Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nara : des sacs plastiques dans les estomacs des daims décédés

Par Julien Loock | Publié le 10/07/2019 à 12:26 | Mis à jour le 10/07/2019 à 12:32
daim-nara-japon-plastique

Depuis mars dernier, 14 daims sont morts dans le Parc de Nara, là où des centaines d'entre eux déambulent librement parmi les nombreux touristes.

D'après la Nara Deer Preservation Foundation, plusieurs sacs plastiques ont été retrouvés dans les estomacs de neuf d'entre eux. La raison de leur mort est ainsi liée à l'ingestion de ces matières plastiques. 

Des déchets en plastique emmêlés et des paquets de biscuits ont été récupérés dans les estomacs des daims, le triste record de poids atteignant les 4,3 kg.

Le tourisme, toujours grandissant à Nara, est pointé du doigt. En effet, selon une vétérinaire proche de l'affaire, les daims ont pris la mauvaise habitude de faire le rapprochement entre nourriture et sac plastique.

De nombreux touristes donnent ainsi à manger aux daims en ôtant de la nourriture de leurs sacs plastiques. Les animaux font alors le lien et n'hésitent pas à manger par accident des sacs plastiques qui peuvent traîner ici et là. L'odeur qui peut émaner de ces sacs à l'abandon peut aussi attirer le daim.

Les touristes peuvent donner aux centaines de daims du parc des biscuits salés, appelés shika sembei, vendus aux quatre coins du lieu.  Ces biscuits sont une attraction en eux-mêmes. Cette vente est parfaitement autorisée et ne comporte aucun plastique. 

Malheureusement, certains touristes préfèrent donner aux animaux leur propre nourriture, générant ainsi  de très mauvaises habitudes pour les mammifères qui peuplent Nara.

Les daims étant des ruminants, leur estomac se compose de plusieurs poches. Si la première est remplie de matière qui ne peut être digérée, les animaux sont alors incapables de s'en débarrasser. Les daims meurent alors de malnutrition ou à cause de leur système immunitaire devenu extrêmement faible.

Le gouvernement de la préfecture de Nara prévoit d'analyser en détail la situation afin de mettre en place des actions pour avertir les visiteurs et les mettre en garde sur les effets dévastateurs du plastique.

Les touristes seront prévenus par des panneaux et des illustrations spécifiant que seuls les shika sembei sont autorisés en tant que nourriture pour les daims et qu'il est interdit de donner sa propre nourriture. Des membres de la Nara Deer Preservation Foundation patrouilleront également dans les allées du parc.

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tokyo

EMPLOI

Comment faire son CV pour travailler au Japon ?

Pour trouver un emploi au Japon, oubliez CV classique ou lettre de motivation compliquée. Il vous faudra utiliser le rirekisho (履歴書), un formulaire à compléter. Petit guide pour bien le remplir.

Expat Mag

Melbourne Appercu
FAMILLE

Littérature enfantine : le top 6 des auteurs australiens

Votre petit se prépare pour son premier jour en crèche ou dans une maternelle australienne? Un petit tour d’horizon des livres pour enfants les plus populaires, écrits par des auteurs australiens.