer au volley-ball a valencia

Pas toujours facile de trouver ses repères dans une nouvelle ville. Qui plus est dans un pays étranger, à la langue qu’on ne maîtrise pas toujours (ou pas encore, c’est souvent l’affaire de quelques mois). Mais pas de panique ! À Valencia, il existe de nombreuses structures proposant des activités en tout genre, permettant par la même occasion de rencontrer du monde et, peut-être, de se faire quelques amis.

 

Les associations étudiantes, le premier lien pour sociabiliser à Valencia

Valencia ne manque pas d’associations étudiantes. Celles-ci proposent des activités et des soirées à des prix préférentiels, en échange d’une adhésion de quelques euros, et sont des mines d’information pour qui a besoin d’aide pour se repérer dans la ville.

Parmi elles, ESN Valencia, Happy Erasmus ou encore Erasmus life. Au programme : activités culturelles et sportives, rencontres tandem, farniente sur la plage, soirées jusqu’au bout de la nuit, voyages de Madrid à Barcelone en passant par Valencia et sa région, avec à la clé de nombreuses rencontres aussi bien espagnoles qu’internationales.

 

L’université, pas toujours synonyme de cours

Pour se faire des amis, ne pas hésiter non plus à se tourner vers son université. Au-delà des clubs de sport ou d’activité artistique, il existe le Buddy System qui met en relation un étudiant local avec un étudiant international, afin de le guider et de répondre à ses questions. Pour ceux et celles qui voudraient parfaire leur espagnol, des cours de langue en petits groupes permettent de rencontrer d’autres étudiants internationaux, tout en progressant rapidement.

deux femmes en train de parler a valencia
À Valencia, il existe de nombreuses structures proposant des activités en tout genre, permettant par la même occasion de rencontrer du monde et, peut-être, de se faire quelques amis. / Katie Treadway, Unsplash

 

Dans réseaux sociaux, il y a social

Tout est dans le titre. Ce n’est plus à démontrer : les réseaux sociaux sont un excellent moyen de créer du lien social. En plus des groupes créés par les associations étudiantes, ne pas hésiter à fureter un peu à la recherche d’un groupe Facebook, comme Erasmus Valencia 2022 / 2023, Whatsapp (par exemple Français Erasmus Valence) ou Telegram mettant en relation les expatriés à Valencia. Avec près de 2.500 membres, le groupe Telegram Valencia Nomads transmet des informations pratiques sur la vie valencienne et propose de nombreuses activités.

 

La Base Culture, lieu d’échange francophone

Valencia regorge d’événements culturels tout au long de l’année, permettant par la même occasion de découvrir la ville dans ses moindres recoins. La Base Culture, qui a récemment ouvert son espace au public, propose des cours d’espagnol et de français, et fait rayonner le français et la culture au travers d’activités et événements organisés au cœur de Valencia. Un premier pas en français dans la vie valencienne pour ceux et celles qui aiment partager et apprendre.

la façade orange et bleue de La Base Culture
La Base Culture fait rayonner le français et la culture au travers d'activités et d'événements organisés au coeur de Valencia / Olivier Bénier

 

Se rencontrer avec Meetup

Vous avez une passion tellement dévorante que même à l’étranger, vous ne pouvez pas vous en passer ? L’application Meetup peut s’avérer bien utile. Elle met en lien des personnes avec le même centre d’intérêt : lecture, art, danse, théâtre ou même musique. Il ne reste plus qu’à s’inscrire et à partager ce qu’on aime.

Se réunir autour du même passe-temps, c’est également ce que propose des lieux dédiés à une activité, comme le Glitch bar, qui permet aux amoureux et amoureuses d’e-sport et de jeux de société de se réunir pour des parties enflammées.

Reste les associations. Refuge animalier ou même Croix Rouge, elles rechignent rarement à accueillir de nouveaux et nouvelles bénévoles. Et pour les plus téméraires, rien n’empêche de sortir seul à la rencontre d’inconnus qui vous accueilleront à bras ouverts pour partager une caña dans un bar ou sur la plage.

Suivez nous sur
Marion Mergault

Marion Mergault

Étudiante en journalisme à l'IUT de Lannion, elle aime avant tout aller à la rencontre de gens aussi passionnés que passionnant. En grande amoureuse du voyage, elle découvre le monde en multipliant les expériences à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale