Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pratique : les différents types de logements à Tokyo

Par Charlotte Gide | Publié le 24/06/2019 à 05:01 | Mis à jour le 27/06/2019 à 10:52
appartement logement tokyo

Bientôt expatrié ? Bientôt en voyage ? Bientôt étudiant au Japon ? Vous vous posez des questions sur les nombreuses options qui s’offrent à vous pour vous loger ? Explorez les différents types d’endroits où faire son nid, pour une nuit ou… pour la vie. 
 

La capitale japonaise est la 13ème ville avec la plus grande densité : 1500 habitants au km². Lorsqu’on souhaite s’y expatrier, ses 23 arrondissements proposent chacun des logements à prix différents et surtout, de toutes sortes. Le mieux est de le choisir pour sa proximité avec son lieu de travail ou l’endroit que vous allez le plus fréquenter. Il ne faut pas oublier qu’au Japon, les transports se paient par rapport à la distance parcourue. Les zones situées près du centre sont souvent plus chères que les autres : Shinjuku, Shibuya, Chiyoda, Chuo et Minato sont les arrondissements les plus chers et les plus cotés. Les arrondissements situés à côté de ces zones sont aussi très réputés comme, par exemple Setagaya, un des plus peuplés de Tokyo avec 850.000 habitants. Si vous êtes un futur ou actuel expatrié, sachez que de nombreux types de logements existent, pour courte, moyenne ou longue durée, selon vos besoins. 

 

appartement logement tokyo

 

Chez l’habitant 

 


Si vous voulez tenter l’expérience, vous pouvez vivre pour quelques nuits chez l’habitant, dans une famille japonaise. Le coût peut aller de 6000 à 10.000 yens la nuit (de 50 euros à 80 euros), selon  la zone où vous souhaitez dormir. Là encore, si vous voulez loger plus près du centre, le prix sera, en conséquence, plus élevé. Autre solution pour s’immerger dans la culture nippone : le couchsurfing, autrement dit, dormir sur le canapé d’un hôte, gratuitement pour une très courte durée. Plusieurs plateformes web en proposent.

 

capsule hôtel tokyo appartement logement

 
Les hôtels / les hostels 

 


A Tokyo, les hôtels ne manquent pas. Des plus classiques aux plus originaux, un large choix vous attend pour passer plusieurs nuits dans un quartier. A vous de choisir selon vos goûts : hôtels tenus par des robots dinosaures, chambre sur vue de la tête de Godzilla ou hôtel 100% kawai avec des Hello Kitty aux murs… Deux types restent les plus iconiques de la capitale : les capsules hôtel, des mini espaces aménagés avec le strict nécessaire (une télé, un lit et parfois une petite climatisation) et les love hôtel, endroit où les couples viennent passer la nuit lorsqu’ils n’ont pas d’autres endroits pour se rencontrer. Bref, vous l’aurez compris, l’originalité des hôtels tokyoïtes est à tester.



Les guesthouses / sharehouses / colocations


Si la colocation ne vous gêne pas, vous pouvez essayer les guesthouse ou les sharehouse, types de logements très répandus au Japon où les étudiants logent souvent pour un prix avantageux. De nombreux sites proposent la location pour plusieurs mois en dortoirs, chambre partagée ou privative tels que World Potential, Sakura House, Oakhouse ou Social Apartment. Selon le type d’espace, il peut y avoir une salle de bain, un salon, une cuisine et des toilettes communes. Ces sites proposent de plus en plus des appartements pour les plus indépendants, loués entièrement meublés. Les prix sont bien sûr beaucoup plus élevés et dépendent de la zone et de la surface choisies. Il faut souvent réserver sa chambre / appartement depuis la France en échange du premier loyer et d’une copie du passeport. Aucun autre document ne vous sera demandé, ce qui les rend accessibles à la plupart. Vous pouvez aussi directement passer par des particuliers via ce site.

 

ryokan tokyo japon appartement logement


Les ryokan


Dormir dans la plus grande tradition. C’est ce que proposent les ryokan. Ce sont des auberges qui offrent la possibilité de dormir dans une maison traditionnelle japonaise. Elles sont plus nombreuses hors de la capitale, car souvent placées près de sources chaudes (la plupart des ryokan ont leurs propres bains chauds à l’intérieur) ; vous pouvez en trouver quelques-unes très sympathiques pour 10.000 yens la nuit (environ 85 euros). Il existe aussi ce qu’on appelle les minshuku, des chambres d’hôtes cette fois-ci tenues par des familles. Elles sont souvent moins bien aménagées que les ryokan et les prix peuvent aller de 5.000 à 10.000 yens la nuit (de 40 à 80 euros). Mais attention, il n’y en a pratiquement pas à Tokyo et la plupart se situent dans les campagnes ou dans des lieux plus reculés.

 

appartement tokyo se loger


La location d’appartement


Pour les séjours de très longue durée, la solution la plus simple reste de louer un appartement. Les prix dépendent là encore du quartier et de la surface habitable. Au Japon, ce n’est pas une chose facile de trouver son appartement rêvé. Une loi donne le droit à certains locataires de refuser un étranger et cela peut vous compliquer la tâche. Outre les frais d’agences et les charges sur certains équipements d’un appartement (climatisation, électroménager, …), les loyers y sont particulièrement élevés, d’où une recherche approfondie auprès des agences. La plupart vous demanderont un garant d’origine japonaise et étudieront dans les moindres détails votre dossier. Attention cependant au métrage, pas forcément exprimé en mètres carrés mais en tatami (1 tatami = 1,6 m²). Si vous souhaitez louer un appartement, parler quelques mots de japonais peut être un plus. 




Petit plus : les logements « de secours » 


Tout le monde peut louper le dernier train ou le dernier métro de minuit après un bon restaurant prolongé ou un petit verre à Shibuya. Pas d’inquiétude, vous ne dormirez pas dehors, puisque de nombreux endroits restent ouverts la nuit et des logements alternatifs pourront vous accueillir pour les quelques heures d’attente. Les internet cafés sont des endroits agréables pour une nuit : des rayons entiers de manga, des magazines, des ordinateurs connectés à internet et une fontaine à boissons sont mis à disposition. Certains ont même des petites salles avec des coussins pour dormir et une grande télévision pour regarder quelques films ou séries. Ces cafés mettent aussi à votre disposition pantoufles et couvertures pour être à l’aise. Mais si vous avez le cœur à chanter, vous pouvez aussi vous rendre dans un karaoké. Après quelques chansons, vous pourrez tomber dans les bras de Morphée sur les canapés disposés dans chaque salle. Bref, pas d’inquiétude, de nombreux endroits vous accueilleront en attendant le premier train du matin !
 

charlotte-gide-journaliste

Charlotte Gide

Etudiante en journalisme, atteinte de cinéphilie aiguë depuis 23 ans. Aime la culture asiatique, les voyages et les koalas.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Singapour Appercu

Trophées des Français d’Asie/Océanie, mise en lumière des 6 lauréats

Nous pouvons être fiers de nos communautés françaises d’Asie-Océanie qui bâtissent brique à brique l’édifice de la France à l’étranger ! Le 5 décembre, s’est déroulée la cérémonie de remise des Trophé

Vivre à Tokyo

DÉCOUVERTE

Légendes japonaises : les yokai les plus… originaux

Fantômes, dieux (kami), animaux qui se transforment (bakemono), esprits… Les Yokai 妖怪 (妖 - yo - démon et 怪 - kai - mystère) sont nés dans les légendes japonaises et sont souvent assimilés à...

Expat Mag

SOCIÉTÉ

Jérôme Fourquet s'alarme de la déconstruction de la société

Jérôme Fourquet -directeur de département à l'IFOP- présente une analyse de la société française au premier anniversaire de la crise des gilets jaunes, dans son dernier livre "L'Archipel français".

Sur le même sujet