Jeudi 17 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Vivre à Tokyo : des idées pour triompher des jours de pluie

Par Charlotte Gide & Julien Loock | Publié le 21/05/2019 à 08:20 | Mis à jour le 20/06/2019 à 10:42
Que faire Tokyo pluie

A l'heure où ces lignes sont rédigées, la pluie frappe intensément les vitres produisant une mélodie agréable, mais ô combien démotivante, lorsqu’on a une  journée libre devant soi. Pourtant, il est tout à fait possible de profiter de la capitale japonaise sous des trombes d'eau. Voici 10 idées pour triompher de la pluie à Tokyo.

 

pluie tokyo cinema


Une séance au sec dans un cinéma


Tokyo regorge littéralement de salles de cinéma. La richesse de l'offre est assez pléthorique quand on s'y penche. En effet, outre les mastodontes que sont Toho ou encore 109 cinémas et leurs nouvelles technologies réjouissantes, la capitale japonaise propose aussi moult salles plus intimistes et tournées vers une sélection moins grand public. Et c'est ce choix qui fait la force de l'offre cinématographique à Tokyo. Il est possible de profiter aussi bien d'un blockbuster américain dans une salle imax que d'un film d'auteur dans un cinéma de quartier. Cerise sur le gâteau, les films sont très souvent projetés en v.o. Alors qu'il sera simple de trouver les salles des géants du secteur, voici quelques idées de cinémas plus humbles qui sauront vous faire passer un moment agréable au sec : Meguro Cinema, Shin-Bungeiza (Ikebukuro), Ginrei Hall (Iidabashi), Ciné Quinto (Shibuya) ou encore Kineca Omori, pour ne citer qu'eux.

 

friperie tokyo


Le shopping, oui... mais thématique


Evidemment, l'un des réflexes d'un consommateur assoiffé un jour de pluie est d'aller fouler le sol des malls tokyoïtes qui offrent toit, magasins, restaurants et activités en tout genre. Mais Tokyo est également une capitale qui regorge de quartiers thématiques pour faciliter la vie des amateurs de shopping. Selon ses goûts et ses passions, une journée de pluie pourra permettre de focaliser son temps sur un seul quartier et sur un seul type (plus ou moins) de produit. Ainsi, les fous de tissus, de couture et de DIY se rendront à Nippori, ceux de friperie et de vinyles à Shimo-kitazawa, ceux d'instruments de musique à Ochanomizu, ceux d'ustensiles de cuisine en tout genre à Kappabashi, ceux de manga et de jeux vidéo à Akihabara... Les exemples sont nombreux et chacun y trouvera son compte. 

 

musée tokyo pluie


Les musées


Même si c'est la première idée qui vient naturellement à l'esprit un jour de pluie, il est vraiment délicat de ne pas l'évoquer, surtout que la tentaculaire Tokyo est une aubaine pour les amateurs de culture. Là encore, le plus dur sera le choix, surtout lorsqu’on a déjà foulé le sol des plus grands musées de la ville, ceux de Ueno pour ne pas les citer. Entre les plus classiques, les plus originaux, les plus étranges et les plus dépaysants, il faudra bien choisir. De façon très subjective, voici quelques idées pour triompher de la pluie en se cultivant : le Musée d'art Suntory à Roppongi (art lifestyle), le Musée Nezu à Aoyama (collection privée d'art pré-moderne nippon et d'art sud-asiatique), le Musée d'art Yamatane à Ebisu (nihonga), le Musée Mitsubishi Ichigokan à Marunouchi (XIXe siècle occidental) ou encore le coup de cœur de l'Intermediatheque à Marunouchi également (cabinet de curiosités). 

 

tokyo team lab


Se balader à Odaiba


Le quartier d’Odaiba, situé sur une île artificielle dans la baie de Tokyo, à l’est de la ville, sera une zone parfaite pour éviter le mauvais temps. Pour s’y rendre, vous pouvez emprunter la ligne Yurikamome et profiter du paysage. Outre sa réputation pour ses immenses centres commerciaux, le quartier compte de nombreux musées comme le Miraikan, le Team Lab Borderless ou Madame Tussaud. Les salles de jeux aussi sont en grand nombre sur différents thèmes comme Legoland ou Hello Kitty Kawaii Paradise. Et pour prolonger le plaisir, Joy Polis saura vous occuper une bonne partie de la journée avec son immense salle d’arcade. On aimerait qu’il pleuve tous les jours ! 
 

Aller voir un spectacle 
 

Amateurs d’arts ou de sports, ces activités seront pour vous. Tokyo est une ville culturelle et par temps pluvieux, ce n’est pas ce qui manque. Il est possible d’aller voir un spectacle kabuki. Le théâtre japonais n’a rien à voir avec nos pièces occidentales, puisque les acteurs portent des masques avec des habits traditionnels de couleurs vives. Les personnages qu’ils incarnent sont souvent très exagérés et le spectacle mêle souvent beauté visuelle et auditive. Il faut réserver à l’avance et vérifier si un spectacle est donné ce jour-là via le site dédié. Sinon, il est aussi intéressant d’assister à un entraînement de sumo. Il faut être matinal, car il commence aux environs de 8h pour une durée de 3 ou 4h. La séance est gratuite et vous pouvez réserver sur internet pour voir le lieu le plus proche. Une expérience inoubliable. 


Musique live


Il pleut et le moral n'est pas au beau fixe ? Sachant que la musique adoucit les mœurs, cette idée pourra facilement égayer les fins de journées et soirées pluvieuses tokyoïtes. Qu'ils soient rock, jazz, techno ou hip-hop, des centaines de lieux dans la capitale ouvrent leurs portes pour les amateurs de musique désireux d'écouter les sons qu'ils aiment en sirotant un verre pour oublier le déluge qui inonde les rues. Il est bien sûr préférable de chercher localement près de chez soi selon ses goûts, mais certains lieux ont là aussi notre préférence, toujours en toute subjectivité : Contact à Shibuya (techno), 7th Floor à Shibuya (général), Ruby Room à Shibuya (indie), Aoyama Moon Romantic (général), Jazz SPOT Intro à Takadanobaba (jazz) ou encore Higashi Koenji U.F.O.CLUB (rock). 

 

sento tokyo
 

Prendre un bain chaud dans un sento 
 

S’il pleut, pourquoi ne pas se réfugier dans l’un des sento de la ville. Ils proposent des bains chauds atteignant parfois des températures supérieures à 40°. Leur origine est lointaine, car beaucoup de maisons n’étaient pas équipées de salles d’eau. Ces bains publics étaient alors bienvenus. La différence avec les onsen, c’est que ces derniers sont situés hors de la ville, puisqu’ils utilisent de l’eau volcanique naturellement chaude. Les sento se servent de l’eau chaude du robinet, mais cela n’empêche pas un bon moment de détente et de relaxation.
 

Boire un verre dans les cafés originaux de la ville 
 

Tokyo est aussi connue pour ses innombrables cafés en tout genre. Des animals cafe avec des hiboux, hérissons ou bébés cochons aux maids cafe avec leurs serveuses habillées en soubrettes, tout est fait pour rendre le cadre original pendant que l’on déguste sa boisson. Certains proposent de grands espaces pour s’asseoir et lire des livres avec un bon chocolat chaud comme le Tsutaya Book Apartment. Autre bon plan : essayer les manga cafés. Ces grands espaces vous permettent de passer une ou plusieurs heures à l’intérieur en ayant accès à des ordinateurs et des tonnes de mangas. Il est même possible de louer une salle personnelle pour se reposer en regardant des films ou en goûtant toutes les boissons de la fontaine en libre service. 

 

planetarium tokyo
 

Se reposer dans un planétarium 
 

Observer le ciel et les planètes en pleine journée ? C’est possible en se rendant dans l’un des planétariums de la ville (Shibuya, Yurakucho, Ikebukuro, Katsushika). Les sièges confortables en forme de nuages ou de soucoupes volantes vous permettront de faire un voyage dans l’espace grâce à des écrans haute définition, agrémenté d’un commentaire oral expliquant certaines anecdotes sur l’espace ou les constellations. Certains lieux proposent des audio-guides en anglais. Rien de mieux que se prélasser sous les étoiles !
 

La photographie


Pour cette dernière idée, il faudra probablement se faire violence et faire preuve d'une abnégation à toute épreuve. Mais pour les amateurs de photographie, Tokyo sous la pluie devient un terrain de jeu particulièrement photogénique, surtout lorsque la nuit tombe, quand les néons clignotent et que la foule tokyoïte abonde dans la rue créant une marée de parapluies anarchique. Cette chasse aux clichés dans la nuit pluvieuse sera une expérience particulière pour les photographes qui ne reculent devant aucun caprice de la météo. Des quartiers comme celui de Shibuya, de Shinjuku, de Nihombashi ou encore de Ikebukuro sont extrêmement photogéniques, quand ils sont frappés par des trombes d'eau. Le sol se recouvre de flaques comme autant de miroirs inspirants, la lumière qui émane des néons devient trouble et le ballet des passants qui courent propose des formes abstraites selon les réglages. Une sortie qu'un photographe passionné ne risque pas d'oublier.

 

que faire tokyo pluie

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Barcelone Appercu
JUSTICE

De protestations en émeutes, la Catalogne s'embrase

La violence surgit dans le mouvement de protestation contre la sentence du Tribunal Suprême espagnol, et transforme les manifestations en batailles de rues, alors que les rassemblements se multiplient